ma cochonne de tante


je me souviens, j'avais 19 ans et des examens de passages
toute ma famille etait partie à la mer
je devais rester pour etudier

Ma mère termina son sermon en m'expliquant qu'il y avait à manger dans le frigo et que si j'avais un gros problème je pouvais toujours appeler sa soeur, ma tante Suzanne dont elle laissait le numéro de Gsm près du téléphone.



Dès qu'ils furent parti, je commençai à vider le bar, impossible d'inviter des gens ici, ils le sauraient .c'était Vendredi soir... mais je n'avais pas d'argent et en plus il n'y avait plus grand chose à faire fin août...

Je sirotais un Whisky à mon père devant la télé en repensant à la poitrine de Lucie la cochonne... ses tétons bien durs... je bandais déjà en y pensant…

Une demi heure après j'étais sur le canapé, la main dans mon slip occupé a envoyer a Lucie un sms bien chaud lui décrivant la scène et la remerciant ironiquement pour sa 'prestation'… : « n'oubliez pas que la salope était dans la voiture de mes parents a ma place…

J'avais un DVD X sous mon lit que je n'avais pas encore vu en entier... dès qu'il débuta, je laissai tomber mon jeans sur mes genoux...

Dans la première histoire un jeune type de mon age arrivait en skate chez un ami à lui. Il était accueilli par sa mère occupée à bronzer dans le jardin... Une brune superbe en maillot, la quarantaine mais très excitante...

Ma main glissa immédiatement dans mon pantalon... je fis rouler mes couilles dans la paume de ma main, les malaxant, les soupesant... à l'écran la salope avait repris la pause sur son transat, mais elle avait oté son maillot et se caressait le corps langoureusement sous les yeux ébahis du jeune type... elle se frottait le dos à son transat, faisant glisser ses mains sur son ventre, puis vers ses seins... elle était face à lui, impudique provocante... passant sa langue sur ses lèvres, pinçant ses tétons en gémissant... Je me resservis un verre, j'avais monté le son... le jeune type était face à elle et il avait sorti son sexe qu'il astiquait comme un beau diable... la belle cessa de se toucher pour se mettre a genoux devant le jeune homme et commença a le sucer... pas n'importe comment... la cochonne filmée en gros plan mettait vraiment du coeur à l'ouvrage... elle avait commencé à le lécher comme une grosse glace, tenant son sexe à la base... puis elle avait avalé le sexe qui grossissait à vue d'oeil et le suça en faisant rouler divinement bien sa langue autour du gland...

J'étais en caleçon américain en train de m'astiquer sur le canapé, un verre de vieux whisky à la main...

Le téléphone sonna...



" Allo Alex?"



Je mis vite la télé en mode muet, car des râles et des gémissements emplissaient la pièce.



" Oui, qui est à l'appareil ? "

" C'est moi, ta tante."



J'avais reconnu cette voix chaude et un peu rauque qui m'excitait tant depuis que j'étais si jeune, c'était Suzanne, de deux ans aînée de ma mère, qui avait la réputation d'avoir le feu aux fesses...

Je ne pouvais pas vraiment m'empêcher de bander lorsqu'elle portait ses tenues provocantes.



" Oh, bonsoir Suzanne... ils sont partis." fis je sans ins****r

" mmhm je sais... que faisais tu? "



a la télé les rôles étaient inversés, la brune était de nouveau allongée sur son transat les jambes écartées et le jeune type la léchait ... comme un débutant. Elle semblait gémir et son corps était secoué de spasmes... elle bougeait le bassin de manière très ... excitante.



" je regardais un film, puis j'ai attaqué le bar du père."

" ah bon tu reste là... un vendredi soir? tu ne sors pas?"

" bah je suis fauché puis j'ai la maison, j'en profite "

" oui... mmhm mais à ton age on aime faire la fête quand même... "



a l'écran, la vieille cochonne se caressait elle même les seins et jouait avec son clito tout gonflé, que suçait un peu le jeune garçon tout en se masturbant...



" c'est vrai... a mon age on a envie de pleins de choses... "

lâchais je dans un soupir... j'aurais tout donné pour être dans le film occupé à lécher le sexe de cette brune qui ressemblait a mon prof de Géo et qui ses trémoussait comme une salope... mais c'est du cinéma me dis je.



" ah oui??? eh bien prépares toi, si tu veux je viens te chercher et on sort... " avait dit ma tante en riant...



le mec pénétrait maintenant violement la mère de son pote, par derrière en lui malaxant les seins...

