Moi Luc puceau ( à 19 ans )

Je m'appelle Luc, j'avais 19 ans et je venais d'avoir mon bac avec mention bien.

Pour me payer mon permis, je faisais de petits boulots comme tondre les pelouses, promener les chiens, ou un peu de bricolage.
A cette époque, je n'étais pas bien dans mes baskets, je n'avais jamais eu une petite copine et ça me pesait.
J'étais un beau garçon mais la cause de tous mes traquas, c' était ma mère qui ne me lâchait jamais les baskets, elle était toujours là à fureter, m'ennuyer avec mes études, ou à me rabâcher des tonnes de trucs bibliques,

Un jour alors que je nettoyai la pelouse d'une de mes voisines, un livreur vint déposer un colissimo.
Comme la dame était partie, il me proposa de le réceptionner à sa place.
Pensant que la voisine serait heureuse de ne pas courir à la poste le récupérer, j'ai accepté le colis.
Après son départ, en examinant la boite, je vis qu'elle était à moitié ouverte sur le dessous.
Curieux je jetai un coup d’œil à l’intérieur et en bougeant les billes de polystyrène, je fus estomaqué de tomber sur un DVD ou l'on distinguait un petit morceau de femme nue.

Mon cœur sauta dans ma poitrine et mes mains se mirent à trembler.
Je regardai à droit et à gauche personne à l'horizon.
Comme le colis était gros et lourd, je tirai un peu sur le couvercle pour mieux regarder à l’intérieur mais à f***e de tirer le carton, il s'ouvrit complètement, et le contenu ainsi que le polystérène tomba sur le sol.

- Eh merde !

Le contenu était bien visible et sans équivoque.
Il y avait des dvd vraiment horribles avec des femmes couverte de spermes, des trous de du cul béant, des trucs du genre sm.
Il y avait une autre boite avec la photo d'un sextoy dessus une espèces de truc en bois recourbé ainsi qu'un tube de lubrifiant.
Paniqué je ramassais le plus rapidement possible le contenu pour le remettre dans le carton éventré.

Alors que je refermai la boite, une voiture s'arrêta devant la maison, l'occupante se précipita à l’extérieur et courut vers moi.
C'était ma voisine qui visiblement était rouge de colère de me voir entrain de farfouiller dans son paquet.

Elle ramassa le carton, et me tira le bras de toutes ses f***es jusqu'à la porte de sa maison, elle ouvrit la porte et me jeta à l’intérieur.
Elle claqua la porte et m’engueula de toutes ses f***es.

- Mais t'es un malade mental toi !
Ça ne vas pas dans ta tête, d'ouvrir les colis des autres.
Et ce livreur ! c'est un super con de remettre un colis à un étranger.

Je mentis un peu je l'avoue :

-Madame, le colis était déjà ouvert et je voulais vérifier si rien n'était cassé à l'intérieur
Je vous promet que je ne voulais pas vous mettre dans l’embarra.

- Putain de merde, je vais passer pour une pute dans le voisinage à cause de toi.

- Non, ne vous mettez pas dans un état pareil, je suis le seul à le savoir et je vous promet de ne rien dire.

- Mais oui ! Bien sûr, tu crois que je ne sais pas comment les jeunes fonctionnent, tu vas le raconter à tes potes, puis tout le monde dira que Madame X est une grosse salope.

- Je vous le jure sur notre seigneur que je ne dirai rien.

Elle éclata de rire.

- Mais oui bien sûr ! Prends moi pour une conne

Je me fâchai un peu et et ma voix augmenta d'un ton.

Je vous jure que je respecterai ma parole ou sinon j'irai droit en enfer.


Comprenant que le gamin avait une drôle de conduite, et que sa promesse semblait lui tenir sincèrement à cœur elle abaissa le ton .

