Évangeline, vierge déflorée

Les aventures d’Évangeline, vierge déflorée
Cette histoire fût créée par moi et un Français, avide de sexe et bien cochon. Pour ceux et celles qui désirent apprendre comment faire un bon texte érotique enligne, prenez la peine de lire ce fantasme. Je vous assure qu’il saura alimenter l’appétit sexuel.
Bonne lecture,
Monique
Synapses :
Ce beau Français se rend au Canada pour des aventures bien coloriées. Sa deuxième journée lui permet de faire rencontre avec Évangeline, une jeune fermière naïve, qui n’a jamais connu le plaisir de la chair. Notre touriste s’éprends de lui montrer la bonne façon de s’y prendre.
Tantôt agressif, tantôt tendre.


Ce matin je décide donc de visiter les environs, je croise sur ma route un petit village charmant.....tiens une ferme, je vais surement découvrir quelques produits locaux pour ramener de petits souvenirs en France...
J’arrive au portail, remue la cloche pour signaler ma présence......

J'ouvre la porte! Quoi? Un homme? Dans ce coin de pays? Que peux-t-il vouloir?
Je suis un peu embarrasser par ma tenue. Mes cheveux roux, frisées et bouclées. Quelques brins me traînent sur le visage et dans le cou. J'arrive de tirer les vaches, et j'ai cette maudite chemise aux manches roulées et attachées d'un nœud à la taille....Sans pensé à mes pantalons de jeans déteintes, coupées au haut de la cuisse, donc les fils du lavage sont encore présents! Et en plus, pour mettre la boucle, je n'ai pas de sous-vêtements. Ah mon Dieu!...J'espère bien qu'il n'est qu'un vendeur d'assurance

(Eh ben ce coin perdu regorge de femmes dis donc...ou sont les hommes???) Qu’est ce qu’elle a l’air vulgaire celle là.....une vraie fermière, bien faite....surement un peu craintive....essayons de ne pas l’effrayer.....
Bonjour Madame, très agréable ce coin, je suis à la recherche de produits typiques pour ramener comme souvenirs, vous avez quelque chose à proposer?

EEEEEEE.....je vais aller chercher mon père...Vous n'avez qu'à attendre sur le perron.
Toute nerveuse, je me presse d'aller chercher mon père. Un gros homme bien rond, qui a la vie dure d'écrite dans ses mains.
Il arrive à toi: Ma p'tite Évangeline me dit que vous cherchez quelque chose comme souvenir? Vous êtes comique vous! Ici, on ne fait pas de bricolage monsieur, on travaille du levé du soleil jusqu'au coucher....Si vous voulez vraiment emporter de bons souvenirs, pourquoi n'accepteriez-vous pas de vous servir de vos muscles. Je suis à la recherche d'un bon homme qui est capable de travailler. L'hébergement et la bouffe sont inclus avec vos salaires.

(Un lit, un couvert...intéressant; Le grand air me changera de mon petit bureau parisien.....ça consiste en quoi exactement? Je suis de la ville moi ;
Je ne connais rien aux champs...Mais pourquoi pas...une semaine pour essayer....Le grand air me changera de mon petit bureau parisien.....

Bien mon ami, Évangeline va vous montrer quoi faire....Une semaine de ce dur labour vous sera suffisant pour emporter bien des histoires à Paris...
Je n'en crois pas mes oreilles! Mon père m'impose la responsabilité de m'occuper de cet homme...Lui qui m'a toujours interdite d'aller voir les gars du voisinage! Je ne sais pas comment agir moi! Je ne connais que la ferme!
Bon bien, puisque c'est comme ça, viens avec moi....Je vais te faire connaître les lieux et l'ouvrage à faire. Allez, enlève tes pantalons, ta chemise et cette cravate, et mets ses vêtements mieux appropriés.
Je te tends une chemise au carreau, un jeans percé, des chaussettes pour protéger tes pieds de la boue, et un chapeau de paille plutôt terni par l'âge.

Quel costume!! Mes amis me verraient^^
Me voici fermier....avec une jolie paysanne, certes un peu rustre comme contremaitre.... moi qui souhaitait du dépaysement, je suis servi....
"Et ben ça ne traine pas ici....très joli Évangeline comme prénom.... va falloir être patiente et bien m’expliquer je suis novice tu sais....
Tu me montrer ma chambre pour déposer mes affaires et me changer?

Cela peut attendre! Il faut aller faire les foins.
Tu me suis vers la grange sans dire un mot.
Je te donne une fourche et j'en prends une...
Et voilà! C'est comme ça qu'on fait les foins. Il faut fourcher dans le foin, pour ensuite en tirer plein la fourche...ensuite on garoche sur ce tas que tu vois! Nous allons en avoir pour quelques heures de ce travail...Allons, vas-y...mon père ne te paie pas pour que tu perdre ton temps!

Aie...elle ne rigole pas cette mégère.....bon allez courage, cet exercice me fera du bien....
Je n’avais pas encore pris le temps de l’observer de près....elle est plutôt bien roulé...je l’imagine coiffé et correctement habillée....elle en ferait bander plus d un.....
Mais bon, ça n’a pas l’air d’être sa principale occupation.....elle se souci plus de ses vaches que de son cul....

