Ma voisine Denise part 1

Mon épouse Julie 45 ans et moi Gérard 43 mariés depuis 15 ans sans enfants nous sommes heureux compris sexuellement actifs. Le sexe n’est pas tabou et la jalousie et plus un jeu pour nous. Nous avons eu tous les 2 des aventures extras conjugales nous gardons cela secret sans plus ce sont des relations de pure sexe. Nous sommes tous les 2 cadres et avons une petite maison en campagne prêt de Troyes dans une résidence pavillonnaire.
Nous avons des voisins situé à coté de notre pavillon depuis 3 ans avec qui nous partageons de bons moments, repas apéros barbecue ils sont proches un peut « le grand frère et sœur » Jaques à 57 ans et Denise 55 ans. Jacques est pré retraité (ancien routier) Denise mère au foyer de 2 enfants qui ne sont plus chez eux.
Je venais de changer d’entreprise et je n’avais pas de congés d’été. Julie ne se voyait pas rester ses 3 semaines de congés à m attendre et étant cadre je n’avais pas d’horaires. Julie avait décidée de me laisser et d’aller passer 3 semaines chez sa sœur à Lyon Aline 34 ans célibataire.
Avant de partir Julie m’avait donnée toute sa liste de recommandations et avait demandée à nos voisins « comme si je ne savais pas me débrouiller seul « de passer me voir.
Julie était partie depuis 4 jours, j’étais en weekend et tranquillement dans la cuisine à prendre un petit repas avec mon pc. Ma main dans mon short je me caressais mes bourses hé oui j’étais en manque du corps de mon épouse. Julie 1,75 58 KG fine cheveux châtain petits seins 85B avec de gros beaux tétons magnifique cul taille 40 qui adore s’habillée sexe, jupe, chemisier bas collant me manquait dur dur alors un petit plaisir solitaire c’est naturel. 4 jours sans rien quand tous les 2 jours mes bourses sont vidées par Julie ...
Il faisait chaud nous étions en été les portes vérandas de la cuisine qui donne dans notre jardin étaient ouvertes et je m’astiqué le manche en regardant de bonnes vidéos très sexe sur internet.
Soudain sans l’avoir entendue arrivée Denise se trouvait derrière moi. Hé oui Denise avait l’habitude d’arrivée par le jardin pour parler avec Julie sans prévenir.
Denise « Hé bien Gérard je vois que le célibat te fait de l’effet «
Moi « Heuuuu oui «
Denise « je passe pour voir si tu peux me dépanner en moutarde je suis en rupture et j’ai des saucisses sur le grill »
Moi « Regarde si tu trouves ton bonheur «
Denise est une femme mature, femme qui m’attire sexuellement (il m’est déjà arrivé de m’arrêter voir ce type de femme de joies, peut être parce qu’elles sont totalement opposées au physique de mon épouse … la curiosité) blonde plutôt bien en chaire, peau très blanche seins lourds, et sa toilette la mettais en valeur jupe très courte, gros fessier généreux qui fait remonter sa jupe déjà bien courte, tee scheert très moulant, et maquillage provoquant par un rouge à lèvres très rouge. Je continuais à me caresser en la regardant de derrière. Elle se retourna.
Denise « Bon voila la moutarde… je te dois quoi ? On n’est pas des gamins, je vais te terminer hein Gérard ? Ta femme n’en sauras rien …et sucer n’est pas trompé mon coquin de voisin «
Moi« Tu m existes Denise, termine moi avec ta bouche vite avant que ton mari te cherche »
Denise « Dépanner son voisin avec une belle queue large et dure moi je ne peux pas dire non et Jacques est devant télé foot «
Aussitôt elle s’approche de moi passe sa langue sur ses lèvres se penche et gobe mon sexe tendu grave. Elle passe sa langue sur mon gland je prends sa tète entre mes mains pour l’aider dans ses mouvements de vas et viens et en 4 5 allers retours de sa bouche gourmande et humide à souhait je me vide dans sa bouche par de longs jets, dans un râle de male, mes couilles étaient bien vidées. Denise en grande coquine et expérimentée avale tout passe à nouveau sa langue autour de ses lèvres pour ne pas perdre une goutte de mon foutre.
Denise » Ca fait longtemps que je n’ai pas bu une telle dose, je vois que malgré mon âge je peux te faire de l’effet. Bon je me sauve. Dommage je suis sur ma faim Gérard …Il faudrait vraiment que l’on se trouve un moment ses prochains jours, toi qui est libre, pour faire mieux connaissance …mon cochon. »
Et la voila qui retourne chez elle en courant par le jardin avec le pot de moutarde. Moi mon sexe à plat baveux avec de grosses traces du rouge à lèvres .J’ai mis un bon quart d’heure pour me remettre de cette histoire bien réelle.
Moi » Jamais j’aurais cru que Denise avec ses 57 ans pouvait être si coquine.

92% (42/4)
 
Categories: MatureTaboo
Posted by Ogu
3 years ago    Views: 2,189
Comments (10)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
belle histoire, que j'aimerai qu'une telle histoire m'arrive !
2 years ago
exellente histoire , tres bandante bravo !!
3 years ago
les vielle femme bien en chaire son c'elle qui me fon le plus d'éffet, elle devienne de plus en plus saloppe avec l'age j'ai l'impression lol bon je vai lire la suite !
3 years ago
mmmmmmm trés exitant!!!
3 years ago
super histoire de voisins...je trique grave.
3 years ago
Toujours entretenir de bonnes relations de voisinnage, moi je dis ! :)
3 years ago
Oui, vider les couilles de son voisin pour rendre service: rien de mal à ça!
3 years ago
jolie petite histoire et excitente cet denise ,je pense que j'aurai craquer aussi à ses charmes merci pour le partage
3 years ago
C'est clair que Denise à l'air d'être une bonne cochonne. J'ai hâte de lire la suite.
beowolf108
retired
3 years ago
Magnifique ce moment d'entreaide parmi bons voisins...