Sylviane – Pause coquine

Sylviane – Pause coquine

Bisous à mes amis et amies. Je vais vous raconter un petit moment agréable et très récent cela date de la semaine passée. Nous avions décidé mon amie Michèle et moi de nous retrouver pour le déjeuner. N’ayant pas d’intervention mais juste de l’administration à faire je pouvais me permettre de ne pas revenir pile à l’heure. On se donne donc rendez-vous avec ma blonde amie dans un petit restaurant que nous affectionnons. J’arrivais un peu après Michèle, il faisait beau enfin !! Assez pour manger sur la terrasse enfin. Un bisous plus tard nous étions détendues, on aime se retrouver toutes les deux comme çà pour papoter, parfois monter des plans délirants. Mais ce midi là avec le retour des beaux jours j’étais un peu à cran. Michèle avait une jolie petite tenue d’un bleu électrique qu’elle affectionne. C’est ma miss bleu. Jupette courte, veste cintrée chemisier bleu pale en satin. Décidément elle était a croquer. Et rapidement elle à compris que je ne tiendrais pas longtemps. Profitant d’une petite accalmie sur la terrasse. J’approchais mon visage du sien et je posais mes lèvres sur sa bouche. J’avais tant envie de l’embrasser !

- Dis donc ma chérie me dit-elle Tu est bien chaude je crois.
- Très... très.. envie.. oui tu sais bien dès qu’il fait beau moi..
- Je sais... tu as les clef de ton petit appart ?
- Oui ma douce les voilà... j’y avais pensé.. dis-je exhibant mon trousseau de clef.

Il faut vous expliquer, nous avons notre maison et aussi un petit appartement qui nous sers parfois quand on fait des rencontres. Çà nous évite d’avoir des regards curieux de nos voisins. Et il est utilisé par moi ou mon mari quand nous avons une petite occasion extra conjugale.

Je suis excitée, et je pense que ma participation au site n’y est pas pour rien. Chaque vous vous me chauffez et je démarre au quart de tour. Et vous mettez dans ma tête des envies supplémentaires. Oh je sais je n’ai pas besoin de çà pour alimenter ma libido qui est .. monstrueuse.. je crois que je mérite bien le qualificatif de salope, je le prend comme un compliment.. surtout quand il est associé à belle.
Sur cette terrasse je ne peux m’empêcher de poser ma main sur la cuisse de Michèle, et de la caresser remontant même sous sa petite jupe. Je fais attention de ne pas me faire repérer quand même. Michèle joueuse, profite que le garçon vient de prendre notre commande pour retirer sa culotte et elle me la met dans la main. Joli string bleu pétrole. Sa culotte dans ma main je ne peux m’empêcher de la porter à mon nez, ça sent bon.. et surtout j’ai l’odeur de sa chatte qui me titille les narines.

- Quelle salope tu fais ma chérie... et toi une culotte.

J’écarte les cuisses pour lui montrer que je suis sans.. J’adore avoir le cul et la chatte à l’air comme çà. Michèle jette un coup d’œil circulaire et glisse sa main entre mes cuisses sont majeur glisse entre mes lèvres.

- Oh la vache tu est trempée !!

Je hoche la tête et lui lance une œillade assassine. J’ouvre un bouton de mon chemisier pour lui montrer mon décolleté.

- J’ai envie ma chérie, je suis à cran j’arrêtais pas de me toucher ce matin mais j’ai pas jouis. J’ai envie que tu me bouffe le minou tu peux pas savoir !

Nous mangeons rapidement et a pied nous allons d’un pas rapide vers mon appartement. C’est au 4eme étage et pas d’ascenseur. Vous savez un de ces vieux immeubles parisiens, oh plutôt cossu mais ancien. Michèle me pousse les fesses tandis que je monte, je me cambre.. j’ai envie qu’elle me touche. Je lève ma jupe offrant mes fesses. Je m’arrête un instant et je sens la bouche de mon amie se poser sur ma fesse, puis ses mains les écarter une langue parcours la raie, cambrée a mort j’offre ma chatte. Michèle me met un petit coup de langue qui me fait frissonner et gémir. Je suis prête a faire l’amour dans l’escalier. Mais une porte claque sur le palier du dessus.. Je rabat ma jupe et souriantes nous croisons un jeune homme que j’aurais bien croqué. Michèle me pousse du coude et me souffle dans l’oreille.

- Allez on l’invite le petit jeune ? Tout en riant.