Ah que je suis gauche avec les hommes! Il est poli et s'est se présenté, et moi, je le bouscule....
La chaleur qui s'est installé dans la grange est insupportable, même pour moi qui suis habitué au dur labeur...Je te regarde du coin de l'œil, et je constate la sueur qui te trempe en entier sur ta chemise et ton visage...Je te trouve beau en même temps que je prends pitié.
Tu veux un verre de limonade? Viens avec moi, je vais aller chercher des verres dans la cuisine et de la limonade, ensuite, si cela te plaît, il y a un étang pas loin. Tu pourrais t'y baigner.

Ah un soupçon d’humanité? Ouf je ne tenais plus...elle a du s’en apercevoir....
Volontiers, c’est qu’il chauffe votre soleil.....pas l’habitude....ça va au fait je me débrouille?

Tu vas bien....Le pire de la journée est presque terminée...Avec ton aide, le travail se fait deux fois plus vite...Nous pouvons se permettre une petite pause rafraîchissante d'une heure...
Après avoir été cherché le breuvage et s'être bien engorgé la bouche de ce liquide, nous arrivons à l'étang. Comme je fais à chaque jour sans y pensé, j'enlève vitement tous mes vêtements et me tire à l'eau...

L’idée de me délassé dans cet étang me ravi....mais...mais elle se met à poils????
Mon dieu...je rêve!!! Ses seins sont lourds, sa croupe magnifiquement arrondie.... une toison rousse très dense....que faire???
Je décide de suivre et de me dévêtir totalement aussi....Jamais je n’aurais osé faire ça par chez moi.... par contre cacher mon excitation risque d’être dur...je sens immédiatement mon sexe se durcir à la vue de cette paysanne dénué de tout complexe....

Je n'avais pas même pensé que mon geste, autant naturelle soit-il pour moi, puisse séduire un homme....Je n'y connais rien des hommes. Je n'ai même jamais vu un pénis; Quoique j'en ai entendu parler...
Je me laisse flotter sur le dos...je me sens bien...j'oubli qu'il y a ses yeux qui me regarde...Je suis totalement libre....Je me dirige vers mon milieu sacré...Ce petit coin qui m'apporte un plaisir que je doute peut être péché....Cette petite chute logée tout près d'un roché, me permettant de m'étendre, le corps courbé et mon sexe se laissant vibré de sensation, par l'eau qui tombe dessus....

J’hallucine! Me voici seul avec cette jeune femme nue.....qui ne se soucis aucunement de ma présence
Elle à l’air de prendre du plaisir avec l’eau qui coule sur sa chatte.....je bande maintenant sévèrement.....ma main se porte sans réfléchir sur ma queue et je reste à peine à deux mètres d’elle....je suis dans un comte de fée....

J'aime cette sensation...Je m'oubli...l'eau me frappe toujours au même rythme...J'écarte mes jambes d'avantage. Cette sensation est tellement bonne...Je me caresse les seins...Lève mes fesses, pour être encore plus près du jet qui tourmente mon sexe...Je respire plus profondément...Je lèche mes lèvres de plaisir...Il y a quelque chose qui se passe 'en bas'..Je sens mon corps qui se fait courir de courant électrique....Que se passe-t-il? Cela ne s'est jamais produit auparavant...Surprise par ce châtiment qui me couvre le corps...Je me recule, pour m'éloigner de ma chute...J'ai peur de ce qui peut m'arriver...Est-ce l'annonce de ma mort?.....
C'est alors que je te vois! Ton regard n'est plus poli...Il est endiablé! Je veux me sauver, je veux disparaître

S’en est trop....je ne peux pas rés****r a cette vue idyllique.....je ne sais pas si elle réalise comme elle m’excite, elle a l’air si innocente....
"Ça te dis de jouer un peu avec mon manche? Regarde comme il est tendu pour toi, tu en as déjà vu des comme ca?
Tiens n’ai pas peur....prends-le en main......

Ma main hésite...mais mes doigts veulent. Je suis curieuse de cette bébelle...J'y vais tranquillement....Je touche et me retire...Tu as réagi??? Alors mes doigts retournent vers ce machin que je trouve tellement bizarre....
Tiens, c'est quoi ça? On dirait des gorges de coq?

Mon dieu, c’est la première fois qu’elle touche une queue!!!!! Hier je tombe sur une véritable salope...et là une pucelle!!! Ce pays est béni!!!
Vas-y...comme ça....oui...très bien, doucement de haut en bas......humm c’est bien...tu es doué....
tu n’as jamais connu de garçon??? Une fille si bien faites???

Je suis toujours seule ici....Mon père me surveille toujours...C'est comme si je suis une pécheresse...Il ne faut pas dire ceci, faire cela, et même pas penser à quoi que ce soit de sale....
Je n'ai jamais eu de garçon...Seulement une amourette d'enfance lorsque j'allais à l'école...Mais dès l'âge de 10 ans, j'ai dû quitter pour aider mon père sur la ferme...
Pourquoi ton pénis devient si gros et bondit à chaque fois que je te touche?

Rien de plus normal...c’est que tu t’y prends bien.....tes tétons durcissent également, ça ne te laisse pas de glace ;)
Oublie ton père pour le moment.....tu veux que je te montre comment le faire grossir plus???
Mets le en bouche....tu vas voir, tu va aimer.....je vais essayer de combler ton retard....d’accord?