- Ok ,je te fais confiance et je suis désolée, de m'être emportée, ce n'est pas de ta faute, c'est la faute du livreur.
Viens à la cuisine, je t'offre un thé pour me faire pardonner, ça te dit ?

- D'accord.

- Installe toi à la table de cuisine.
Un thé noir ça te va ?

- Oui, merci Madame.

Elle s’installa à la table devant Luc.

-Ne m’appelles pas Madame, appelles moi Claire.

- D 'accord, Madame.

Elle leva les yeux au ciel.

- Écoute moi bien, ce que tu as vu dans la boite ça reste entre nous, d'accord ?

- Oui, je vous l'ai déjà dit.

- J'espère que tu n'es quand même pas trop choqué par ce que tu as découvert dans la boite?

- Si un peu,je n'avais jamais vu ça avant ?

- Tu te fous de moi, t 'as quel âge ?

- J'ai 19 ans Madame,

- T'as pas internet chez toi ?

- Si, j'ai internet mais mes parents activent un contrôle parental, et l'ordinateur est dans leur chambre.

- T'as jamais regardé chez des potes.

- Non, jamais.

- Tu me prends pour une conne !

- Non je vous le répète, jamais vu .

- Et une nana à poil, t'as déjà vue ?


Une réponse quasi inaudible sortit de ma bouche.

-Non jamais.

- Tu n'as jamais vu de fille nue à 19 ans, mais tu viens d'une autre dimension ou quoi ?

- Et dans les films à la télé.

- On n'a pas la télé à la maison.

-T'es un amish ?

- Non, mais j'ai déjà vu des croquis en biologie.

Claire réfléchit un peu, elle ne voulait pas l’embarrasser d'avantage.

- Excuse moi, je suis juste surprise qu'à notre époque quelqu'un ait pu échapper à ça
Mais je te crois.
Même si je ne devrai pas me justifier, je vais te donner quelques explications.
J'ai divorcée il y a peu de temps, et j'ai emménageai depuis seulement deux semaines dans cette ville. Je suis venu ici car j'ai trouvé un travail mais je connais absolument personne.
(Avec un grand sourire) .
Comme je suis très seule, j'ai eu envie de m'amuser un peu, j'ai commandé quelques petites fantaisies, crois moi en temps normal, je ne suis pas du genre à faire ce genre de folies, c'est juste pour combler un vide le temps de retrouver un homme.

- Madame, il n'y a aucun problème, mais je ne pensai pas qu'une femme pouvait regarder de telles choses.

Elle sembla gênée.

Et toi tu n'as jamais voulu avoir une petite copine? A ton âge ça doit commencer à te travailler.

- Si, mais j'ai du mal avec les filles, vous voyez, je suis plutôt timide .

- Arrête! Un grand gaillard comme toi tu dois les faire tomber.
- Non ! je vous assure c'est difficile, je n'ai vraiment aucune expérience, et puis avec ma mère toujours sur mon dos, je dois reconnaître que c'est mission impossible.
Je me rends bien compte que par rapport aux autres élèves de mon école je suis complètement coincé, ils discutent de trucs sexuels et moi je suis exclu de leurs discussions car je suis le fils à sa maman de l'établissement
Je dois bien être le seul gamin du lycée à ne vraiment rien savoir et ça c'est perturbant.

- Oh mon pauvre !

- Vous êtes blessante dans vos propos.

- Non , je ne voulais pas te faire de peine.

Maintenant que tu as terminé ton thé, je vais te raccompagner, tu dois avoir pleins de choses à faire.

Avant d'ouvrir la porte elle ajouta:

- Si tu as besoin de poser n'importe quelles questions sur les relations sexuelles ou plus générales, tu peux venir me voir, surtout n'hésite pas.

- D'accord c'est noté.

J'étais pressé de partir un peu gêné par la situation.

Je rentrai chez moi.
Ma mère avait préparé le repas de midi, elle sortait des muffins du four.

- Alors comment ça c'est passée chez la nouvelle voisine ?
Comment est-elle ?