J’avoue que il y à un petit jeune qui je l’espère on fera monter dans notre petit baisodrome.. Michèle et moi .. mais pour l’instant mon cher mari est un peu réticent.
Enfin arrivées au 4eme étage. J’ouvre, je pousse la porte. Michèle est pressée contre moi. Je referme le verrou. Elle aussi est très excitée, ce n’est pas de l’effeuillage langoureux. Non nous sommes très bestiales et on jette nos frusques partout dans l’appartement. Nous sommes nues en un clin d’œil et je pousse Michèle sur le lit. Elle se laisse aller, écarte grand les cuisses.. elle tend ses mains me les prends m’attire vers elle. Mes seins contre les siens se frottent. Nos cuisses s’imbrique. Nos mottes se frottent. Mon clito tendu contre sa peau frémis. Nos bouches soudées, nos langues se poursuivent comme deux petites bêtes agiles.

- Viens sur moi chérie me dit Michèle.

En un clin d’œil nous sommes tête bêche. Nous sommes en 69.. Mon nez plonge dans la chatte de Michèle. Elle est très humide, odorante. J’écarte ses lèvres de mes doigts découvrant la conque rose, déjà brillante de cyprine. Ma ma langue effleure le sexe nacré de ma copine. Elle frissonne.
Ses doigts ouvrent ma chatte. Je sent que je suis grasse de mouille mes lèvres paraissent de décoller à regrets.

- Oh ma belle, tu verrais comme tu est mouillée !! Tu est déjà pleine de yaourt !! Pas possible tu t’ai fait baiser avant.. pour que ça coule comme çà !! Tu me goutte sur le nez.

- Tais toi chérie !! bouffe moi la moule !! j’en peux plus !!

Elle plonge sa bouche dans mon con gras de jus. Je pousse un vrai cri. La sensation est si fort que je suis parcourue d’un tremblement qui me glisse le long de l’échine. D’instinct je pose ma chatte sur la bouche de Michèle.. je l’étouffe elle me mange.. ses lèvres ont attrapé mon clitoris et le pompe. Elle me fait une pipe sur mon gros clito. Je me remet a laper sa mouille, j’adore enfoncer ma langue dans les chattes, les fouilles aller loin baiser ma partenaire avec ma langue.

Nous sommes deux super salopes en plein gouinage.. Vraiment je pense a vous petits cochons.. je vous imagine la queue à la main en train de vous branler comme des fous.. la main sous les couilles. A nous mater toutes les deux.. vraies petites putes en chaleur. Quand je suis dans cet état on peut faire rentrer 20 ou 50 mecs.. je voudrais qu’il gicle sur moi.. sur nous ma copine de débauche et moi. Rassurez vous nous avons déjà expérimenté ce genre de choses et les bains de sperme on adore toutes les deux.. Mais là il n’y a que nous et on a envie de se donner à fond. Mes doigts glissent doucement vers le petit trou de Michèle. Comme moi elle aime qu’on l’encule et mes doigts mouillés entre facilement. Je vais et viens en elle tout en lui mangeant les lèvres de la chatte je l’aspire. Elle me croque littéralement les petites lèvres, me les mordille.. Elle sait que j’adore.. on fait souvent l’amour toutes les deux on est comme un vieux couple. La salope se met à me mordre le clitoris.. assez cruellement. Mais également nous nous connaissons tellement qu’elle sait parfaitement ce qu’elle peut se permettre. Elle sait aussi que l’excision à coup de dents me fait flipper. Ça fait partie des trips SM que nous pratiquons.. Elle me menace de m’exciser de cette façon. Je sais bien que c’est une menace en l’air mais je ne peux m’empêcher de vouloir y croire tant je suis excitée par cette perspective. C’est horrible mais ça reste un fantasme.. et vous le verrez dans un autre récit peut être que j’ai des idées et des pratiques peut être aussi cruelles mais cette fois on est dans la réalisation et pas le fantasme. Les dents sur ma chair innervée est une caresse diabolique. Je mouille de plus en plus et Michèle doit avoir la bouche et les joues trempées. Le bout du nez aussi.
- Oh Syl tu me doigte bien le cul !! encore plus loin !! gémis Michèle.

Au même moment elle me plante quelques doigts dans la chatte. Elle les tourne me fouille. CA me fait un effet dingue. Je me cambre.. Je me mets a donner des coups de reins. J’ai une envie de pénétration qui devient impérieuse.

- Encore.. oui plus... oh je sens tes doigts y’en a combien ?

- Trois ma chérie... tu en veux plus ?

- Oh... oui dis je dans un souffle.

- Tu veux ma main espèce de chienne, dis le .. tu veux te faire défoncer par ma main ?

- Oui oui défonce moi la chatte … Fiste moi amour. Oh déchire moi vite !

