Le pote du petit frère ;)



Salut, je suis un métis lascars de 22 ans, 1m84 73kilos et 22 cm, bien gaulé: ados pec' et survet' ;)

Lors des dernières vacance de la toussaint, mon prit frère a invité un pote à lui , Alexandre, qui a 18 ans. Un petit brun aux yeux vert qui doit faire dans les 1m70 pour 60 kilos. Il était tout timide ne parlait pas fort et avait l'air très délicats. Alors je me suis dit pourquoi ne pas le chahuter un peu.

Dés le matin, je le charriait et lui posait des questions sur le sexe, ses expériences etc. Ca se voyait qu'il n'tait pas à l'aise avec ça, mais ça m'amusait de le voir rougir quand je lui parlais.
Par la suite j'ai commencé sans m'en rendre compte a bien apprécier sa présence et à vouloir avoir "du contact" avec lui, je m'asseyais auprès de lui, je le portais pour mieux le jeter sur le canapé ou son lit. Je faisais le gamin quoi.

un soir, mon petit frère avait une compèt' d'escrime et mes parents l'ont accompagné. Son pote a prétexté vouloir resté pour pouvoir rester jouer à GTA V.
L'heure du repas approchant, Il a fallut qu'on se décide à savoir ce qu'on allait mangé. Je lui propose d'aller regarder dans le frigo ce qui lui ferait envie. Alors le gamin ouvre la porte et se penche en avant, moi je pointe derrière lui, juste derrière son cul et faisant mine de rien, je frotte mon paquet, sur son derrière, au ralenti. Je sens qu'il se crispe, mais ne dit rien.
Alors on reste comme ça une bonne minute sans un mot et lui la tête dans le frigo. Mas queue commence à bien se gonfler dans mon bas de jogging (sans calbut je précise).

Je me recul un peu pour le laisser se dégager et il me sort qu'il n'as pas faim et qu'il va se doucher pour aller se coucher. A ce moment là je me dis:" Putin, le con il me laisse me chauffer pour mieux me laisser en plan". Vexé, je me fais un un casse dalle et me pose devant la TV.

Soudain, j'entends: "Bruno!". Je monte jusqu'à la salle de bain et tends l'oreille devant la porte: "Tu peux m'apporter une serviette? Y en a plus!". Wesh il a cru que j'étais son boy? je m'exécute et rentre dans la salle de bain. Le petit Alexandre à poil et tout mouillé sursaute comme un voleur pris en flag'. Je fais un grand sourire devant ce petit corps de minet et mon barreau revient instantanément! Il prends la serviette de mes mains d'un coup sec, je reste là à le matter il se retourne. et la je vois son petit cul, plutôt bombé et bien appétissant avec jusque ce qu'il faut de poils qui dépassent de sa raie.

C'est alors que je ferme la porte et que je m'approche de lui, qui est encore tout moulé, je me colle contre son dos et son cul et l'entour de mes bras, il se recrispe. Mais qu'a cela ne tienne j'ai bien décidé de le gouter ce petit minet!
Je commence à virer mon T-shirt à une main, l'autre servant à bien le tenir pour bien me frotter à son petit cul! Puis je baisse mon pantalon, ma queue se retrouve entre ses deux fesses. En caressant son corps immobile, je viens à toucher son entrejambe et je découvre qu'il bande! "Ca lui plaît alors!" Alors je le retourne, et lui roule un patin bien profond, où ma langue fouille sa bouche, je guide ses mains vers ma queue, puis je passe un doigt sur son petit trou. J'adore cette sensation chaude humide et poilu et fini par saliver sur mes doigts pour mieux les faire entrer en lui.