- Très sympa.

- J'ai voulu passer hier lui dire bonjour et l’inviter à la maison mais elle n'était pas chez elle.
Comme tu l'as déjà rencontrée et tu as travaillé chez elle, tu pourrais lui apporter des muffins après le repas, et l'inviter à passer demain.

Je rougis jusqu 'aux oreilles et mon cœur se mit à battre la chamade.

- Euh tu sais, je suis un peu occupé cette après-midi, j'ai prévu d'aller en forêt me balader.

- Tu vas pas me dire que tu n'a pas cinq minute pour lui apporter ?.

- Elle ne sera peut-être pas là.

- On est samedi, elle doit être là !

- Bon d'accord maman, mais si elle n'est pas là, je lui pose devant la porte.

- Ok, attend je lui prépare un mot au cas où ?

« Bonjour, nous sommes très heureux de vous accueillir dans le quartier et d'aider notre fils à obtenir son permis de conduire en acceptant de le faire travailler chez vous »
Un petit cœur était dessiné sur le coté

- Maman ! Le cœur c'est nul.
Franchement,tu ne voudrais pas refaire un mot sans.

- Oh chéri, t'es bien un garçon, toi.
Allez apporte lui à la fin du repas.

Après le repas, je pris les muffins avec une seule envie de poser le paquet devant la porte et m'enfuir en courant.

Devant la maison et je la vis de dos, elle était entrain d'accrocher du linge dans son jardin.

-Eh merde, pour poser les muffins discretos c'étai raté.

Après les événements du matin, je l'ai regardée sous un œil différent.
Elle était brune, assez mince, de longues jambes, une opulente poitrine.
Bref, elle n'était pas mal foutue pour une nana d'environ 35 ans

- Euh re-bonjour

- Ah salut, je ne pensai pas te revoir aussi rapidement, tu dois vraiment avoir pleins de questions à me poser pour revenir si vite.

Je lui tendis les muffins

- Oh ! tu m'as apportée des muffins, c'est vraiment trop sympa.

- (Bafouillant), C'est ma mère qui voulait que je les apporte.

- Mais c'est super gentil,

Elle lut le mot.
Tu as mis un cœur !!T'es plutôt du genre romantique, toi.

- Euh, non ! Mais c'est ma mère, pour le cœur !

- C'est vrai que tu es timide mais tu ne devrais pas, j'aime bien les cœurs, ça me rappelle quand j'étais ado.

Viens, rentre grand timide, on va les manger autour d'un petit café.

De retour dans sa cuisine

- Alors tu as des interrogations sur la sexualité ?

- Non, je vous jure, je voulais juste apporter les gâteaux,

- Écoute mon grand, vu ce que tu m'as racontée ce matin, je suis désolée d'ins****r mais il est absolument nécessaire que tu me poses des questions.

- C'est vrai que je n'y connais rien mais vous voyez c'est un peu gênant, je n'ai pas l'habitude de parler de ces choses à une inconnue.

- Tu as déjà réussi à en parler à un proche ?

-Non

- Tu veux passer pour un idiot à la fac ?.
Allez ! Je te répondrai, et je te jure que ça restera entre nous.

- Euh c'est gentil (les mots sortaient difficilement et j'étais tout rouge ) mais, vous voyez enfin ,,,,,

- Comme tu n'oses pas ,je vais prendre les devant.
Ferme les yeux et laisse moi faire

Je ne bougeai plus.

- Allez!Ferme les yeux et laisse toi faire.

Je m’exécutai, finalement

Elle s'approcha me saisit la main et la guida vers sa poitrine.

