Le ménage de Carmen suite

la suite de Carmen et le ménage .
Deux samedis plus tard, Carmen ne vint pas elle m’appela.
Carmen « J’ai des problèmes personnels à régler je ne vais pas pouvoir venir ses prochains temps. Je ne sais combien temps cela va durer .Mais je reviendrais ».
4 semaines plus tard retour de Carmen avec un grand sourire.
Carmen « Les problèmes avec mon mari sont pratiquement réglés je me retrouve seule .Je vais te raconter. Mon mari Mario est routier international il n’était pas toujours à la maison. Il avait des aventures et aller voir les prostituées. Il ne rentrait que toutes les 3 semaines. Quand il rentrait il fallait le satisfaire sexuellement … il fallait vider ses couilles comme il aimait dire .Mon plaisir il n’en avait rien à faire. Il se levait le matin et hop soit il me prenait debout n’ importe où il me demandait de le sucer et d’avaler. Quand j’avais les règles et bien comme il disait tu as 2 trous alors hop ton cul. Durant la journée il sortait voir ses amis du bar d’à coté et voilà son passage pour se reposer…. Rien pas un geste de tendresse. En partant il me laissait 1000 francs à moi de me débrouiller pour tous les frais c’est pourquoi je suis obligé de faire des ménages . J’ai 1 enfant de 25 ans depuis peut il à quitté la maison et il travail, il ne me coute plus d’argent et c’est tant mieux car avant je devais aussi le nourrir pour la même somme d’argent. Il y a 4 semaines Mario m’a annoncé qu’il me quittait pour une fille de 25 ans ils vivent un amour fou. Pauvre fille elle verra par la suite son prince charmant. Donc nous divorçons il me laisse tout ce que nous avons dans l’appartement ainsi que notre vieille voiture mais aucune pension mais c’est terminé cette vie de femme objet. Si tu savais la joie quand il m’a annoncé cela, enfin libre de ce porc égoïste. Il faudra que je trouve plus de ménages ou un travail à temps plein rapidement mais maintenant je suis tranquille.
Moi « Hé bien cela ce fête une telle nouvelle Carmen, aller on trinque et nous allons faire une fête demain si tu es libre »
Carmen « Aller d’accord pour le verre, pour la fête demain non, je préférerais samedi prochain mais j’ai pas trop les moyens »
Moi « T’inquiète, une petite sortie à mes frais, un restaurant puis une boite »
Carmen « Tu es un choux, super j’adore danser et cela fait une éternité que je n’y suis pas allé »
Nous avons bu quelques verres, et nous nous sommes retrouvés sur le canapé comme d’habitude.
Carmen « J’ai du retard sur ton ménage de ses derniers samedis comment vois tu la chose pour être à jour ? »
Moi « Laisse n’y pense pas laisse toi aller, et passons un agréable moment »
Carmen « Tu as raison »
Nous nous sommes totalement deshabillés.Nous avons commencé par nos caresses habituelles, puis j’ai caressé Carmen, et embrassé un peut partout, sa bouche, son cou, ses seins, son ventre, puis sa chatte très fournie, mais avec un clitoris très sensible, elle mouillait comme une jeune fille humm la mouille arriva rapidement, elle jouissait, ses tétons étaient sensibles et tendus, je n’arrêtais pas de les prendre en bouche et de les téter bien forts elle soutenait ses seins lourds et gémissait cela l’excitée. De mon coté j’avais une érection de diable, et ses caresses n’arrangeaient rien. Elle me prit en bouche, et me caressait les bourses par la même occasion. Magnifique fellation elle mettait mon sexe au plus profond de sa gorge. Je caressé ses fesses et je commençais à introduire un doigt dans sa chatte en passant par derrière durant le temps qu’elle me suçait. Nous regardions très peut la vidéo qui passait nous étions pris par nos caresses buccales. Puis nous avons fait un 69 Carmen c’est mises sur moi, ses seins en sueurs ballottaient sur mon torse et je sentais ses tétons en érections. Sa chatte coulée de cyprine, je n’arrivais pas à tout boire, et je suçais et mordillais son clitoris, de temps à autre elle tremblait de joie elle jouissait et je me retrouvais avec sa mouille odorante à lécher. Elle me suçait avec gourmandise, très rarement elle utilisées ses mains, elle passait sa langue sur mes bourses, gobait mes couilles et suçait ma queue raide. J’ai essayé de tenir le plus longtemps possible mais l’éjaculation arriva. Carmen suça et avala tout, et nettoya tout mon sexe. Quelle joie de se faire nettoyer après une éjaculation.