Et la cochonne faisait bouger son bassin très vulgairement, pour la camera... mais assez dans le rythme pour aider le jeune homme a pénétrer plus profondément... elle se passait la langue sur les lèvres, les yeux quasi révulsé de bonheur...



" euh... oui ok... mais tu veux aller où? dans combien de temps? "

" c'est égal, tu dois bien connaître un endroit ou on s'amuse non?"

" oui, oui, des tonnes mais... tu veux danser? boire? ou..."

"ou ? ... je serai là dans une demi heure, on aura cas boire un verre du bar de ton père en se décidant et on trouvera sans doute un truc sympa...."

" ok, ok a tout de suite je t'attends... avec impatience " dis je en soupirant

" a tout a l'heure mon poussin. " elle avait dit ça avec une voix encore plus excitante que d'habitude... ou était ce à cause du film, de l'ambiance...



Je suis resté planté là a regarder ce dvd sans le son... quelques secondes à rêver que c'était moi et ma tante à l'écran...

Mon érection ne s'était pas du tout calmée en lui parlant... que du contraire.

Je fantasme sur elle depuis que je sais ce que veut dire bander... pourtant elle a deux fois mon age... mais sa réputation de chaudasse de la famille ne faisait qu'alimenter mes rêves les plus fous.



Suzanne est une ravissante dame qui vient de dépasser la quarantaine, elle a une coiffure brune volumineuse avec des reflets roux, ses yeux verts toujours parfaitement mis en évidence par un maquillage discret illumine son visage perpétuellement, elle a de grosses lèvres pulpeuses et les traces de rouge qu'elle laisse partout ne font que rappeler que cette bouche demande a être embrassée... elle a divorcé il y a 3 ans et depuis vit seule, elle assure toujours sa place de secrétaire pourtant elle n'est pas bête. D'après ma mère depuis qu'elle a divorcé, elle s'envoie en l'air avec des jeunots... des histoires sans lendemain qui dégoûtent ma mère et m'excitent au plus haut point... pourquoi pas moi?

Il faut dire qu'elle ne doit pas avoir difficile... elle entretient son corps comme une adolescente mais surtout sait le mettre en valeur pour être désirable sans être vulgaire (pas comme Lucie la cochonne). En fait elle peut porter un short moulant d'ou dépasse un string et se baisser deux trois fois devant vous sans choquer... mais en faisant bander un max tous les males aux alentours.

elle n'est pas très grande mais très bien proportionnée, elle doit faire un 85 et je donnerais tout ce que j'ai pour caresser ses seins et deviner le bonnet ... elle porte souvent un soutien à balconnet brodé... rouge ou blanc... ses tenues qu'elles soient strictes ou provocantes laissent toujours se dessiner sa silhouette de rêve et ses jambes admirablement galbées et souvent vêtues de bas... semblent ferme... et demande à être caressées.

mmhm combien de fois ne me suis je branlé après son passage??? avant d'être dépucelé, elle m'obsédait... puis elle continua d'hanter mes rêves malgré mes relations, mes copines... mais c'était plus que le fruit défendu. Ces derniers temps je ne cachais plus mon admiration, je profite de ses poses et tenues chaque fois qu'elle passe nous rendre visite... je me suis même permis deux trois réflexions... si bien que la semaine dernière elle m'offrit un spectacle époustouflant...

Ma mère venait de sortir du salon pour se rendre au jardin, j'étais dans le grand fauteuil face a la télé, elle dans le divan... une fois ma mère sortie je lui fis un clin d'oeil et lui dit



" si tu ne vas pas faire bronzer ton magnifique corps dehors, je reste ici... "

" tu me trouves belle? " avait elle dit innocemment?

" honnêtement ??? tu es la femme la plus excitante que je n'ai jamais vue" répondis je

elle rougit un peu puis me répondit... " ah oui... merci...mais tu n'as encore rien vu."

" j'en rêve..." fis je en me retournant vers elle... elle était là, à deux mètres... et elle me regardait en jouant avec sa langue...

" regarde mon chou..." elle s'affala un peu en arrière, ramena ses jambes sur le canapé... elle avait une longue jupe ample qu'elle remonta à moitié sur sa taille, puis elle étendit ses magnifiques jambes nues une ou deux fois et se posta dans une pose vraiment obscène, mais très excitante.

assise en arrière les jambes écartées elle se massait doucement les cuisses et je pouvais voir sa culotte rouge, les quelques poils qui en dépassaient et... les quelques gouttes qui attestaient de son excitation... j'étais figé, ma mère allait revenir de suite ... je ne pouvais retirer mon regard d'entre ses cuisses qu'elle continuait à masser ... puis elle écarta sa petite culotte quelques instants avec ses longs doigts manucurés vernis ... pour me laisser apercevoir son sexe humide ... toujours imperturbable, elle lâcha un long soupir de plaisir en introduisant ses doigts ... se cambra un tout petit peu en arrière puis fit retomber sa jupe sur ses jambes...