D'accord....mais cette chose...s'est pour faire pipi?....Tu veux que je le place dans ma bouche??? Est-ce que tu vas piser dans ma bouche?????? (Mes yeux sont grands de peur)

D’accord? Alors cette chose, c’est ma queue...et ne t’inquiète pas, tout va bien se passer...laisse toi faire.....
Je lui saisis le cou et lui enfourne ma queue en bouche.....l’idée de savoir que cette fille n’a jamais connu d’homme m’excite très fort.....Je lui donne maintenant des consignes très précises, les rôles sont inversés, fini la grange.....à présent elle m’obéit....le sexe c’est mon terrain ;)
Vas-y prend le entier dans ta gorge.....c’est bien, ne t’inquiète pas....je vais faire de toi une petite cochonne rapidement....approche ton cul par ici que j’inspecte ça de plus prêt.....ne t’arrêtes pas de sucer!!

Mon Dieu! Qu'il est fort ce Français! Je me demande si toutes les Parisienne font se qu'il me fait faire...Si c'est ça le sexe!...Y'a pas grand chose de plaisant là! Se mettre un pénis gonflé dans la bouche n'est pas appétissant...Les hommes sont-ils tous autant arrogants??? Moi qui pensais que ceux-ci ne demandent pas mieux que de protéger les femmes et les tenir dans leurs bras! Ouf....J'en ai assez de tout ceci!...
Lâche-moi!!

Trop tard ma jolie....tu m as trop excité, tu apprendras que toutes les femmes aiment ça!!
Fais-moi confiance, tu ne le regretteras pas!!
Laisses-moi voir ce joli minou tout frisé....malgré sa résistance (c’est robuste une paysanne), je parviens à contrôler ses bras et lui entrouvrir ses cuisses....ma main est posé sur sa chatte...je la sens apeuré....tant pis j’introduis un doigt

ARRÊTE.....JE T'EN PRIS!!!....TU ME FAIS MAL.....NON, JE N'AIME PAS ÇA.....AWWWEEEEE
J'essaie de me libéré...Je suis forte, mais pas assez pour te retirer!....J'ai peur, car je ne sais pas ce que tu vas faire de moi, ce qui va m'arriver

Je deviens fou, le désir m’a totalement envahi....après tout c’est elle qui s’est mi à poil....
Je lui saisi ses seins, je lui pince fortement les tétons.....je ne pense qu’a sauter cette effarouché...ma bite lui frappe ses jambes....j’ai maintenant 2 doigts dans sa chatte qui malgré son refus commence à mouiller.

Comment me libéré de ce monstre? Il veut enduire cette grosse queue dans ma chatte? Il est fou! Complètement fou!
Tes mains sur mes seins me font ressentir des choses nouvelles. Malgré que je veuille que tout ne soit réelle, je ne veux pas que tu lâche cette emprise. Cette colère qui a envahie ton dard! Mes mamelons me contredisent...Ils sont en érection comme jamais avant...Tu me fais mal, mais ce mal me plaît!
Je sens ce quelque chose qui me court les jambes! Qu'est-ce qu'il va me faire maintenant?....Ses doigts me déchire le dedans du ventre...Le mal est intense....mais le plaisir est immense

Ses débattements se ralentissent....elle semble à présent totalement soumise. Mes doigts sont à présent trempés de sa mouille....elle se crispe au fur et a mesure que mes doigts s’enfoncent...
Je relâche l’étreinte pour placer ma queue tendue comme un arc à l’entrée de son minou....
Je la pénètre....elle devient femme sous mes coups. Je sens bien sa souffrance.....Mon dieu que c’est bon.....

TU ME FAIS MAL.....NON...NON...NON......
Pourquoi se fou-t-il de ma douleur? Qu'il est égoïste...Ah si mon père...mon père...
PAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

LA FERME!! Laisses toi faire nom de dieu!! Mes coups de queue redoublent....je suis maintenant entré au plus loin.....la sentir à ma merci est indescriptible.....je suis un barbare prenant ce que bon lui semble sur son passage.....
Tiens salope....tu n’aimes pas ça??? Pas grave.....Bientôt tu en redemanderas

Je me ferme aussitôt...mes cris, mes pleurs, mon angoisse et ma détresse le rend indifférent...Je n'ai nul choix que d'arrêter de rés****r!
Je me détends et te laisse battre ma chatte, comme ces putes qui se promènent dans les rues des grandes villes.
Que tu me clenche fortement...Je me sens sale...malpropre....et démunie....Pourtant, la douleur diminue à chaque coup féroce....J'ai le désir inédit que tu me prennes encore plus fort

Mon dieu.... j’entends le tracteur son père qui revient des champs....déjà????
Il faut arrêter.....il me tuera si il voyait ça!!!
Un inconnu...en plein no man's land......un coup de fusil, et c’est réglé.
Je lâche ma proie...vite remets tes vêtements...Dépêches toi!!!
Les secondes filent; Je panique.......
De retour a la grange, c’est bon, il est occupé à une autre tâche.......ouf.....sauvé.....reste à faire taire la fille...Et surtout la convaincre de recommencer.....
Je te donne les consignes du travail qu'il te reste à faire...Et disparaît! Je m'en vais me cacher à l'arrière de grange pour pleurer!
Je ne peux pas endurer cet homme! Il est méchant! Il me fait mal et ose me dire que toutes les femmes aiment ça! J'aurais envie de lui faire apprendre une leçon. Des idées de vengeance me trottent dans la tête. Hmmmm. Que ferait-il si je ferais entrer le taureau dans la grange? Lui aussi serait semé de panique!! Ou encore mieux, si je lui faisais manger du fumier! Ce n’est pas pire qu'une queue dans la bouche ça!
Ah qu'il m'écœure! Moi qui a même prit pitié de lui....Attends...Il va en transpirer demain!!!