Je sentis le seins à travers le tissu du chemisier, il était maintenu par un soutien gorge.
Le contacte fut fabuleux.
N'osant bouger tétanisé par l’excitation et l'angoisse, Claire guida la main vers l'intérieur de son chemisier.
Sa peau était douce et chaude, mes doigts caressaient le haut de sa poitrine, l'impression était enivrante.
Elle poussa sur ma main qui pénétra sous la dentelle de son soutien gorge.
Ma main était comprimée contre son sein et continuait son immixtion vers son mamelon que j'atteignis finalement .
Mon cœur battait à 180, mon sexe était comprimé dans mon jeans et une vive douleur se fit sentir au niveau de mon enrejambe.
Mon sexe s'était mal positionné et la verge était pincée entre le slip ,la jambe et le pantalon.

Elle le remarqua.

-Alors tu es trop serré dans ton slip ?

Je virai au rouge cramoisi.

- Euh non ! Enfin si, je dois avouer que j'ai un mal de chien.

Tu peux ouvrir les boutons de ton pantalon si tu le désir tu seras plus à l'aise.

- Non, Je ne peux pas faire ça devant vous.

- Allez, je vois bien que tu es en souffrance.

J' ouvris les boutons du jeans mais mon sexe était toujours coincé dans mon slip et une grimace de douleur apparut sur mon visage

Elle jeta un œil.

Il est vraiment serré ton slip, tu peux la sortir si tu veux.

Écoutez, c'est vraiment gênant, le contacte de votre sein est vraiment des plus agréables mais e ne crois pas que c'est très civilisé envers vous de sortir mon zizi devant vous

Crois moi, j'en ai déjà vu et je ne pense pas que la tienne soit si différentes des autres.

Allez vas-y sort là.

Bon d'accord mais c'est juste parce que je pense que je vais la perdre si je ne fais rien.
Mais s'il vous plaît vous pouvez vous rasseoir, ça me gène de sortir mon zizi devant vous

Elle sortit ma main de son chemisier et s'installa en face de moi à la table,

Je se contorsionnai sur la chaise pour faire glisser mon pantalon qui était vraiment trop serré
Enfin le sexe se libéra à mon plus grand soulagement
Pour éviter que mon zizi ne pointe au dessus de la table je le maintenais d'une main ferme plaqué à l'horizontal sous la table.

- Si tu veux, tu peux te masturber sous la table, ça ne me dérange pas.

- Euh non Madame, ça c'est vraiment trop gênant, et en plus c'est une chose que je n'ai jamais faite il paraît qu'il ne faut pas le faire, c'est un truc de pervers .

Elle éclata de rire.

- Et tu crois vraiment à ces conneries.

- Euh, c'est ce que l'on m'a dit.

- Alors là, change de source.

J’eus une expression peiné.

- Excuse moi, je me rend compte que ça doit être difficile pour toi de parler de trucs sexuels mais je pense que ça pourrait t 'aider d' être un minimum informé avant d'aller à la fac

Claire déboutonna son chemisier et exhiba sa belle paire de sein au garçon qui la regardait avec de grands yeux ronds
Elle portait un magnifique soutien gorge en dentelle blanche
Ses seins comprimés étaient tout simplement magnifiques.
Puis elle dégrafa son soutien gorge.
Ses seins ressemblaient à deux grosses poires, la couleur de sa peau état d'un blanc laiteux dont le rouge brun de ses tétons contrastait.

- Regarde tu les caresses comme ça, elle se massait délicatement le sein droit d'une main.
Tu peux aussi pincer les bouts comme ça.
Tu veux essayer ?

J'étais paralysé sur ma chaise et rien ne bougeait à l’exception de mon sexe qui palpitait entre ma main.
Quand soudain,je sentis quelque chose me caresser les testicules.
C'était son pied, qu'elle avait glissé sous la table entre mes jambes.
Je jetai un coup d’œil furtif et vis son pied remonter et pousser sur ma main qui tenait toujours ma sexe.
Je lâchai mon manche qui se dressa fièrement contre mon ventre.