Apres quelque minutes de tâte mutuelle, je fini par m'asseoir sur le bord de la baignoire. Alex' fait de même et me regarde avec un léger sourire, le lui montre d'un regard ma queue et le gamin m'embrasse puis abaisse sa tête jusqu'à ma queue. Il l'enfonce avec difficulté sa bouche, il faut dire que c'était sa première foisIl avait beau l'ouvrir, il n'arrivait pas à avaler ma tout mettre sans bouche, alors moi pour l'aider un peu je prenais appuie sur la baignoire et donner des coups de reins, ça avait pour effet de l'étouffer et je kiffais le bruit qu'il faisait dessus, je sentais qu'il était en peine mais qu'il en voulait alors j'accélérais le rythme:c 'était un peu comme si je baisais sa petite bouche vierge et qu'est ce que c'était bon de sentir mon gland se coincer au fond de sa gorge! C'est comme rentrer donc un petit cul bien serré. pendant se temps je me suis remis a chercher son petit trou avec mes doigts et plus je le doigtais, plus j'étais excité! Un vrai kiff ce gamin!

Passons aux choses sérieuses!
lassé de le voir galèrer sur ma queue, je fini par le repoussé d'un coup, vers le sol, il se retrouve face contre terre et un peu choqué je pense… Je me lève puis m'accroupi derrière lui, lui fout une claque sur la fesse droite qui le fait pousser un petit cri et fini par lui cracher sur le cul. Une salve de crachat s'abat sur son anus poilu, chaque spot est suivi d'un doigt qui fait un rapide aller retour qui le fait sursauter!
Je fini par m'abaisser un peu pour lui bouffer le trou: je suce, aspire lèche, rentre ma langue et mordille ce petit orifice avec v******e et en lui demandant si il aime ça, ce quoi il réponds par de timides et mal assurés "oui" .
Quand j'ai fini de jouer avec je remarque que son trou est rouge de désir et ça m'excite grave! c'est alors que j'appuie sur son dos pour le faire s'allonger à plat ventre et je me fous sur lui de tout ma masse, ma queue bien entre ses deux fesses bien évidemment.
je fais des va et vient dessus comme on en fait lors d'une branlette espagnole. Le petit Alex gémis et halète sous mes mouvements rudes! Je me soulève un peu pour tapoter ma queue contre son trou et ses fesses, puis je reprends mes va et vient. Et je sens qu'il bouge ses fesses, il me cherche, il cherche ma queue, il veut que ça rentre on dirait, alors je lui claque le cul et lui sors:" Eh mec, faut toujours un plastique pour la baise!", il en dit rien, je sors une capote de mon jogging, m'emballe la queux avec et c'est parti, je le relubrifie avant à coup de crachats! et pose mon gland devant son trou.
Ma queue est impatiente bien veinée et je sens son trou qui se rapproche. En effet, le petit Alex me refais le coups de la marche arrière, alors je décide de rentrer d'un coup dans son cul et là c'est le drame, il hurle, ça lui fait mal. Il me demande de sortir mais comme je suis bien au fond, je ne bouge pas et ne dis rien , il souffle fort et deviens tout rouge. Je lui murmure alors que je ne veux pas lui faire de mal et qu'il faut qu'il s'habitue a ma largeur, je l'embrasse dans le coup, je sens qu'il se détends, son cul relâche un peu d pression sur la base de ma queue. Je sais alors que je peux commencer ma besogne: petits va et vient tout en longueur, puis enfilages bien profond.
Je le l'allonge sur son coté gauche, passe mon bras gauche autour de son cou, le tien par la hanche droit et le pinne violemment pendant 30 secondes puis je reste bien au fond sans bouger pendant 30 autres secondes, le tout une vingtaine de fois de suite comme dans un exercice de cardio fractionné. Je sens qu'il kiffe même si ça se voit s'il est un peu dépassé par les événements.