Ouf...son père n’a rien remarqué...et je ne pense pas qu’elle ose lui en parler....sympathiques cette petite excursion au grand air.....va falloir que je finisse le travail si bien commencé....
Je reste sur ma faim...cette paysanne m’excite...humm je n’en ai pas fini avec elle!!

Je fais sonner la cloche pour annoncer que le souper est servi.
Tu entre en même temps que mon père...Je ne te regarde pas et fais même tout pour éviter ton regard. Tout au long du souper, tu entretiens, comme si rien n'était une discussion avec mon père...Il va même à t'appeler 'mon garçon'!
Et bien mon garçon, comment as-tu trouvé ta journée? Ma p'tite Évangeline ne t'a pas trop donné ça dure? Elle est capable comme un joual! C'est une bonne femme à ramasser, tu ne trouve pas?

Oh oui elle est dure à la tache, mon corps s’en souviendra longtemps....je vais avoir des courbatures un petit moment...
Il est étonnant qu’aucun garçon du village ne vous l’ait déjà "ramassé", Ton repas est divin Évangeline...un délice!!!

Je n'en crois pas mes oreilles! Mon père est entrain de me pousser vers ce loup!! Je ne réagis aucunement à tes commentaires....Je me dis tout simplement...'Qu'il est audacieux et capricieux'. Il placote avec mon père comme s'il était un enfant de chœur!
Je ramasse les plats pour débuter la vaisselle. Mon père vient me voir pour me dire qu'il doit allez chez oncle Alphonse!...'Puis-je vous accompagner père?'...
Celui-ci me refuse, parce qu'il sera trop tard avant son retour. Il faut donner le foin aux vaches dans quelques heures!
Bon bien, salut mon garçon...Tu prendras bien soin de ma p'tite Évangeline. Et surtout, ne la laisse pas te tourmenter, car elle peut être demandante parfois'...Il te salut avec un tape sur l'épaule.....Je me sens glisser sous le plancher!!

Quelle aubaine!! Me voilà seul avec ma proie....le désir me reprend immédiatement.
Tu as réfléchi à ce qui c’est passé toute à l’heure? Dommage que ton père soit arrivé....je suis sur que tu commençais à apprécier.....tu veux que l’on continue? Je peux être très doux tu sais???

Comment oses-tu me demander si je veux continuer? Tu dis que tu peux être doux....bien oui, tu as bien été doux jusqu'à temps que tu prennes plaisir de me faire mal! Lorsque mon père est arrivé, c'était comme un Salut pour moi! Il m'a sauvé! Ne pense surtout pas que j'ai aimé cela! J'ai même saigné! Tu m'as fait beaucoup de mal....Je ne veux pas être à ta compagnie!

Allez Évangeline...tu ne connais rien, c’est normal que tu ais peur....laisses-moi te montrer....tu as saigné? Montres-moi ca, je vais soulager tes douleurs...

Je pointe du doigt ma chatte....Ici, il y avait du sang qui a coulé.
La douceur de sa voix, son regard concerné me soulage l'esprit. Il me guide vers le salon, et me fais allonger sur le divan.

Je vais te soigner...tu as eu mal? Tu es tellement belle.....
Je lui retire sa culotte, tout en prenant soin de ne pas la brusquer...j’ai tellement envie de gouter à cette chatte à peine déflorée....
C’est ici? Oh oui je vois une petite égratignure....Je lui écarte tendrement les lèvres, et lui embrasse tendrement le pubis....tout en massant légèrement le clitoris....

Ça me fait un quelque chose de.....de.....de plaisant....Est-ce normal aussi?
Je me sens détendu et même, j'ai confiance en lui...Je veux apprendre, alors je décide de te laisser faire

Ça te fait du bien?
Je décide donc de passer à la vitesse supérieure....ma langue entre en jeu, je lui effleure les lèvres....m’insinue légèrement à l’intérieur de sa fente qui commence à s’humidifier...J’accélère les mouvements de langue....puis relâche l’étreinte pour accélérer de plus belle!!!
Je me régale....ça y est elle commence à me faire confiance.......JE BANDE!

C'est chaud et plaisant....Je sens comme un ruisseau qui coule de mon ventre....J'aime la sensation de cette homme qui me caresse de ses lèvres et de sa langue à quelque part 'en bas'...Je sens un courant électrique couvrir mes seins....C'est quelque chose comme ça que j'ai senti sous la chute cette......non, non...arrête d'analyser, et laisse-toi aller...Il sait quoi faire...Je vais le laisser faire tout ce qu'il veut...

Humm elle mouille abondamment à présent...son épaisse toison rousse est détrempé, ma langue vient de se frayer un chemin au plus profond de sa chatte....je lui masse ses seins...ses tétons sont tout durs.....
Tu aimes dis moi? Ta chatte est bonne tu sais!!! Tu vois tu peux me faire confiance!!