Je bandais comme un fou et j'avais frotté mon sexe a travers le tissu une ou deux fois en la regardant... j'ai failli éjaculer dans mon jeans lorsqu'elle se cambra en soupirant...
elle me fixait toujours, se mordant la lèvre inférieure... se doigtant sous sa jupe...

" arrêtes Suzanne ou je ne me contrôlerai plus..." avais je dit me levant....

" mmhm tu aimes " me dit elle en retirant sa main de sa culotte... "alors goûte ça "

elle avait mis sa main toute imprégnée de son odeur intime sur mon visage et avait vicieusement laissé glissé son doigt... dans ma bouche... mmm le même doigt...

Je lui ai sucé le doigt quelques secondes ... mais c'est la chose la plus excitante que j'avais fait de ma vie jusque là... au diable mes minables copines... ma mère rentra et moi je dus filler me branler dans ma chambre tout seul....





Je rêvassais toujours et j'avais remis le son du DVD, une blonde genre californienne regonflée était à cheval sur un sexe énorme... elle remuait le bassin en gémissant... ses mouvements étaient secs et vraiment vicieux... mais le grand black ne la regardait pas, trop occupé qu'il était de dévorer la chatte d'une latinos assez vulgaire qui s'était accroupie à côté de lui... les deux femmes gémissaient, respiraient lourdement... le visage de la blonde grimaçait de plaisir et la latinos ne cessait d'encourager le black en lui chuchotant des cochonneries entre deux râles de plaisir... puis elle embrassait la blonde ou plutôt la léchait...

Le bassin de la blonde me fascinait... et les airs de salopes de la brune me mettaient dans tout mes états... je me branlais en suçant mon doigt...

Si bien que je repris un whisky... et que lorsque la sonnette retentit, j'étais en caleçon toujours occupé à me branler comme un malade en fixant la latinos et ses tétons ... sa chatte épilée et trempée qui glissait sur la jambe du noir alors qu'il sodomisait la blonde... elle continuait de l'implorer de la sauter en se doigtant contre lui.



J'éteignis la télé et ne prit pas la peine de remettre mon pantalon pour aller à la porte... j'étais un peu saoul... et je ne pus pas vraiment cacher mon érection en faisant la bise à ma tante Suzanne ...

Elle n'avait rien fait pour me l'épargner... elle portait un chemisier légèrement ouvert laissant voir la dentelle du soutien rouge et un bout de téton... une jupe assez moulante, des bas résilles et des talons... elle allait faire des ravages ce soir...



" oups, bonsoir Suzanne, j'allais me changer..."

" ne t'inquiètes pas pour moi, j'en ai vu d'autres " lâcha t elle en me scrutant bien de la tête aux pieds... d'ailleurs tu es plutôt mignon comme ça....

" " euh... " fis je un peu gêné par la bosse dans mon slip...

" ... mmhm tu regardais quoi? " me demanda t elle d'un air coquin se dirigeant vers le bar...

" la télé, je sais pas... une connerie."



mon jeans roulé en boule sur le divan et le boîtier du dvd sur la table la firent tiquer... elle se servi une énorme vodka pure... et se laissa tomber dans le divan... elle réajusta sa jupe et quelques secondes je vis le haut de ses cuisses... elle croisa et décroisa les jambes puis s'empara de la télécommande. Je ne réalisai pas tant je fixais son entre jambes, espérant deviner sa culotte

Je devins blanc, le dvd tournait toujours... elle zappa un peu, je pris mon jeans et me dirigeai vers la salle de bain.

elle finit par tomber sur le poste du dvd...

Une rousse plus que provocante se faisait déshabiller par deux jeunes types qu'on aurait dit frères... elle buvait du vin à la bouteille en en laissant couler sur ses seins pour qu'ils puissent la lécher... les deux types devaient avoir mon age...

elle tenait un sexe dans chaque main... et gémissait comme une cochonne les motivants...



" hummmmm... oh je vois que tu t'instruis... tu es obsédé ma parole.... "

" j'ai pas souvent l'occasion d'avoir du sexe sur grand écran..."

" approches" me fit elle avec ses yeux de biches "on avait pas fini l'autre fois..."

je fis un pas puis restai un peu paralysé... "mhm j'ai très envie de toi..." dis je maladroitement

" comme c'est mignon..." fit elle alors qu'elle m'avait attrapé par la taille restant assise...