Claire fut estomaqué lors de la levé de du sexe, une énorme matraque se dressait fièrement et dépassait de la table .
Elle eut la confirmation quand son pied s'appuya sur toute sa longueur sur la verge, l'engin était impressionnant et elle aurait du chausser du 45 pour le couvrir intégralement.

-Je comprends mieux pourquoi tu étais à l'étroit,
Ton sexe est impressionnant, tu ne devrais pas avoir honte, beaucoup de femme révérait d'un tel engin.

Elle fit de petits mouvements circulaires avec son pieds

Un sentiment de plaisir m'envahit, mon sexe était tendu à l’extrême.

En regardant de nouveau vers elle, je la vis presser ses seins l'un contre l'autre, c'était tout simplement obscène, mais aussi magnifique

N'en pouvant plus, je jouis pour la première fois de ma vie, c'était une explosion de plaisir, mais également un véritable cataclysme, mon sexe tel un volcan était littéralement entré en éruption et déversait une quantité impressionnante de magma blanchâtre que s'écoulait par de longs jets saccadés tel un geyser sur mon t-shirt , et sur mon jean

Claire fut à nouveau surprise, mais trouva la scène terriblement excitante, ce garçon avait non seulement une bite de cheval mais déchargeait comme dix hommes
Elle continuait à le masser avec son pied, en étalant la semence qui coulait le long de sa tige,
Un court instant, elle s’imagina qu'elle impression délicieuse ce serait de ressentir un tel engin lui décharger sur le visage, et sur ses seins.

-Alors tu vois ça fait du bien de relâcher la pression.
C'était comment ?

- Oh la vache, c'est les petits spermatozoïdes qui sortent comme ça dans les jets.

-Oui c'est ça, mais on parle plutôt du sperme ou plus vulgairement du foutre.

- C'est toujours comme ça, Il y en a toujours autant ?

- Ça dépend des hommes, certains font de grands jets d'autres quelques goûtent ;
il n'y pas de règles.
Mais toi, si tu veux mon avis, tu es hors compétition, vu ce que tu as giclé, tu es du genre à produire en masse.

- C'est grave?

- Déjà ça fonctionne bien c'est ce qui est importan.t
Pour les filles, l'expérience peut être déplaisante.
Tu vois certaines filles n'aiment pas le contacte du sperme, mais pour d'autres c'est carrément l'inverse.
Je te conseille lorsque tu rencontreras une petite amie de faire attention les premières fois et de jouir dans un préservatif pour ne pas l 'effrayer
Au quotidien, ça pourrait être également un inconvénient.

Elle montra su doigt le t shirt dégoulinant

Je regardais mes habits maculés de partout

- Et je fais comment ? Pour enlever tout ça ?

T'inquiète vu la taille de la tache, personne ne pourrait s'imaginer de quoi qu'il s'agit,


- Par contre si tu renouvelles l’expérience chez toi ,je te conseille de te masturber au toilette debout ou de prévoir un bon paquet de mouchoirs.

- Sur un de vos DVD, j'ai vu une fille recevoir de la semence d'un mec sur le visage et dans la bouche ce n'est pas humiliant ?


- Le sperme est généralement pas trop aimé par les femmes, c'est collant et le goût est acre
Mais avec l'habitude, un peu d'amour, une confiance dans son partenaire, certaines femmes tentent l'aventure de l'éjaculation faciale ou buccale.
Retiens une chose dans l'acte d'amour, on peut tout faire à condition de ne jamais obliger son partenaire.


- Vu le genre de vidéo que vous achetez, vous les pratiquez ?

- C'est personnel comme question,mais je ne vais pas te mentir, oui c'est le genre de truc qui m'excite

- Et vous avalez aussi ?

- Je ne veux pas te choquer mais oui ça m'arrive.


Claire qui sentait depuis un certain moment le sexe gluant se ramollir contre la plante de son pied ressentit un léger sursaut dans la verge

- Es ce que je peux vous poser encore une question ?