Oh oui! J'aime ça...c'est plaisant et la sensation est tellement intense....
Je commence à exercer mes hanches...J'accompagne ton rythme...Je monte mes fesses plus hautes. Elles sont maintenant archées et je contracte mon vagin. Je retire ma chemise afin d'exposer mes seins...J'aime la façon que tu les taponnent....Je caresse tes cheveux...Je veux que tu m'en montre d'avantage

Je me dévêtis dans la hâte....ma queue est tendue....
Je te la représente
"Fais bien connaissance avec elle", elle ne te blessera plus....elle veut se balader sur toi...
Je lui glisse ma queue entre les seins...que c’est bon de faire découvrir à cette ingénue les plaisirs de la chair....
Laissez-moi 1 semaine avec elle, est j’en ferais la dernière des putains, j’en suis sur...

Tu sais...je trouve que c'est beau un pénis....Le tiens est très gros...Sont-ils tous aussi immense?
Je caresse tout doucement le dessus de ta verge qui se glisse d'aller-retour, sur ma poitrine...J'observe et me ravi de ce capot qui est logé au-dessus de ce manche veineux et gourment. Je presse mes seins contre celui-ci, qui le couvre en entier...Mes mamelons sont gros et longs...Mes seins sont lourds et ferment....Je sens un autre quelque chose qui se passe 'en bas'...J'aime bien te regarder quand je caresse ton pénis...Tu ferme tes yeux comme si j'étais entrain de te servir un merveilleux repas....

Vas-y, continue de le caresser...il aime ça, tes seins sont un magnifique écrin ....
Suce moi maintenant....il est bien dur...rien que pour toi, profites en ma jolie...
J’en profite pour lui doigter plus franchement sa chatte...elle est maintenant bien ouverte...trois de mes doigts y sont entrés facilement....

Cette fois-ci, je vais goûter et sucer tout son manche....Je coule ma langue tout au long, scionne avec mes lèvres chaque veine qui se présentent...J'entoure de ma bouche ce cap, qui lui semble très sensible...Je roule ma langue, pour ensuite le lécher....J'enduis un peu plus loin dans ma bouche. Ma langue aime bien se tourmenté partout autour de son gland....Il entre plus creux dans ma bouche et me fait lever le cœur!...

Pour une fille qui n’avait jamais vu la couleur d’un gland avant cette après-midi, tu te débrouilles sacrement bien ma belle!!
Tu me fais sacrement bander Salope!! Tu es née pour sucer des queues, ce n’est pas possible autrement!!!
Je déchargerais plus tard dans sa bouche....Je vais à présent retourner " au labour" de sa chatte
Je la guide pour qu’elle me présente à présent sa croupe...Elle se laisse faire tel un
pantin....
Je commence une levrette, qui vu l’étroitesse de son vagin ne va pas tarder à me faire partir...

J'aime bien quand tu me mets tes doigts dans ma fente....On dirait qu'il se passe toutes sortes de vibrations.
Je remonte mes fesses pour t'offrir d'avantage ma chatte...Elle est présentement prête de se livrer en entier....

Mes coups de butoir lui transperce sa chatte....Je la baise comme une vulgaire pute....
"Tiens tu veux des vibrations? Prends ça!!!!
Tu vas voir une queue gicler de tout prêt dans pas longtemps...je te le promets!!

Awwwweeeee....C'est encore douloureux...Ne peux-tu pas me fouetter moins fort?

La prochaine fois, je m’occuperais de ça!! (En lui enfonçant légèrement un doigt dans le cul)
L’excitation est maintenant à son comble..... Tiens tu vas gouter à quelque chose de nouveau!!
Je me retire de sa chatte brutalisée sous mes coups...
Tiens reprends-le en bouche...Ne le lâches plus.....Je ne vais pas tarder à...venir.....

Ta queue est enduit de mon nectar...Je la prends, y goûte un peu et trouve le goût fascinant...Je te suce, un peu gauche...Je frotte un peu mes dents contre ton gland...tu me laisse savoir que ce n'est pas vraiment plaisant pour toi....
J'enduis ta queue plus loin et tente de ne pas me faire lever le cœur...J'aspire et voilà, ta queue glisse un peu plus loin...Tu me laisse te sucer à mon aise...Quoiqu'un peu lent pour toi...Je te savoure....te goûte....t'aspire.
Je sens ton doigt dans mon cul....J'ai envie d'être répugner par ce geste...Mais la sensation est tellement bonne...Ça doit faire parti du sexe!

Elle ne se refuse pas à ma petite incursion dans son fondement...Je sais maintenant que cette fille est tout à moi pour le reste du séjour....Je vais adorer ce boulot moi, j’en redemanderai même surement......
Cette idée m’excite de trop.....je n’arrive pas à retenir ma décharge......Sans prévenir, elle reçoit de puissants jets de foutre au fond de la gorge...Elle est surprise!!! Se dégage vivement, suffoque un peu, je ne lui laisse pas le temps de réagir, la saisie par les cheveux et fini d’éjaculer sur son visage et ses seins....
quel pied magnifique....elle m’a vidé.

Qu'est-ce que tu as fait là?...C'est méchant ce bouillon blanc! YUK

....J’ai joui....tu m’as fais giclé.....c’est très bon tu sais.....Ce bouillon est ma semence...Beaucoup de femmes aiment ce jus tu sais...
À la prochaine occasion, je te promets de te faire connaitre ça.....

