Une pause bien méritée

Quand la fiction rencontre la fiction.
Cette histoire est basée sur une publicité française d'une marque de biscuits chocolatés. Et elle est dédiée à Steffaniels, une des plus belle Crossdress de France.

Bonne lecture et Bises à tous le monde.
StephanieD
-------------------------------------------
Il est 17:00, 10 minutes avant la fermeture de la banque. Tout semble calme, Steffaniels en profite pour sortir une barre chocolatée du tiroir de son bureau. A peine a t-elle le temps de sortir le premier biscuit de son emballage et de commencer à le déguster qu'un client se présente dans le sas d'entrée.
Sans vraiment y réfléchir, elle lève les bras vers le ciel et regarde droit devant elle pour simuler un braquage à main armées. Le client s'enfuit sans demander son reste.
Un peu surprise, je lui demande ce qui se passe ? Elle baisse les yeux pour me regarder sous le bureau et me répond qu'on allait être déranger en pleine pause.
Je la regarde en souriant, puis je recommence à lui caresser le clitoris. Je lui demande de lever un peu les fesses pour que je puisse remonter sa jupe un peu plus haut. Elle s'exécute immédiatement.
Maintenant j'ai plein accès à son clitoris que je commence à masturber de la main droite, pendant qu'avec la gauche je caresse ses jambes gaînées de bas. Alors qu'elle finit tranquillement son deuxième biscuit, je commence à m'attaquer au sien. Il faut dire que pour une CrossDress, Steffaniels est bien doté. Je le prend en bouche et joue avec. Je le sens grossir dans ma bouche, et cela semble lui faire tellement d'effet qu'elle glisse encore un peu plus sur sa chaise pour que je puisse le prendre complètement en bouche. Puis elle me tend le bout de ses doigts pour que je lèche le reste de chocolat qui est resté dessus. Quand je reprend son clitoris en bouche, le goût est légèrement chocolaté, ce qui n'est pas pour me déplaire. Je la regarde droit dans les yeux. Je sais que je lui fais du bien. Elle me lance un regard complice. Elle s'offre complètement à moi. Il est vrai que ma main gauche commence maintenant à lui caresser la raie de fesses. Je lui écarte son tanga. Je sens son petit trou au bout de mes doigts. Je lui lance un nouveau regard de désir, elle me répond en me suppliant de continuer.
Je commence donc à faire glisser mon doigt dans son intimité. Elle lâche un râle de plaisir.
De mon coté, il ne faut pas longtemps pour que mon clitoris commence à gonfler sous le coup de l'excitation. Je garde son sexe en bouche, ma main gauche planté dans son cul, de avec ma main droite je remonte la jupe de mon tailleur au dessus de mon porte-jarretelles pour pouvoir libérer mon clitoris de mon shorty.