- Autant que tu veux, mon choux

- Il y a un truc qui me travaille depuis ce matin
Ce matin j'ai vu sur un des dvd un homme qui mettait son sexe dans le mauvais trou c'est possible ça ?

- Oui, ça s'appelle la sodomie

- Ce n'est pas contre nature ?

- Écoute mon cœur je vais t 'expliquer un ou deux trucs
Comme je te l'ai dit, dans le sexe, on peut tout faire à condition que le partenaire soit d'accord
Mais vu la taille de ton engin ce ne sera pas f***ement une partie de plaisir pour la fille la première fois.
Si tu veux essayer, tu as tu as intérêt à pratiquer sur une nana déjà bien habituée ou super bien préparée


J ' étais très étonné par cette révélation, je ne pensai pas à ce jour que quelqu'un pouvait prendre du plaisir de cette manière, même si ça me paressait contre nature, une excitation grandissante poussait mon membre à reprendre de la vigueur.


- Et beaucoup de filles le font ?

- Je ne sais pas trop, je pense que beaucoup essayent mais certainement pas la majorité.
Il faut le faire avec une fille qui désire l'essayer et ne jamais la f***er,. c'est un acte abandonnement de la fille à l'homme.
La première fois est vraiment importante, la fille doit être détendue et l'homme extrêmement délicat
Une mauvaise expérience peut vraiment dégoûter la fille, qui restera fermée à toute tentative future.

- La fille peut y trouver du plaisir ?

- Oui ,si elle se stimule le sexe en même temps et si un lubrifiant est utilisé, il faut beaucoup de lubrifiant pour éviter la douleur.
La salive ne suffit pas.

- Et il y a pas de risque d'avoir le sexe tout sale ?

- Il est préférable que la fille soit allée au toilette avant et dans ce cas le sexe reste généralement propre.
il y a AUSSI des poires de lavement, que tu remplis d'eau tiède, j'insiste de l'eau tiède, et là ça reste propre



Claire caressait la grosse bite bien droite à l'aide son pied

- Vous avez déjà essayer ?

- Oui bien sûr mais jamais avec une aussi grosse bitte que la tienne.

Le sexe se contracta

- Y a -t -il d'autres pratiques ?

- Oui, il y a par exemple la branlette espagnol

- Qu'est ce que c'est ?
- Attends ! Je vais te montrer.

Claire se leva et s'installa à genou devant le garçon qui cacha son sexe dressé avec l'aide de ses deux mains

- T'inquiète , je ne vais pas te la manger, laisse toi faire, tu verras c'est vraiment très agréable

Claire attrapa le sexe

- Putain ! tu peux pas savoir comme c'est excitant d'avoir un tel engin entre les mains

Elle le masturba à l'aide de ses deux mains puis le positionna entre ses deux seins quelles pressaient afin de comprimer la sexe.
Elle commença alors des vas et viens de haut en bas

-Tu vois ça c'est la branlette espagnol.

Tu aimes

- Oui

Je regardai les seins de Claire s’agiter autour de ma verge gonflée, c'était excitante

- Pour être complète, il y aussi la fellation, c'est quand une fille suce le sexe dans sa bouche

Elle continua à frotter le sexe tout en continuant de donner ses explications

- Mmm , oh, c'est bon

-Tu as des questions sur la fellation ?


- Toutes les filles pratiquent la fellation ?

- Non, mais je pense la majorité

Elle accéléra le mouvement de ses seins

- Est-ce que c'est bon pour le garçon ?