Nous avons continué à nous embrasser et nous avons repris un verre. Quel agréable moment.
Moi « Je peux te demander quelque chose Carmen ? »
Carmen « Demande je verrais »
Moi « J’aimerais que tu te rases ta chatte, j’aimerais voir de plus prêt ton magnifique sexe ».
Carmen « C’est vrai que ton sexe rasé m’excite beaucoup, je vais y penser pour le mien, et que peut être pour toi je vais essayer. Je dois y aller. Pour samedi prochain tu voudrais que je mette quoi comme habits que tu m’as offerts ? Attention des habits pour sortir Coquin ».
Moi « La robe noir qui épouse bien ton corps et qui est fendue sur le coté et pour les sous vêtements c’est toi qui fait la surprise »
Carmen « Très sexy cette robe et très ouverte, mais si tu veux ... Aller à bientôt je passerais vers 20H00 »
Carmen arriva resplendissante, en robe noir, ce qui mettais son corps en valeur , surtout ses seins et fesses, très maquillée, je crois que c’était la première fois qu’elle venait maquillée ainsi , chaussures à talons, quelle magnifique femme mure ,je l’embrassais et en profitais pour passer une main sur ses fesses et découvrit qu’elle avait un porte jarretelle .
Carmen « Alors comment me trouves tu ? Je t’excite mais ce soir pas de vidéo sur ton canapé nous sortons je suis impatiente de danser et de passer un agréable moment ».
Moi « Aller partons de suite, »
Nous sommes arrivé à la pizzéria ou j’avais réservé une table un peut isoler avec chandelles. Elle trouva cela très charmant. Nous discutâmes de tout et de rien. Je n’arrêtais pas de regarder en détails le corps de Carmen, qu’elle belle femme excitante. Ses magnifiques seins lourds ses jambes avec cette robe fendue sur le coté qui faisait apparaitre le haut des bas noirs et ses jarretelles. J’étais excité comme un fou. L’excitation était réciproque, nous nous prenions la main sous la table nous nous caressions avec nos jambes, de temps en temps une petites main sur les cuisses et genoux.
Le repas terminé nous décidâmes d’aller nous promener et de nous rendre à pied à la boite de nuits.
Dans la rue nous nous tenions par les hanches de temps à autre on s’arrêtait pour s’embrasser et j’en profitais à chaque fois pour caresser ses fesses.
Carmen « Je n’ai pas réussi à me décider pour un string ou culotte ce soir alors je n’ai rien mis et pour ton plaisir sache que je me suis totalement épilée. J’ai ma chatte à l’air pour toi »
Moi « Oh Carmen, tu m’excites grave je voudrais bien te prendre là maintenant ou tu veux »
Carmen « Après, après moi aussi »
Tout à coup, j’ai pensé, nous étions à 2 pas d’un sexe shop dont je suis un habitué et dont je connaissais le patron un ami à mon père. Il était encore trop tôt pour aller danser.
Moi « Je te propose Carmen de passer dans un sexe shop, je pense que tu n’y as jamais entré, c’est un ami qui le tient, nous pourrions regarder et si tu veux danser c’est possible »
Carmen « Si il n’y a pas de vulgarité pourquoi pas pour découvrir, et si je peux danser »
Nous arrivâmes au sexe shop de Charly. Il y avait peut de monde .Nous avons fait une petite visite en étant bien enlassé, elle regardait certaines jaquette de vidéos et me disait à l’oreille pour une prochaine fois coquin... Nous nous sommes rendu au rayon lingerie, elle regardait et me disait tu me vois avec cela ?
