Julie

Julie
Julie 45 ans mon épouse à un corps d’une femme mure épanouis, 1,75 58 KG fine cheveux châtain petits seins 85B avec de gros beaux tétons magnifique cul taille 40 et adore s’habillée sexe, jupe, chemisier bas collant. Ce soir nous étions invités, et elle ne manque pas une occasion pour se mettre en beauté. Jupe noir courte, bas noirs, jarretelles, chemisier blanc bien ouvert, petit gilet noir sans manches, talons aiguilles noirs et maquillage toujours très affirmé, petit sac à main ….
Avec Julie mon épouse nous étions allé manger chez mon frère Gérard sur Paris. Repas familial tranquille dans un quartier tranquille du 15 em. Repas de famille arrosé terminé vers minuit nous décidâmes de partir. Mon frère me donna le bip du garage pour sortir ma voiture et je proposais à Julie de m’attendre devant l’entrée de l’immeuble à qui je donnerais le bip quand je sortirais de l’immeuble pour le mettre dans la boite aux lettres. Je me suis perdu un peut dans le parking certainement du à l’alcool … En sortant du parking sous terrain je vois mon épouse parler avec une personne âgé avec un petit chien. Je me gare, lui donne le BIP revient et monte dans le véhicule.
Moi « Il voulait quoi le gars ? »
Julie » Tu ne devineras pas il m’a prise pour une pute, il m’a demandé mes tarifs le pervers «
Moi « Pervers pute tu y vas un peut fort, c’est vrai que ce soir tu fais fort dans ta tenue et c’est un compliment non ?
Julie « Une pute c’est quand même quand on parle d’argent ? «
Moi « Oui mais se montrer, s’exhiber ce n’est pas être une pute «
Julie « Hé bien toi avec tes idées toujours d’exhibition de voyeurisme tu ne vois pas de mal .Si je t’écoute pourquoi pas faire plaisir à tous ceux qui passent ? «
Moi « Franchement le gars avec son chien il doit avoir quoi 60 ans il cherche quoi voir regarder un beau cul avant de remonter avec sa femme «
Julie » Hé bien puisque tu veux que je me montre retournes y je vais montrer et toi tu regarderas aussi de loin. Je pense que c’est toi le plus pervers mais pourquoi pas essayer «
Moi « Là je te reconnais coquine, te montrer …. »
Nous retournâmes sur les lieux, le gars repasserais certainement les balades pour le chien se font dans un sens puis dans l’autre. Bingo le voilà de retour.
Moi « vas y Julie je te regarde montre ton grand jeux tu es la plus belle des coquines «
Julie « l’alcool de ton frère et toi qui m’excite, je vais te montrer «
Julie descendis du véhicule et se dirigea vers le gars.
Je ne pouvais entendre la conversation ce qui donna du piment mais au retour Julie me raconta mot à mot ce qui c’est dit.
Julie « Bon, mon mari n’est pas loin je veux bien vous exciter dans un coin en me montrant. Comme je vous ai dit je ne fait pas de passe je ne suis pas une pute. Vous passez devant on va dans un parc tu te caresse en me regardant et c’est tout »
L’inconnu « le programme me va bien, tu sais que tu es très excitante, je regarde c’est ok «
L’homme traverse la route et rentre dans le parc André Citroën très calme à cette heure de la nuit. Je les suis du regard .C’est vrai que de loin Julie est très sexy et aguichante …
Elle s’approcha d’un arbre et commença à se tortiller devant l’inconnu qui de suite sorti son sexe pour se caresser.
Julie « Alors tu m’as prise pour une pute ?, tu voudrais bien me prendre là debout, ?a sec. ?tu voudrais me caresser la chatte ? regarde je vais enlever mon string. Alors tu es excité, une belle chatte imberbe et regarde mon cul. Tu le voudrais aussi ? caresse toi ; mon cul c’est pour mon mari pas pour un pervers. Tu as une capote ?
L’inconnu « Oui «
Julie » enfile là je vais t’aider à te caresser. »
Et voilà Julie que je vois approcher de l’inconnu et de lui prendre son sexe capoté en main pour faire glisser vigoureusement sa main. Julie « aller crache tout, humm tu es bien monté et tu as de grosses couilles ….
L’inconnu déchargea rapidement et ma femme continua à le branler.
Julie « aller donne tout, même la dernière goutte «
Hé hop elle retira la capote fit un nœud.
Julie « c’est mon trophée que je vais apporter à mon mari «
L’inconnu « Madame prenez ses 50 euros cela me fait plaisir, rarement j’ai étais aussi bien servi «
Julie « si tu insistes. »
Oui je crois bien qu’au fond de Julie une pute sommeille…..

92% (52/5)
 
Categories: MatureTaboo
Posted by Ogu
3 years ago    Views: 3,032
Comments (18)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
megajouir
retired
3 years ago
hummmmmmmm.....trop excitante cette histoire ,j'y reviendrai immanquablement dans mes moments de solitude ,Julie est tant irrésistible !!!
6klo
retired
3 years ago
ca donne vraiment envie d'aller promener son chien le soir
3 years ago
Une histoire de rencontre imprévue et de pulsion satisfaite. Ah si seulement on se laissait aller un peu plus, comme Julie, la vie serait meilleurs ...
3 years ago
hummmmmmmm
juliz une vrai salope comme j'en réve
Exiboth
retired
3 years ago
As i said before... Super bandante la cochonne,
3 years ago
une femme aussi salope, ça s'honore.. j'adorerai la prendre devant monsieur
3 years ago
Une belle histoire qui as vite fait d exciter les sens peut être une suite des aventures coquines de julie
3 years ago
Originale, soft, ni trop longue ni trop courte (l'histoire...).
Je crois que je vais acheter 1 chien ...
3 years ago
ah julie elle ma fai rudemen bander ! une vrai pro cette julie ! encore une merveilleuse histoire a faire cracher les plus perver d'entre nous ;)
3 years ago
histoire bien sex...
3 years ago
humm tres jolie histoire
3 years ago
Excitant mais pute me chagrine enfin bon ...
3 years ago
mmmmmm délicieux
3 years ago
tres exitante cette Julie !!!!!
3 years ago
cool!
j'aimerai voir un peu plus de cette apprenti
3 years ago
pas mal, c'est combien pour moi ? lol
3 years ago
Bravo, belle aventure "en couple". Ta femme a l'air sexy.
3 years ago
Très mignon ce récit.