- Mets toi a 4 pattes.. bien cambrée

Je m’exécute, je suis a quatre patte, le cul en l’air les reins creusés. Michèle plonge ses doigts dans ma chatte qui ruisselle. Pas besoin de me lubrifiée je suis tellement mouillée. Les doigts me distendent le con, elle tourne ses doigts pour m’ouvrir plus. Elle met sûrement un 4eme doigt je me sens déjà plus remplie. Avec mes doigts je pétris mes tétons les pinces.. Je suis une truie en chaleur.. Michèle adore faire de moi son esclave et là le jeu tourne a la soumission. Elle me donne de grandes claques sur le cul. La sensation de chaleur due aux claques fait monter mon excitation.

- Allez salope, ouvre toi.. je vais te déchirer le cul !! crie Michèle.

- Oh oui défonce moi tout vas y fort !!

- Tiens salope.. tu me sens là !! tu la sent ma main ?

Et d’un coup d’un seul.. je sens la main de Michèle qui entre en moi.. c’est une explosion de plaisir.. je suis tellement excitée que la bave coule de ma bouche.. sur mes seins Car je suis cambrée, le buste redressé appuyée contre le bois de lit. Le floc floc de la main qui me prend est incroyablement audible.. Je suis hors de moi.. complément tendue vers le plaisir..

- Quelle chienne... regardes moi çà !! tu pisse salope.. tu est en train de pisser..

Oh je le sens je ne peux retenir les jets qui me tire des frissons.. le bruit du jet sur le drap.. comme de la pluie sur une toile de tente. Michèle referme lentement son poing dans mon ventre. Elle imprime un mouvement circulaire a sa main et chaque fois qu’elle presse sur ma vessie un jet dru viens souiller le drap. Michèle se fait mouiller l’autre main.. et trempée de mon urine elle me la pose sur la bouche. Je lèche ses doigts odorants.. je les suces..

- Tu aimes çà petite putain.. tu est vraiment qu’une merde une chienne !

Émoustillée par les insultes.. je suis au bord de l’orgasme..

- Ah non !!! ne jouis pas esclave !! Retiens toi.. hurle mon amie et maîtresse

Dans un effort surhumain qui me fait mal je bloque la montée de l’orgasme. J’obéis.. c’est super dur de faire çà. Je m’y suis habituée et je peux rés****r très longtemps mais au moment ou elle va m’autoriser à jouir je deviens folle et incontrôlable ou presque. Poussé à l’extrême ce jeu mène à la crise de nerf ou à des débordements.. Quand je suis à bout si on me donne un cactus un couteau qu’on me dit de me faire jouir avec je suis tout a fait capable de m’exécuter enfin je le crois.
La main de Michèle entre et sort de ma chatte qui reste grande ouverte attendant le retour de ce poing qui me fouaille les entrailles. J’inonde le lit consciencieusement je m’a moque !! Mon clito me fait mal tellement il est gorgé de sang. Les doigts de Michèle , ceux de sont autre main taquinent maintenant mon anus trempé. Elle glisse, tourne me fait languir.

- Tu les veux dans ton cul aussi salope.. dis le.. dis moi comment tu est qu’une pute, une chienne dit Michèle d’une voix rauque.

- Oui oui oui encule moi !!!

A peine dit aussitôt fait.. elle m’enfonce sans ménagement deux doigts dans le cul.. je me liquéfies à nouveau.. Des vagues irrépressible de plaisir me parcourent. Je crie, je hurle me débat mais je ne cherche pas à échapper à ses mains qui me donnent du plaisir.. qui me guide vers l’explosion. Avec sa main qui me défonce, ses doigts dans mon anus j’ai de plus en plus de mal à rés****r à l’orgasme. Je suis dans une zone grise, d’un gris blanc éblouissant ma perception du monde est changée. Je ne suis plus qu’un sexe, une esclave qui attends qu’on veuille bien lui octroyer le droit de jouir. Torture délicieuse qui consiste à tout faire pour me conduire à l’orgasme et en même temps me l’interdire. Michèle à du doigté et elle sait gérer. Je tremble comme une dingue, me retenant de jouir et d’un autre côté faisant tout pour atteindre l’orgasme. C’est un plaisir et à la fois une douleur. Mon cerveau est en feu. Je suis tendue vers les ordres de ma maîtresse.

- Je peux jouir.. j’en peu plus.. dis-je suppliante.
- Non attends putain.. attends que je m’amuse vraiment. Dit Michèle

Mes larmes coulent sur mes joues, je suis en sueur.. grimaçante sûrement. Je ne touche plus mes tétons car le moindre pincement me ferait exploser et je ne dois pas. Mon sexe se contracte violemment quand je sens monter le plaisir. Je bloque, faisant cela j’accentue les sensations qui naissent de la main qui me pénètre.