Pas la peine de vous dire que je bandais encore plus... elle avait glissé sa main dans mon caleçon, caressé les fesses et puis elle avait baissé mon slip sur le sol...

Elle soupesait mes couilles comme une grappe de raisin... et fit un sourire en voyant mon sexe tout gonflé... elle le serra à la base, commença à me branler doucement toujours en malaxant mes couilles... elle me regardait " moi je veux pas spécialement sortir... "

" moi non plus lui dis " en haletant un peu... "moi non plus "

" mmmhm bien sûr... mais tu vas tenir longtemps??? " me dit elle en me branlant...

" oh Suzanne j'ai tant rêvé de cette minute... j'ai tant de choses à te faire... j'ai tant a découvrir"

"mmhm ok " elle avait lâché mon sexe me caressant les fesses... elle posa sa bouche sur mes couilles qu'elle mordilla un peu puis fis glisser sa langue de la base de mon sexe jusqu'au gland comme on lèche une crème glacée...

" ohhh oui sois cochonne... "

" tu veux?" fit elle en me massant le torse avec ses ongles avant d'avaler mon sexe qu'elle léchait toujours aussi avidement... elle me suça comme ça quelques temps et senti très bien ce qui arrivait lorsque je dus décharger dans sa bouche... elle continuait a sucer mon sexe et sa langue sur le gland tout rouge était divine...

" déjà? " fit elle...

" ne t'en fais pas, c'est un faux départ... mais je vais m'occuper de toi pour reprendre des formes... on ne m'avait jamais sucé comme ça... en fait c'est que la deuxième fois..."

elle rigolait, étendue en arrière sur le divan ôtant ses bas...

" a ton age on reprends vite des f***es non? " elle avala une rasade de vodka et vint se coller contre moi... en soupirant " allez... touches moi, prends moi... vas y maintenant"

Elle avait tourné une jambe autour de la mienne elle cherchait ma bouche avec sa langue et je sentais ses seins contre moi... c'était trop beau... je n'avais même pas imaginé ça...

je fus d'abord hésitant, passant mes mains sur son cul moulé dans sa mini jupe mais elle me suçait la lèvre inférieure en se frottant a moi et m'implorant de la faire jouir...

" fais moi jouir... donnes moi du plaisir..." susurra t elle entre deux soupirs...

je glissais alors mes deux mains dans sa jupe, derrière entre ses fesses et sa culotte...

je fis glisser un doigt entre ses cuisses par derrière me retrouvant a frôler ses grosses lèvres humides... puis a fouiller avec ce doigt alors qu'elle ouvrait son chemisier...

" oui là petit vicieux...ooh"

je bandais à nouveau comme un âne... et mon sexe frottait sur la jambe qu'elle avait enroulé autour de moi... je sentis son sexe s'inonder...

elle se dégagea et fit tomber sa jupe en un éclair... pour se retrouver en culotte affalée dans le canapé... moi j'avais commencé à lui masser les seins... qui devaient être un bonnet c...

Ses tétons bien tendus... puis j'essayais de dégrafer son soutien alors qu'elle avait remis son doigt dans sa culotte...

" mmhm j'adore ça, enlèves le sous tiff... pince les... mmmhm dis moi des cochonneries et baise moi" elle se lâchait complètement... elle était tout a fait nue, hormis le chemisier ouvert et sa culotte trempée qu'elle n'avait même pas pris la peine d'ôter pour se branler... et encore plus désirable

Je m'amusais avec le bout de ses seins, léchant; suçant une fois a gauche une fois a droite... laissant glisser ma langue sur son ventre... vers son bassin alors que je pinçais les tétons... mes mains et ma langue

" tu es vraiment belle et si cochonne a la fois... c'est trop bon... mmhm Suzanne... tu es si douce et tu bouges comme une petite salope... et tu es trempée... " luis fis je en arrachant sa culotte...

" tu m'excites a mort Suzanne... je vais te dévorer...."

J'avais donné un coup de langue sur ses grosses lèvres qui l'avait fait tressaillir... puis je m'étais reculé et attrapant mon sexe, je vins le frotter deux trois fois nerveusement au sien... elle gémit écarta les cuisses encore plus... et je pus commencer à la lécher

6% (2/32)
 
Categories: Mature
Posted by alexaimeFmure
3 years ago    Views: 1,337
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
3 years ago
pas mal du tout, excitant en tous les cas
3 years ago
bandant!
3 years ago
Histoire vraie? En tout cas, bandant!