-Oh oui, crois moi il y a rien de meilleur pour un garçon
Les mecs adorent
Mais je pense que ça dépend beaucoup de la technique de la fille.
Moi par exemple je suis très douée pour sucer des bites

Le sexe se contracta un jet puissant décolla et et s'écrasa sur le visage de Claire, la maculant du menton jusqu'au haut de son nez puis d'autres s’écrasèrent sur son cou avant de retomber sur son opulente poitrine

- Eh ben mon cochon, je ne pensai pas qu'il te restait encore autant de munitions,

- Désolé Madame.
- T'inquiète j'ai adorée

Elle se leva, ses seins étaient dégoulinant de sperme, elle regarda sa montre et fit mine d'être pressée


- Bon écoute, je vais devoir aller faire mes courses, le samedi c'est le seul jour ou je peux y aller, alors remercie tes parents pour les muffins et si tu as d'autres questions concernant les femmes n'hésite pas.
Je suis en vacance dans deux semaines alors tu peux venir si tu le souhaites.

- D'accord Madame.

- Je te l'ai déjà dit appelle moi Claire

- D'accord Madame, euh Claire,

Elle eut un sourire amusé, elle se leva et fit la bise à Luc, elle jeta un petit regard en bas.

- Allez, remballe ton engin.

Luc réajusta son pantalon et lava son t shirt à l'eau et au savon avant de partir


Pensée de Claire

Claire était seule dans la cuisine les nichons à l'air encore dégoulinant de sperme.

- Merde ! mais comment je suis arrivée là ?
Tout est part en sucette !

Peut-être une envie de se savoir encore désirable comme à 20 ans, ou tout simplement aider un pauvre garçon à découvrir son corps.
En tout cas, la taille du sexe du garçon l 'avait franchement excitée
Elle descendit la main dans sa culotte, elle était littéralement trempée
Après quelques minutes de caresse, elle poussa un cri de soulagement

- Ah !ça va mieux, j'étais tellement excitée que je n'arrivai plus à avoir les idées claires
Bon la prochaine fois j'improvise mais il faut que ça s'arrête sinon ce sera la merde.

Elle s’essuya le visage et les seins à l'aide de plusieurs mouchoirs quelle jeta à la poubelle quand elle remarqua que du sperme maculait encore le sol de la cuisine, elle se pencha sous la table et n'en crut pas ses yeux, le petit con n'avait pas seulement dégueulassé son t shirt et son pantalon mais aussi tout le rebord et le dessous de la table qui était couvert de foutre


A ce moment une pensée étrange lui traversa la tête, cette substance blanchâtre était particulière puisqu'il ne s'agissait pas de vulgaire semence, mais du premier sperme d'un jeune homme .
Un trésor super rare, elle avait terriblement envie d'y goûter.
Elle devait absolument le goûter pour faire honneur au jeune homme.
Elle essuya la table avec le revers sa main.
C'était bizarre, elle le savait mais c'était une envie irrépressible.
Elle lécha chacun de ses doigts et dégusta la précieuse semence comme un délicieuse friandise.


Puis elle partit faire ses courses.

Le soir , elle se coucha et testa le sex-toy, elle jouit en pensant à la grosse bite de Luc.

Pensée de Luc

L'après midi passa très vite
Luc repensa très souvent à Claire dès qu'il était seul.
Il était obnubilé par l'image des seins de Claire dont il rêvait de pouvoir toucher et caresser les mamelons.
Il ne pu s'empêcher de sa masturber avant de se coucher.
Il se posa une question.
- Pourquoi interdire çà alors que c'était super bon.

100% (16/0)
 
Categories: MatureFirst Time
Posted by Luc57
5 months ago    Views: 4,590
Comments (11)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
Luc57
retired
4 months ago
Merci à vous pour vos coms
4 months ago
Merci Luc
5 months ago
Oui, pourquoi donc interdire cela ?
5 months ago
splendide, bien écrit captivant et excitant!
5 months ago
très bon recit,vite la suite
5 months ago
ça met l'eau à la bouche
5 months ago
superbe!
Luc57
retired
5 months ago
Merci à toi de l'avoir lu ;)
Bises
5 months ago
Belle histoire, beaucoup de plaisir. Merci
Luc57
retired
5 months ago
5 months ago
J'espère qu'il y aura une suite car c'est une bonne histoire