Je fini par sortir de lui et m'allonger sur le dos pour m'octroyer une petite pause bien mérité, mais il m'enjambe pour se retrouver a califourchon sur moi, m'embrasser tendrement et me lécher les mecs et les ados! Il ne m'en faut pas plus pour le pointer à nouveaux, ma queue rentre d'un coup en lui, sans effort, alors je passe les mes mains sous ma tête et le laisse aller et venir sur ma queue, il se démerde bien mais pas assez, alors je chope sa nuque pour avoir un point d'appui et le pinne il hurle comme un malade et lâche un "Oh c'est trop bon!", ce qui me motive à lui en donner encore plus!
Il finit par se défaire de mon emprise, et se soulève d'un coup exténué il s'appuie contre le lavabo, il est tout rouge, tout mignon. Alors je me lève aussi et l'embrasse virilement en lui tenant la tête et en lui tenant sa petite queue, je le fais asseoir sur le lavabo et le suce doucement je sens qu'il kiffe , tellement qu'il jute dans ma bouche! Alors pour me venger, lui relève les jambes et lui crache son foutre sur le trou, me prends une autre capote et lui rentre ma queue dans le cul d'un mouvement qui lui arrache un cri de douleur et de plaisir. Alors le pinne en lui mordillant et léchant les tétons, là je le baise bien comme on baise une pute, il est tout offert à moi, ne peut presque pas bouger: il est à moi.
pendant que je le baise, je sens sa queue qui se dresse contre mes ados et qui mouille. alors je chope du bout de l'index les petites gouttes qui suintent et lui mets dans la bouche, il à l'air de kiffer et téte mon doigt avec application…
Il faut dire que je lui long a venir ce qui plaît à mes partenaire quand les baise, mais la au bout de presque 20 minutes ,'avais envie de cracher et je me retenais mais c'était dure, j'avais trop envie de le baiser encore et encore, tellement j'aimais son comportement pendant la baise. mais bon le pauvre il devait douiller aussi.
Alors j'ai commencé à ralentir mes mouvements et à faire le lover en l'embrassant, en lui faisant des sourires complices, des caresses et en le pénétrant tout doucement. Il semblait aimé car lui aussi me souriait, on aurait dit un petit soleil. Il était tout en sueur, tout smiley et moi tout dur, c'était kiffant à voir.
A un moment il s'est accoudé pour pouvoir mieux m'embrasser et a fini par m'enlacer, alors moi je l'ai att****r par les hanches pour le soulever, et du coup je le portais tout en ayant ma queue en lui, il était tout étonné et moi je lui faisait faire des va et vient sur ma queue tout en faisant ma muscu. Puis j'ai senti que la sauce montait et montait et la j'ai accéléré le rythme des va et vient mais il voulait que je jouisse sur lui alors j'ai ralenti, et je l'ai reposé sur le lavabo. il était allongé la queue dure le trou dilaté. J'enlève ma capote et frotte ma queue contre sa queue et son pubis poilue au bout de quelques instants, je jouis sur lui , tellement fort, un peu comme la toute première fois que j'ai jouit.
Mes jets ont atteint son menton, lui aussi se fini et s'en fout sur le visage, un vrai cochon!
On s'embrasse encore et encore puis je fini par le soulever et le mettre dans la baignoire. Je prends un gant, du savon et commence à lui donner un bain. Un pur moment d'intimité ou je parcours tout son corps. Il semble étonné par ce moment, lui qui devait pensais que je n'étais qu'un lascars, mais non je peux aussi être un véritable amour.,je fini par le rejoindre pour me doucher rapidement, il me regarde comme un gamin devant un cadeau de noël.
je sors, me fringue et lui demande si il compte resté dans la baignoire toute la nuit, il sors, je le sèche et l'habille et lui demande lui propose qu'on aille en ville pour manger, il acquiesce et nous voilà parti...



100% (9/0)
 
Posted by aelys
1 year ago    Views: 2,785
Comments (4)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
8 months ago
Hum, super séance, bien excitante :)
11 months ago
tres sympa
1 year ago
très bon texte, bien excitant, j'espere qu'il y aura une suite
1 year ago
J'ai adoré