Ah oui...Je veux refaire tout ceci...Peut-être pendant cette nuit...Papa dort profondément...Je vais aller à ta chambre...D'accord?

Avec plaisir ma jolie, je t’avais dis que tu y prendrais vite gout....
Il n'est que 9 heures en soirée. Toute la maisonnée est silencieuse. Tu es étendu dans ton lit et dort profondément. Cette journée t’a vidée complètement.
Je suis pleine d'énergie et souriante....Je profite de ce moment tranquille pour aller prendre un bon bain chaud et me faire une toilette.
J'attends mon père qui ronfle de toute fureur...Ça y'est, il est endormi pour la nuit.....J'entre dans ta chambre, me glisse sous les couvertures, te caresse le torse...Mais tu dors profondément. Je retire ma jaquette et me remet au lit. Je descends ma main vers ta queue...Elle est toute petite? Peut-être que je dois la mouiller pour qu'elle devienne dur?
Je descends tout mon corps vers ta verge pour la sucer...Je demeure sous les couvertures, seule avec ce beau manchon, qui se lève dès que j'y pose les lèvres....Je me sens toute séduisante et tendre. Je m'imagine que je suis sous le tente, entrain de savourer un suçon interdit....Que c'est plaisant d'oser ainsi

Je me suis endormi sans m’en rendre compte.....l’idée de retrouver Évangeline m’avait pourtant tenu éveillé un petit moment...
Soudain j’ouvre les yeux avec sursaut et je me rends compte que cette cochonne est dans mon lit en train de me sucer le manche...je rêve??? Non elle est bel et bien là, ma queue en bouche....
Je pense à la prendre immédiatement...et l’idée de me laisser faire prends le dessus...je lui abandonne totalement le contrôle...vas y!!! Fais-toi plaisir....

Magnifique....J'ai réussi à la faire grossir toute seule, sans consigne! Je savoure d'avantage mon trophée, qui est tout à moi, rien qu'à moi!
N'étant guère au courant qu'il était réveillé, j'en profite pour expérimenté un peu....Si je lui parcours la queue avec mes cheveux!!! J'essaie, mais pas grand chose se produit...Alors, si j'enfonce mes tétons tout au long de son manche!!...Oh là là...Est-il entrain de se réveiller?

Cette salope est en train de découvrir ma queue sous toutes ses coutures...Elle est douée c’est indéniable....Quel réveil!!!
Ma queue est maintenant bien dure....
je décide donc de continuer son apprentissage....Je l’attire vers moi pour l’embrasser à pleine bouche et lui caresser ses tétons déjà très durs...Elle est très excitée.....Je vais la baiser férocement...

Je te serre fortement de tout mon élan. J'ai un désir fou d'être femme....Je suis sur ton corps et tu m'embrasse avec passion...tu me ronge les tétons. Ah que c'est formidable....Je fais courir ma chatte sur ton sexe....J'ai envie de toi....
Mes cheveux longs te couvrent le visage, pendant que je me balance sur ton corps...Je te veux dans moi! Je suis déjà prête à te laisser battre ma chatte de toute f***e....

Humm tu es déjà bien chaude ma belle !! Tu es toute mouillée...
Tu veux ma queue?? Regarde comme elle est dure pour toi!!
Ma queue la pénètre d’un coup, je rentre complètement dans sa chatte....Je la sens soulagée et ravie de me recevoir......je commence à croire que toutes les canadiennes sont plus salopes les unes que les autres....
C’est elle qui mène la cadence, elle s’empale sans relâche, sur mon pieu tendu au maximum...

Je danse sur ton pénis...Mes mouvements sont de haut en bas; de droite à gauche; de gauche à droite...Je découvre cette sensation de control que j'aime....Je peux serrer sa queue avec ma chatte...Sentir qu'il est prisonnier de mon emprise! Que c'est magnifique! Je double la vitesse et commence à brasser ma chatte comme si elle était une soupe, et que sa queue était une cuillère....Je t'enduis encore plus creux en moi et reprends mes mouvements d'avant.
Je me perds dans mes exploits...Je me tire les cheveux, je me lamente chaudement...J'aime ton gros morceau de viande en moi....Que c'est bon!

Je n’y crois pas, cette fille pucelle il y a encore quelques heures et à présent est en train de s’acharner sur ma queue.....Vas y, empale toi bien!!! Fais toi du bien avec ma bite, elle est toute à toi!!
Profites-en, j’ai maintenant envie de compléter ton apprentissage et m’attaquer à ton dernier orifice encore vierge. Discrètement, mon index vient exciter ton petit trou

Ton doigt m'entre dans le cul....C'est quand même plaisant...Mais mon cul est trop loin de tes mains...Je me retire donc, pour me positionner le dos à toi, et remonte sur ta verge....Je caresse tes cuisses...Fais promener mes mains partout, jusqu'à tes 'gorges de coq'....Qu'importe à quoi cela sert, j'ai le désire de les explorer...Elles sont dures et douces...Je les tripotte tout en me baladant sur ton manche, qui me semble encore plus profond dans moi..