Sans retirer sa main de ma chatte, Michèle me fait mettre sur le dos.. je sens l’humidité du drap sur ma peau. Je suis couchée dans ce qui a coulé de mon sexe. Tout en me défonçant toujours le minou, Michèle place son sexe sur ma bouche. Elle est comme moi ruisselante, son vagin est ouvert et la mouille fait comme des guirlandes au travers de l’ouverture sombre. Ma langue lape cette mouille épaisse. Du fond de son sexe s’écoule un lait goûteux épais.. Son clitoris est moins gros que le mien mais il est dur comme une perle. Je sais que Michèle va me laisser jouir dans peu de temps. Car elle non plus ne tiens plus.. Elle prend énormément de plaisir à m’utiliser.

- Fais moi jouir esclave... fait moi jouir sur ta langue.. fais moi couler

Je mange le sexe de Michèle avec application elle se frotte sur mon visage.. la mouille me couvre la bouche le nez.. Soudain une humidité intense.. mon amie se lâche elle jouis... elle crie son plaisir.. et m’inonde le visage.. elle me pisse dans la bouche.. j’adore !! je lape le lèche je bois.. Michèle est secouée par le spasmes.. sont plaisir est intense.. le mien devient incoercible.. Je n’en puis plus.. je suis au ras de la crise de nerf.. si je ne jouis pas maintenant ça va faire mal..

- Jouis salope me hurle Michèle..

Je laisse la vague qui vient du fond de moi... me submerger.. je griffe le dos de mon amie.. je me débat... elle plonge a fond dans ma chatte avant de ressortir poing fermé.. Ca fait mal.. je suis tellement contactée sur le poing que j’ai l’impression que mon sexe se déchire.. mais les spasmes me secouent.. je suis vraiment hors de moi.. un long jet explose.. il est si fort que c’est contre la glace de l’armoire qu’il s’écrase.. je suis en train de ruiner l’appartement. Je m’en moque.. je jouis comme une folle.. je perds la notion du temps de l’espace.. Michèle m’a dit après que j’avais déliré pendant presque 5 minutes jouissant frémissant disant des choses insensées..

Enfin je reprend mes esprits, mon amie me pose des baisers partout.. j’ai l’air d’une folle, trempée de sueur, de mouille de pisse je suis une sorte d’épouvantail noir.. Mimi n’est pas mieux.. on est bonne pour la douche, maquillage coiffure..

Sous la douche nous nous donnons un rapide orgasme chacune. Oui encore une fois.. car on ne peut pas se savonner en restant insensibles.. Mais ce n’est pas aussi violent.. bien sur mais qu’est ce que c’est bon...

Hum mes chéris.. vous savez quoi ? Je suis trempée... et avant de poster mon histoire.. je vais jouir.. toute seule égoïstement.. je vais me faire crier.. pour moi.. mais aussi pour vous..

Sylviane
100% (12/0)
 
Posted by Sylviane
1 year ago    Views: 908
Comments (12)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
très excitante cette histoire et bandantes !et super bien écrite! tu a du talent!
1 year ago
mmmmm cette histoire m'a de nouveau electriser...
un ti plan a 3 avec un inconnu...qui vient mater
cela aurait été encore plus orgasmique..
enfin si j'avais été l'inconnu..hihi
1 year ago
Voilà, typiquement ce que je disais dans mon autre commentaire : c'est un peu trop extrême pour moi, et pourtant, j'ai adoré. Et je me sens plus léger aussi.
1 year ago
Ma chérie je viens de lire ton histoire et je suis trempée !!!!!

J'adorerai me retrouver entre vous deux pour une soirée coquine de folie, hélas je sais que cela n'arrivera pas mais je fantasme souvent sur tes torride histoires.

Merci pour ta si belle plume
1 year ago
j'ai encore gicle 2 fois en lisant ton recit de folie ! fais des videos ......et surtout continues
1 year ago
j'avoue t'as vraiemnt une belle plume et t'es une sacrée dresseuse de queu.
Impossible a lire sans se caresser la queu
1 year ago
encore une fois tu me fais bander.
Je me branle, je vais gicler,belle salope.
1 year ago
je vous imagine la queue à la main en train de vous branler comme des fous.. la main sous les couilles.
GAGNE
1 year ago
Je lis toujours avec tres grand interet tes histoires et j'avoue qu'elle me donne toujours autant de plaisir!!
Tres jolie plume!
Hate d'en lire d'autres
asnap
retired
1 year ago
J'ai craqué. J'ai du m'y reprendre à deux fois tellement cette histoire m'a excité
1 year ago
Une sacrée paire de salopes! Au menu de ce déjeuner, chatte béante et son jus, trou du cul farci aux doigts, arrosé de sa pisse chaude... mmmmmh.
1 year ago
Bisous à tous et toutes

Une petite pause déjeuner très coquine avec mon amie de toujours

Commentez sans hésiter c'est pour çà que je me livre ne l’oubliez pas