Le Domaine d'Infern'O (2)

Je m'appelle Amanda, et je vais vous raconter ici le reportage que j'ai réalisé pour un magazine érotique.

Le Domaine d' Infern'O.


Après de longues négociations , voici enfin venu le départ pour le Domaine d'Infern'O , un institut BDSM situé sur une île méditerranéenne dont l'emplacement est tenu secret.

Avec mon photographe nous avons embarqué sur un petit aéroport italien. Après une heure de voyage , nous aterrissons sur une île au paysage méditerranéen. Nous somme accueilli par un homme d'une qurantaine d'année athétique et très sédyuisnat. Devant nous se dressent divers bâtiments ressemblant à d'anciens entrep^ts, notre guide nous explique qu'il s'agit d'une ancienne conserverie de poissons.

Derrière ces bâtiments nous aprecevons quelques bungalows aux allures de luxueuses petites villas, qu'on nous explique réservées à de riches clients venant profiter des charmes de l'île et de ses occupantes.

On nous conduit dans un hall d'accueil, une fille intégralement nue, revêtue seulement de bracelets avec anneaux au cou , aux chevilles et aux poignets vient nous prendre nos bagages.



Voyant notre surprise, notre hôte nous explique qu'il s'agit d'une des nombreuses esclaves du Domaine.

Notre hôte nous conduit ensuite vers nos chambres.

En chemin, dans un couloir, nous croisons un homme conduisant une femme en laisse. Celle-ci est habilée un peu comme dans Histoire d'O. Elle est vêtue d'une robe élagante qui laisse sa poitrine entièrement dénudée et qui présente une ouverture sur le devant dévoilant son sexe à chaque pas.



Notre guide nous explique qu'il s'agit une femme, en stage de soumission ;

Les femmes que vous verrez sur l'île ont 3 statuts différents :

- Les Assistantes qui assistent les Maîtres
- Les Stagaires qui sont envoyées ici par leur époux, amants, pour un stage d'éducation à la soumission
- Les Esclaves comme celle que nous venons de voir à l'accueil.

Chaque catégorie a son dress code ;

Les Assistantes portent un corset qui laissent leurs seins leur sexe et leurs fesses dénudées
Les Stagiaires vêtue de cette tenue que vous venez de voir et qui est inspirée directement d' Histoire d'O
Les Esclaves , intégralement nues, épilées définitivement et "ferrées" au moyen de bracelet avec anneaux permettant de les entraver à loisir.

Notre guide m'explique alors que je trouverai dans ma chambre une tenue de Stagiaire qu'il me demande de revêtir afin de respecter le code vestimentaire du Domaine ..

Je suis un peu interloquée .. et aussi un peu excitée à la perspective de me plier à cette règle.

Autre chose, nous avons pensé qu'il serait inopportun que les clients du Domaine sachent que vous faites un reportage. C'est pourquoi nous ferons passer votre photographe pour votre mari, et vous pour son épouse venue ici en sa compagnie pour suivre un stage d'éducation à la soumission.

De plus, en jouant ce rôle vous aurez une expérience bien plus authentique à raconter à vos lecteurs.

Euh .. je ne m'attendais pas à un tel reportage en immersion ... de plus je n'ai prévu que de rester 2 jours sur l'île , le temps de faire un tour et d'avoir un aperçu général de vos enseignements.

Ne vous tracassez pas pour cela me répondit notre guide, nous avons prévenu votre journal , ils sont d'accord pour que vous suiviez ici un stage complet et envoyez votre reportage chaque semaine sous la forme d'un feuilleton à suivre .

Chaque semaine ?? mais combien dure un stage ?

Le minimum est de 6 mois.

6 mois ! , mais il n'est pas question que je reste ici 6 mois .. et puis je ne suis pas seule, je doute que Robert , mon photographe, accepte d'être bloqué ici aussi longtemps !

Oh vous savez , répondit le guide, il aura des compensations ... comme tout client du Domaine , il aura accès à toutes les femelles de l' île , le tout dans un confort 5 étoiles ...

Je me tourne alors vers Robert , tablant sur son refus .

A ma stupéfaction , il me déclare qu'il a déjà donné son accord à notre rédaction et signé pour une mission de 6 mois pour couvrir toute la durée de mon stage.

Je me sens piégée et trahie.

Allons, ne fais pas cette tête là me dit Robert, la Rédaction est sûre que tes aventures vont booster les ventes et faire de toi une vedette...

Finalement, je me résigne, en me disant qu'il n'a pas tort et que j'arrêterai l'expérience si cela va trop loin.

Entre-temps nous voici arrivé devant un luxueux petit bungalow, avec une petite piscine privative et une vue sur la mer, qui s'avère être la "chambre" octroyée à Robert.

Nous pénétrons à l'intérieur. Le busur la terrassengalow comprend un salon, une chambre et une terrasse . Quelle n'est pas ma stupéfaction de voir dans la chambre une fille maintenue dans une espèce de carcan, nue, offerte en position de levrette et une autre sur la terrasse.

Notre hôte explique alors à Robert qu'on lui a attribué une suite "standard" , qui comme toutes les suites de ce type sont "garnie" de 2 esclaves à disposition, renouvelées 3 fois par jour.

Laissant mon photographe s'installer, on me conduite alors vers ma chambre. Celle - ci est beaucoup moins luxueuse et située dans un grand bâtiment. chaque étage en comprend une vingtaine en enfilade . A ma surprise elles n'ont pas de portes. En passant devant d'autres chambre j'en aperçois quelques une qui sont occupées par des stagiaires , revêtues de leur tenue si suggestive; Toutes portent une chaîne attachée à l'anneau de leur cou et relié à un anneau dans le mur , les retenant ainsi prisonnières de leur chambre.

Arrivée dans ma chambre, une esclave m'attend avec une tenue. Un homme est également présent , mon hôte m'explique qu'il sera mon moniteur et Maître de stage.

Ne me laissant même pas le temps de le saluer, il me somme de prendre une douche et ensuite de revêtir ma tenue.

Je m'exécute...

ma soumision commence.







100% (8/0)
 
Categories: BDSM
Posted by artofjohno
5 months ago    Views: 1,899
Comments (4)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
5 months ago
hâte de voir la suite :)
5 months ago
heureux de voir que vous appréciez !
chriss-16
retired
5 months ago
c'est chaud, humm un délice… vivement la suite
5 months ago
J'adore ! Bien vite la suite :)