Humm cette fille deviens de plus en plus entreprenante...J’aime! Vas-y caresses moi les couilles, ça m’excite....j’ai envie de t’enculer!!!! Je ne me contrôle plus, je ne pense plus à son père qui dort sous le même toit....
Mes coups de queues redoublent......laisses toi faire ma salope......je sors sans prévenir de son vagin trempé.....je la sens tout de suite frustrée.....je lui colle la tête sur l’oreiller, lui fait présenter la croupe et commence mon harcèlement sur son cul....Sans prévenir, j’écarte ses fesses et plonge ma langue dans le fion.....

Mes seins sont lourds et rebondissent durement à chaque gros coup de queue que tu m'offre...Je me laisse aller. Il y a encore ses courant électriques qui agissent dans ma chatte...Je vais crier bientôt...Ma tête s'incline vers l'arrière....ah oui...c'est bon......Mais...merde! Il arrête! M'enfonce le visage dans l'oreiller?
Je ne sais pas qu'elle sorte de magie tu fais avec ta langues...Mais Dieu que j'aime ça! Je t'offre d'avantage mon cul. J'ai les fesses levées, elles sont bien rondes et fermes....
Tu me lèche le cul et va même à y introduire ta langue....Mon Dieu que c'est bon...Ces courants électriques me reviennent...Je vais crier...je vais...je dois me mettre la face dans l'oreiller....Je hurle de plaisir! Comme tu t'y connais bien....n'arrête pas

Je suis en train de lui bouffer le cul....je sens qu’elle aime ça...C’est une véritable chienne....j’essaye de lui dilater la rondelle au maximum afin de faciliter le passage de ma queue qui n’attends que ça.....
Je plonge ma main sur sa chatte afin de récupérer sa mouille pour lubrifier mon sexe.....je la pense suffisamment ouverte pour commencer le forage.....Ma queue se présente à son petit trou, je rentre peu a peu.....le passage est très étroit.....Quel pied!!!

Que tu me lèche le cul avec gourmandise! Tes doigts font un travail extraordinaire...J'ai le goût d'avoir la raie toute dévorée!
Ta queue s'introduit graduellement dans mon anus...Oh!...C'est différent ceci....J'ai envie de m'énerver dans le moment
'Dis moi...Est-ce que cette douleur va pers****r longtemps?...J'apprécie beaucoup que tu prennes ton temps'

Le plaisir va prendre le dessus ne t’inquiète pas.....ma queue est à peine entré de moitié dans son cul...je me retire pour de nouveau "préparer " le terrain avec ma langue....je saisi un pied, le frotte sur ma queue frénétiquement.....
Ma langue est plongée au plus profond de son petit trou, mes doigts s’y mêlent....je deviens fou....elle mouille atrocement......Humm.....

Je sens mon excitation monté de nouveau...J'introduis deux doigts d'une main dans ma chatte, pendant que l'autre main sert à stimulée ce petit bouton....Je vais exploser! Oh oui...oui...oui....Allez, fourre plus fort!!...

Ma queue est revenue continuer le travail...
Ton cul est maintenant assez ouvert pour permettre à ma queue de rentrer plus facilement...Ca y est tu te fais enculer ma belle.....ma queue est bien a l’étroit...que c est bon.....
Mes mouvements sont lents et précis....ma main est poser sur ta chatte comme pour atténuer les coups de butoir, l’autre joue avec tes seins, tu es a ma merci.....

Je ne veux pas que ce moment se termine...Quel Dieu a inventé le sexe?...Que c'est bon et formidable....Tu me clenche le derrière de façon à me faire chavirer...Je ressens ta queue à chaque mouvement, frotter contre les murs de mon cul...Ah que la sensation est forte! C'est bon....Mon corps tout entier se fait parcourir de courant maintenant....Je te laisse tenir ma chatte pour aller étirer mon anus avec mes mains...Oh oui...n'arrête pas...C'est super!

J’accentue le pilonnage, je sens que la douleur s’est envolé
Je te sens devenir folle, ma queue te remplie le cul, mes couilles viennent heurter tes fesses.
J’ai envie de te sauter des heures....tu es ma chienne!!! Vas-y prends du plaisir ma jolie....

Je ne peux pas bouger...Je suis totalement sous ton control...Tu m'encule de plus en plus fort...Je sens tes couilles me frapper la chatte à chaque élan...Rien au monde ne peut être meilleur que ceci....Je rétrécies mon anus, pour que ma paroi soit encore plus serrer....Ta queue continue de me prendre...sans relâche....Je remet mes doigts dans ma vulve, va au clit et recommence sans arrêt.....Mes temples sont engourdis, des picotements couvrent tout mon corps...Je vais encore crier...AH OUI...OUI..OUI....ENCORE.....AWEEEEEE

Elle va finir par réveiller son père!!
Tant pis c’est trop bon....je la sens éclater de plaisir... ma queue fouille son cul de fonds en combles....cette baise est endiablée!!!! Évangeline tu me fais bander!!! C’est bon.....

Je ne sais pas quoi faire, mais oui...c'est bon...et surtout, n'arrête pas....Tu peux être plus féroce si tu désire...Je veux que tu t'impose!....

Je me retire de son cul béant et trempé....ma queue a encore "faim"....je retourne Évangeline, lui relève ses fesses et lui pénètre le vagin férocement....sans ménagement, je lui laboure la chatte... j’ai l impression que le lit va céder sous mes coups de reins.... je suis un marteau piqueur.
Je pose ma main sur sa bouche pour atténuer ses râles de plus en plus bruyants....nous sommes des bêtes qui copulent violement....