Moi « Essaye regarde si quelque chose te fait plaisir, il y a des cabines »
Carmen « Je n’ose pas, il y a du monde qui nous regarde »
Moi « T’inquiète pas je reste devant la cabine il n’y aura que moi pour te voir »
Carmen « Bon d’accord je prends 2ou 3 trucs pour essayer »
Elle n’essaya pas 2 ou 3 trucs mais la moitié du rayon elle se prenait au jeu et au plaisir de mettre de la lingerie provocante pour connaitre mon avis.
Carmen « Bon je n’arrive pas à me décider si ils ont un catalogue peut être un jour je te dirais ce que j’aimerais porter. Mais au fait tu m’avais parlé que je pouvais danser ?
Moi « Oui viens avec moi on va prendre une cabine puis après je vais t’expliquer »
Je suis allé chercher des jetons pour une cabine de streep tease. Elle ne connaissait pas. Nous nous sommes installé dans la cabine pour 2 j’introduisis les jetons, le rideau de la vitre se leva et un spectacle d’une jeune femme très fine aux petits seins commença »
Carmen « Je ne connaissais pas, c’est très excitant, elle danse bien et elle est belle, je ne sais pas toi mais je vais me caresser, tu peux en faire autant ? »
Moi « Oui, je vais me caresser. Mais si c’était toi ce serait bien mieux. Tu ne veux pas essayer. Personne ne peut te toucher et tes streep sont très sexy »
Carmen « Je ne voyais pas la chose comme ça, mais aller pourquoi ne pas essayer »
Moi « Je te laisse seul Carmen ferme la porte après ma sortie je vais voir le patron et je reviens »
Je suis allé voir Charly, je lui ai expliqué le désir de Carmen de faire un streep pour essayer. Ravis de la chose il m’annonça
Charly « si elle fait cela bien et que les clients sont contents je lui file 200 frs »
Moi « Elle s’en fiche c’est pour essayer et se faire plaisir ».
Charly « OK je l’annonce dans ½ heure aux clients »
Je retournais dans la cabine.
Moi « Le patron est d’accord pour que tu essayes, dans une ½ heure c’est toi Carmen qui danse. Je serais derrière la vitre à te contempler et me caresser. Danse pour moi et fait toi plaisir. Il y aura aussi peut être d’autres personnes derrière les vitres mais tu ne les verras pas »
Carmen « C’est ce qui me gène mais aller je risque rien mais toi tu me faits faire de ses trucs. Mais je suis bien avec toi et je veux ratt****r le temps perdu. Je t’ai aidé dans ta sexualité les samedis matin maintenant c’est à toi de m’aider »

Charly avait réussi à remplir toutes les 6 cabines et vint toquer à la porte pour accompagner Carmen et expliquer certaines régles.J’attendais avec impatience le spectacle.
J’attends vos commentaires détaillés pour la suite … et des détails que vous voudriez connaitre ….

96% (28/1)
 
Posted by Ogu
3 years ago    Views: 889
Comments (10)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
3 years ago
J'attends la suite avec impatience; Carmen découvre sa sexualité, Super ... la suite !
3 years ago
En effet une histoire très bien écrite et bien excitante...
3 years ago
sacrer carmen trés bandante j'adore les femme de ménage, super histoire merci de nous faire partager sa ! :)
3 years ago
c'est une tree bonn histoire la suite svp et j'aimerer bien savoire ques qui c'est arriver
3 years ago
ptain....c'est boooon
belamant44
retired
3 years ago
Carmen est vraiment la plus charmante et la plus excitante des femmes !... j'adore... j'imagine que tu lui a fait découvrir la belle cochonne qui sommeillait en elle... la suite vite !
usertitan
retired
3 years ago
excellent la suite maintenant aller aller au boulot.
3 years ago
chaud chaud!!!
3 years ago
Super. Vivement la suite!!!
3 years ago
good story