les aventures d'un sexagenaire (la suite)

voilà la suite de mon récit.

2ème jour Jeudi.

Je dormi comme une masse, mais vers 5h du matin, une grosse envie de pisser me réveilla.

Il dormait comme un loir sur le ventre, le bras gauche en travers de mon corps, et sa jambe gauche sur les miennes; j'arrivai à ce qu'il me libère; il grogna, mais il sembla ne pas se réveiller; je me levais et j'allais au WC; quand je revins, il était comme je l'avais laissé, je me glissais dans le lit, et sa main trouva tout naturellement le chemin de mon corps, elle se posa sur ma poitrine; il marmonna quelque chose, et presque en même temps, il lâcha un pet puissant; sa main raffermit sa prise sur moi, et il m'attira contre lui et mon corps épousa le sien, et naturellement, j'ai senti un sexe, dressé, chaud et humide se plaquer contre mes fesses...

il se serra plus contre moi, et sa main commença à me triturer le téton; il grommela :

"- Tu étais où?"

"-au WC"

il me serra plus fort contre lui, là, son sexe se logea entre mes fesses; je cambrai les reins... sa main parcouru mon corps, et s’arrêta sur mon sexe dressé; il se mit à le caresser lentement... je me mis à gémir doucement; soudain, il se mit sur son séant, et tout en continuant sa caresse, il se positionna de façon à ce que mon sexe soit devant sa bouche...

Seulement, j'avais le sien à bonne hauteur, je le caressais aussi, lui rendant torture pour torture...

il se mit à me le sucer, et je fis de même, et tout en me suçant, sa main s'insinua entre mes fesses, et il se mit à me caresser l'anus; je senti mon corps se tendre, et je lui dit:

"-Attention, je vais jouir si tu continues comme ça..."

Il accentua ses sucions, et en même temps, il me rentra deux doigts d'un coup; je laissais échapper un long gémissement, et soudain, j'explosais dans sa bouche..... il retint tout mon sperme dans sa bouche, puis, quand je fus calmé, il s'est repositionné et il m'a embrassé longuement, sa langue et ma langue nageait dans mon sperme.. il arrêta son baiser, et me regarda, il avait laissé une partie de mon sperme dans ma bouche. Je vis qu'il avalait le contenu de sa bouche, et je fis de même.

Il eut un petit rôt, puis, il me dit :

"-Montre moi ton cul, je veux le regarder. "

Il était presque assis, et il me fit me mettre au dessus de lui, mes jambes sous ses bras... ainsi, à genoux, à cheval, au dessus de lui, je lui offrais une vue imprenable sur mon fessier..

Il le caressa doucement du bout des doigts, puis, il posa ses lèvres sur mes fesses, puis s'aidant de ses pouces, il les écarta, et il embrassa mon anus. il pressait fortement mes fesses contre sa figure, et son "baiser" était très violent...sa langue s'insinuait, dardée comme un sexe, puis titillait le rebord de l'anneau, pour terminer par une "léchouille", langue étalée...

il tendit la main, et chercha le tube de gel. il en mit une bonne dose, et il se remit à me travailler l'anus avec ses doigts. je gémissais comme un fou, ondulant de la croupe, essayant de lui échapper, pour revenir encore plus ouvert... Ses petits jeux avaient l'air de lui plaire, en tous cas, ça me plaisait beaucoup...

Quand il mit ses cinq doigts, je frissonnais; il poussa doucement, et j'ai senti mon anus s'ouvrir assez facilement, inconsciemment, je me cambrai plus, et de cette façon, il put pousser un peu plus... je respirais difficilement, trop occupé à analyser mes sensations... il sortit un peu sa main, et il en profita pour y mettre du gel, et il réintroduisit sa main, j'ai poussé un grand cri

"-Hooooooooooo!!!!!"

Il me dit :

"-Tu aimes te faire "fister"? "

Je gémis :

"-C'est la première fois.... " et comme il poussait plus.:"-Vas doucement....."

Il me dit

"-Ma main est presque entrée en entier, tu veux voir?"

je portais ma main entre mes cuisses; en effet, sa main était entrée presque entièrement .

il remis du gel, et là, il poussa d'un seul coup...