Je ne sais plus qui, quoi, comment ni pourquoi de rien....Je suis dans une autre dimension...Je sens la vie courir dans mes veines. Je suis anéanti de tout.....Je me laisse claquer la chatte de toute tes f***es, et j'en veux toujours....J'aime cet homme qui envahi mon corps et qui le f***e à s'exalter.
J'entoure mes jambes autour de tes hanches et remonte mes fesses....Toi aussi tu chavire...ce qui me fait chavirer encore plus.....Je recommence mes cris assourdis par ta main....

Plus mes coups de reins s’accélèrent et plus je sens que son plaisir monte.....Cette fille est indéniablement douée.....Je relâche un peu le rythme, la nuit est à nous et je ne veux pas en perdre une miette

Ses coups étant moins féroces, je reviens à moi...Il me pénètre des yeux mon regard et ma soif de lui. Je caresse son corps, détrempé de sueur! C'est une toute nouvelle sensation que je ressens...Celle de l'intimité....Je lui souris en lui caressant les cheveux, tout en continuant mon travail de hanche qui suit son rythme....
Tu es beau....

Ma queue glisse tout doucement dans son intimité....comme au ralenti.....mais toujours au plus profond.....j’ai l’impression de laisser une empreinte indélébile.....Je reste quelques secondes planté au fond de son vagin entre chaque va-et-vient....
Que c’est bon de te baiser Évangeline......Tu aimes sentir ma queue t’envahir centimètre par centimètre?

Ah oui! C'est très bon et j'aime cette sensation relaxante...Je sens ton pénis se prononcer au plus profond de moi...J'aime quand tu le pousse si loin.....Et lorsque tu n'es qu'à l'entrée, c'est comme je vais mourir si tu n'entre pas bientôt...
Est-ce que j'apprends bien?

OH OUI.....Tu es une très bonne élève......ta chatte est si étroite....je pourrais te sauter des heures durant ma petite salope......
Entendre cette fille découvrir les plaisirs de la chair augmente mon désir.....ma queue n’a jamais été aussi tendue......Hummm, je reprends mon rythme de combat....

Je reviens en état de guerrière...Je me perds dans ses élans de pénétration accrues...Il va me défoncer! N'étant même plus consciente de mes spasmes, je te tire les cheveux vers moi....Mon corps veut entrer en toi! Mon torse et ma tête sont totalement soulevés contre tes épaules, chaudes et béantes....Mes bras s'enlacent à ton dos....Nous ne sommes plus qu'un....Je ne peux plus activer mes mouvements, mon corps entre en transe....


Tu ne vas pas regretter de t’être introduis dans ma chambre.....tiens prends bien ma queue!!
Tu aimes ça!! Sans moi, tu n’aurais pas connu cela avant des lustres peut être....
Je sens Évangeline partir...sa chatte est trempée et très ouverte....je rentre sans peine...
mes coups deviennent a****l......je la défonce littéralement....
.
Mes jambes ne tiennent désormais plus autour de lui...Elles branlent dans les aires comme un oiseau qui tente de prendre envol....Je sens une vague d'énergie qui part du crâne et se dirige rapidement dans ma chatte....Cette vague se fait parcourir tout au long de ma colonne vertébrale, pour enfin éclater contre son pénis et mes entrailles....Je chavire, j'explose et ne peut rien retenir......

Une fierté m’envahit...Je suis le premier à avoir fait jouir cette petite Évangeline.....Elle est devenue hystérique sous mes coups de bélier....je la sens maintenant pantelante et totalement rassasiée.......je suis moi aussi près de la rupture.....je me dégage avant qu’il ne soit trop tard....saisi ma queue et vient exploser sur son ventre...elle réagit à peine....je m’écroule sur elle.....dans un long râle....incapable de bouger......

Ton corps mort d'énergie se repose sur moi....Tu es lourd...ton souffle est court et rapide....Mon corps est épuisé....mon cerveau est désorienté.....
Quelques moments de silence passent.....
Merci....merci de m'avoir introduit à ce plaisir....Merci, merci de m'avoir enseigné l'art d'être une femme.....Merci









100% (8/0)
 
Categories: First Time
Posted by MoniqueForPook
3 years ago    Views: 1,989
Comments (5)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
3 years ago
Bravo!!! Méchante histoir cochone!!! Beau travail
gerpier
retired
3 years ago
Pauvre Evangéline. Voici sa vraie histoire : Deux amants acadiens, Évangéline et Gabriel, sont forcés de se séparer en raison de la déportation des Acadiens par les Britanniques en 1755. Évangéline s'établit à Philadelphie pour travailler avec les pauvres comme infirmière. Elle trouve Gabriel parmi les malades et il meurt dans ses bras. Une autre version raconte que les deux amants se soient retrouvés à St Martinville, justement,sous le chêne vert non loin de l'église, mais contrairement à Evangeline, Gabriel s'était marié et avait eu des enfants. Evangeline ne l'aurait pas supporté et serait morte de chagrin?

Poème de Henry Wadsworth Longfellow publié en 1847 et qui a contribué au réveil de l'Acadie.
3 years ago
Bravo pour ce récit. Ah ces français...
3 years ago
Superbe récit , merci de nous le faire partager !
darkknigh...
retired
3 years ago
really a nice story , yes even with google translator . :) It's very sexy in the way it's written . :) Keep on posting such stories .