Imaginez la scène, deux crossdress dans un bureau, l'une sur sa chaise la jupe relevée, ses jambes gaînées de bas largement écartées, entrain de se faire caresser et sucer par la seconde, sous le bureau les fesses à l'air le sexe pendant entre les jambes.
Mais cela ne fut que de courte durée. Steffaniels en voulait plus, elle demande de venir la rejoindre. Mais pour réponse, je lui enfile un deuxième doigt dans le cul. Elle lâche un nouveau râle de plaisir. Et me supplie de la prendre avec mon clitoris qui est bien tendu. Je la regarde sans pour autant interrompre mon traitement. Elle me lance alors un regard rempli de désir, que je ne peux ignorer. Pendant que je sors de dessous le bureau, elle sors un préservatif de son sac à main, elle prend mon sexe en bouche pour jouer avec et être sûr que celui-ci est bien tendu. Puis elle m'enfile le préservatif avec la bouche. Une fois bien équipé, elle se lève de sa chaise et se penche sur le bureau en montant la jambe gauche sur celui-ci. J'ai maintenant une pleine vue sur son petit trou déjà dilaté. A lui seul, c'est une invitation au sexe. Elle se retourne vers moi et elle me lance un "Ne me laisse pas dans cet état !!" Je lui caresse les fesses et présente mon sexe à l'entrée de son trou. Je la pénètre délicatement, profondément, pour lui laisser le temps de se dilater. Je commence des petits va-et-viens. La sensation malgré le préservatif est merveilleuse. Et je ne semble pas être la seule à apprécier. Elle se cambre d'un coup en se retournant vers moi. Je ne peux rés****r à ce visage d'ange, et je l'embrasse à pleine bouche.
Imaginez un client arrivant, et trouvant 2 conseillères de banque jupes relevées, les bas apparents, entrain de s'embrasser à pleine bouche, et surtout le sexe de l'une plantée dans le cul de l'autre.
Après ce long baiser, je reprend avec des pénétrations plus rapides, et toujours aussi profondes. Steffaniels se met à gémir de plus en plus. La sensation électrisante de ses bas contre les miens, ne fait qu'augmenter notre excitation. Pour tenir la cadence, elle a les deux mains plaquées contre le bureau, le buste bien droit.
J'en profite pour venir lui caresser sa poitrine à travers son petit top rose.
Mais le rythme est trop rapide pour moi. Je me trouve vite à court de souffle et je commence à ralentir. Un peu trop à priori, car elle se redresse d'un coup, colle son dos contre mon buste et me prend les fesses à bout de bras en y plantant ses ongles pour me faire comprendre que je dois accélérer. J'augmente doucement la vitesse jusqu'à ce qu'elle retire ses onglets de mes fesses. Je sais maintenant que je ne dois pas aller moins vite.
Elle en profite pour me prendre la main, et elle la porte à sa bouche. Elle commence à me lécher les doigts. J'en déduis qu'elle a envie de sucer quelque chose en même temps qu'elle se fait prendre le cul.
Je n'ose imaginer si un client ou un autre conseiller était passé par là. Enfin si, j'ose.
Pourquoi pas la responsable d'agence, Sophie, toujours à nous faire du rentre dedans. Du haut de ses 42 ans et de son 1m68, je suis sûr qu'elle ne cherche qu'a se faire prendre par deux Crossdress à la fois. Je l'imagine maintenant avec son petit tailleur droit ouvert en grand, la poitrine à l'air sorti de son soutien-gorge, la jupe montée au niveau de sa hanche et les jambes écartées, laissant apparaître son porte-jarretelle et ses bas, ainsi que son minou rasé et tout humide. Steffaniels lui lèche avec sa langue si habile.
Puis nous inversons nos places, Steffaniels s'assoit sur le bureau, Sophie s'empale le cul sur son sexe. Et moi, j'arrive après et j'enfonce le mien dans sa chatte. Sophie aime tellement ça, quelle hurle de plaisir dans l'agence. Mais mon regard, ne quitte pas celui de Steffaniels qui semble aussi prendre du plaisir. C'est elle qui hurle maintenant de plaisir, me ramenant à la réalité. Elle joui, elle me plante à nouveau les ongles dans les fesses. Tout cela a pour effet de me faire jouir à mon tour.
Je me retire délicatement de ma partenaire. Elle se retourne vers moi et m'embrasse à pleine bouche. Elle me dit remercie pour cette délicieuse pause.
Je retire ensuite mon préservatif, et le jette à la poubelle. Il reste à nettoyer le bureau sur lequel se trouve son sperme. Après un regard complice, je commence à lécher le meuble. Elle m'accompagne dans mon délire de nettoyage, puis nous nous embrassons de nouveau.
Nous remettons mutuellement de l'ordre dans nos tenues. Il est 17:15, l'agence est officiellement fermée depuis 5 minutes. Donc nous prenons nos affaires et fermons l'agence derrière nous.
Une fois dehors, nous nous faisons la bise pour nous dire au revoir, et commençons à nous diriger vers nos voitures respectives.
Steffaniels me lance alors un petit clin d'oeil et me dit: "Je n'ose pas imaginer la tête de Sophie demain matin quand elle fera l'ouverture, et qu'elle sera au guichet. Le préservatif dans la poubelle, et cette petite tache que j'ai laissée exprès sur le bureau.". Moi je commence déjà à m'imaginer la journée de demain.
-------------------------------------------

100% (10/0)
 
Categories: AnalShemales
Posted by Stephaniedecouverte_
2 years ago    Views: 1,155
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
j'adore :)) grooooooos bisous stephanie xxx
Miss_Belo...
retired
2 years ago
Très jolie histoire. Elle donne envie d'être la prochaine cliente de cette banque!!