Je me redressais comme si on m'avait fouetté, une douleur vive me transperçait intégralement, une sensation de déchirement, je lui dit :

"-Stop, arête toi, tu vas me déchirer ...J'ai trop mal....."

il ressortit un peu la main, et il laissa juste quatre doigts, qu'il fit aller en venir...

La douleur s'estompa doucement, et même je me mis à ressentir du plaisir, un plaisir inconnu pour moi.....J'en gémis en serrant les dents...

Il recommença avec ses cinq doigts, allant en venant, lissant, amadouant, forçant, tournant en moi, gestes doux est forts qui me menait à un plaisir de plus en plus fort...; j'appelais des sensations plus fortes, plus puissantes...

Mes gémissements l'ont encouragé, et là, il a pousser plus fort, mon anus distendu s'est encore plus distendu, j'ai poussé râle de soulagement , et lui, dit:

"-Voila mon bébé, tu as pris toute ma main"

Je sentais en effet que j'avais dans mon fondement une chose étrangère, grosse, qui bougeait doucement....

Il se mit à aller et venir lentement, mon anus s'ouvrait encore plus... je gémissais, riant et pleurant sous le plaisir intense qu'il me faisait ressentir... il me prévint :

"-Attention, pousse, je vais la ressortir, pousse fort , pousse..."

Je poussais comme un fou, mon anus expulsa sa main, je sentais mon anus se dilater et si, j'avais mal, en même temps j'éprouvais un plaisir trouble enfin, elle fut dehors... Il passait ses doigts sur mon anus ainsi défoncé... puis il prit un préservatif, l'enfila, et se positionnant derrière moi, il introduisit son sexe, celui ci pénétra sans effort.. Il me dit :

"-Ta chatte est maintenant bien ouverte, c'est trop bon... tu aimes ma chérie? dis moi, dis moi que tu aimes!!!"

Je feulais :

"-Oui, hoooo tu vas me tuer... hoooooo c'est bon, vas y, ouiiiii...."

Il s'enfonça tout au fond, et bougeant très peu, il ouvrait bien mon anus... Puis il le ressortit et l' introduisit d'un coup, sans effort, je gémis sourdement, il se déchaîna alors, son sexe allait et venait sur toute sa longueur, m'arrachant de longs gémissements... Soudain, il me bloqua aux épaules, me relevant en même temps qu'il se fichait au plus profond de moi, je sentais le préservatif se gonfler spasmodiquement pendant qu'il éjaculais.... ses mains serrait les miennes pendant que son sexe moulait mon anus......

Puis il se retira, comme à regret, me laissant ouvert, gémissant et repu.......


Il alla dans le WC, et il ôta son préservatif...


La sonnerie stridente du réveil m'arracha de mon moment de sensualité pure que je venais de vivre.


J'essayais de me lever, mes jambes ne me portaient plus, je sentais comme une lourdeur dans mon bas ventre... je m'aidai du lit pour aller au WC, A. était dans la salle d'eau en train de se doucher, j'atteignis la siège, et je m'y assis, mon ventre gargouillait, et je laissais échapper plusieurs pets; mon anus retrouvait lentement ses sensations, j'en profitais pour me vider la vessie, A. était sorti de la salle d'eau, il me regardait; il me dit :

"-Est ce que tu es bien? tu es très pâle, tu ne vas pas tourner de l’œil?"

"-Non, ça va, laisse moi le temps de récupérer."

Il me caressa la joue, et me dit :

"-Presse toi quand même, on nous attends..." et il alla s'habiller.

J'allais me doucher, et l'eau froide me fit du bien; par contre, j’insistai longuement en me douchant soigneusement mon anus... je sentais que cela le tonifiait.

Je m'essuyais, et j'allais m'habiller. Voyant que je cherchais un string, A. me dit :

"-Mets ton jean à même la peau. par contre, munis toi de mouchoirs en papier, au cas où!"

Je me mis donc mon jean sans mettre de slip, et j'enfilai une chemisette, puis un blouson léger, et quand il me vit enfin habillé, il me dit :

"-on y va, les "lions" nous attendent."

La journée commençait.
100% (6/0)
 
Categories: Gay Male
Posted by azgger
2 years ago    Views: 953
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
Trés belle histoire trés excitant
2 years ago
Très excitant