Aline Maitresse

Panne de voiture ?
C’était il y a une vingtaine d’année j’avais à l’époque 25 ans jeune célibataire heureux de découvrir des choses et surtout les choses de la vie et du sexe. J’avais un entretien pour un job sur Paris et mes parents m’avaient prêtés la R21. Je partais de Nancy et je montais par la nationale 3 via Verdun sur Paris. Je connaissais bien la route ainsi que Paris pour y avoir travaillé pour des jobs d’été. La nationale après Verdun et d’une monotonie et de plus sous une pluie battante de novembre. 16H00 il faisait pratiquement nuit. Sur la route une voiture de type R5 en warning et une personne faisant des signes. Je regarde dans mon retro personne au loin, je ralentis passe la voiture qui fume et je m’arrête. La personne arrive en courant j’ouvre a la main la vitre.
L’inconnue « Bonjour, j’ai le moteur qui chauffe et la voiture ne redémarre pas, pourriez vous regarder ? Je suis très embêté j’ai un rendez vous important demain à la première heure et je ne vois pas de garage aux environs «
Moi « Vous savez la mécanique ce n’est pas mon truc je suis électronicien, je peux vous déposer au prochain garage ou ville ? «
Hé oui il y avait avant des pannes fréquentes sur les voitures et tout le monde n’avait pas de portable et l’assistance totalement inconnue.
L’inconnue « C’est très aimable je ne sais comment vous remercier «
La dame monta dans le véhicule elle était mouillée de la tète aux pieds. Et j’ai commencé tout en roulant à mieux la regarder. Femme de 45 ans très bien sur elle, escarpins noir, bas ou collant bruns, jupe en dessous des genoux, pull avec décolleté en V très moulant. Magnifique décolleté ou perlé des gouttes de pluies. Manteau noir avec fourrure mi long. Pour le maquillage et les cheveux un désastre tout avait coulé suite aux trombes d’eau qu’elle avait pris. Mais revenons à la situation de l’époque. Nous arrivons à l’entrée de Meaux au bout de 30 mn l’inconnue c’est présentée Aline, et n’a raconté pleins de détails futiles de sa vie. Nous allâmes au premier garage il commençait à faire nuit et la pluie ne cessait pas. Le garagiste très peut aimable.
On va voir pour envoyer le camion de remorquage pour récupérer le véhicule et nous verrons demain ce que nous pouvons faire mais Madame d’après ce que vous me dites c’est certainement le joint de culasse et vaudra bien compter 3 à 4 avant de pouvoir vous réparer le véhicule. Aline : Je vais faire comment je dois être demain à un rendez vous important sur Paris. Un véhicule de dépannage ? Le garagiste Cà va être possible ma petite Dame. J’ai plus de voiture pour vous dépanner. Aline « Je peux téléphoner à mon mari « Le garagiste « Pas de problème «
Aline parla 20 bonnes minutes avec son mari et durant ce temps je la regardais, belle femme mature aux belles formes généreuse. Mais bon je fais quoi moi aussi j’avais des trucs à faire.
Aline revient « Je n’arrive pas à trouver de solution mon mari est sur Bordeaux pour le travail «
Moi « Bon maintenant que l’on est à la porte de Paris je vous y dépose. Vous trouverez bien un hôtel et demain vous verrez plus clair «
Aline « C’est vraiment très gentil de votre part, et je suis confuse de devoir encore vous embêtez. »
Moi « Aller dépêchons nous, reprenons la route «
Aline le restant du voyage n’a pas arrêté de me remercier et de me parler de tout et de rien.
Arrivé à la porte de Paris. Aline me lança « Je réfléchi pour vous remercier mais je ne trouve pas qu’est ce qui vous ferez plaisir ?
Moi « Désolé d’être aussi franc, une nuit avec vous à l’hôtel vous êtes excitante et j’aimerais découvrir la sodomie avec une femme comme vous «
Aline « Pour être franc c’est franc mais je ne peux rien vous refusez après le service rendu. Et il est de savoir que mon corps vous fait envie m’excite aussi.
Nous trouvâmes un hôtel pas très coté dans le coin de la villette. Nous montâmes vite fait dans cette chambre et de suite nous nous sommes enlacé et réalisé nos ébats comme des fou. Je venais de découvrir les joies et le délice de réaliser ébats avec une femme d’expérience excitante sans tabous d’une magnifique douceur. Elle donna des conseils et m’appris à sodomiser une femme chose magnifique en douceur mais avec f***e. Je me suis répondu en elle sur elle. J’avais tant éjaculé que je n’avais plus une goutte à lui offrir. Ah faire l’amour jusqu’à la dernière goutte on s’en souvient toute sa vie. Aline tu as était la belle aventure éducative sexuelle que j’ai eu…

85% (25/4)
 
Categories: First TimeMature
Posted by Ogu
3 years ago    Views: 1,025
Comments (9)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
6 months ago
Dur de se retenir
3 years ago
belle histoire ! je fantasme
3 years ago
hummmmmmmmm
trop bon
3 years ago
bien jouer !
3 years ago
Oui, au fait, bas ou collants ?
3 years ago
chere madame je peut vos enculer ? lol
haaaa fantasme quand je te tien ;)
3 years ago
c'est une histoire vrais ???????
3 years ago
elle devait être trés excitente d'aprés ta description ,alors bas ou collant? tu es un veinard
Ogu
retired
3 years ago
A vos commentaires ...