Ma Vie: Ma Cousine / Chapitre 2

Dans ces différentes histoires, je vous expliquerais toutes mes aventures que j'ai eu jusqu'à maintenant, donc on résumé c'est l'histoire de ma vie sexuel. J'ai 18 ans, je suis étudient et célibataire. Je vis dans une famille de quatre personnes avec ma soeur Maéva. Je mesure 172 cm, corps svelte, cheveux bruns, visage fin, yeux bleus et j'ai un pénis de 19 cm. Voilà c'est finit pour ma présentation et je vous souhaite une bonne lecture!!



Lors de cette histoire, je venais d'avoir 16 ans. Nous étions chez mes grands-parents pour fêter Noel avec ma famille, tante, oncle, cousin et cousine. Il y a eu une bonne ambiance tout la soirée du réveillon de noël. Vers les minuits dès que nous avions pris le dessert, chacun c'est offert les cadeaux. On a bu un dernier verre et tout le monde, une fois la soirée finit, est rentré chez eux pour dormir. Et moi je restais dormir chez mes grands-parents avec ma cousine Sophie. On ne pouvait resté que les deux pour dormir, car à part la chambre de mes grands-parents, il n'y avait qu'une autre chambre qui contenait que un lit double.

Une fois tout le monde partit, on n'est restait discuté 5 minutes avec mes grands-parents, puis on n'est tous enfin monté pour se coucher. Avec ma cousine, on devait donc dormir ensemble dans le même lit. Pour moi cette situation me gêner car je suis de nature timide. Mais pour ma cousine ça paresser tout a fait normal, en tout cas ça ne la déranger pas.

Sophie est une jeune femme, elle a deux ans de plus que moi, mais elle est bien plus petite en taille. Elle a de longs cheveux brun foncé et des yeux verts. Son corps et juste splendide, car elle a un cul magnifique ni trop gros ni trop maigre et une magnifique petite pair de sein dont elle s'est si bien les mettre en valeur. Malheureusement elle a déjà un copain.

On prépara ensemble le lit en mettant de nouveaux draps et une fois ces draps mis, elle me dit:
- Pourrais-tu juste sortir de la chambre cinq minutes pour que je puisse me changer?
- Oh, oui pas de problème!

Je sortis directement de la chambre et on profita pour aller faire un tour aux toilettes. Une fois mes petites commissions finit, je rentra dans la chambre. Ma cousine était déjà au lit en pyjama, mais je sais pas si on peux appeler sa tout à fait un pyjama, car elle portait juste sa culotte et un haut de pyjama qui laisser apercevoir le bout de ses tétons qui pointé. Vu qu'elle était déjà au lit, je fis de même et me déshabilla devant elle jusqu'à rester en boxer, puis me faufilant dans les draps, je dis:
- Tu veux discuter un petit peu ou dormir directement.
- On peut parler encore un petit moment si ca te vas?

On entama une longue discussion en parlant un peu de tout. On se posa plein de question sur la vie de chacun, je vis que l'on ne se connaissait pas tellement car on se voyait que quatre à cinq fois par année. Dans la discussion, j’appris qu'elle avait quelque problème avec son copain et quel se douter qu'il la trompe avec une autre fille, donc je du un peu la consoler en la prenant dans les bras. Puis vient le moment où elle me posa des questions sur ma vie sentimental:
- Et toi tu as une copine?
- Non pas vraiment!
- Comment ca pas vraiment?
- Et bein on fait j'en ai pas et je n'en ai jamais eu.
- Bon c'est normal tu es encore jeune. Mais donc tu n'as jamais eu la moindre relation avec une fille?
- Non
- Même pas embrasser une fille
- Non, jamais! Mais je suis de nature timide donc je n'ai jamais osé faire un pas vers une fille.
- Et tu veux que je t'apprenne comment t'y prendre avec une fille?
- Oui, pourquoi pas.
- Alors tu me promets que tu te laisses faire?
- Euh, oui!
- Alors ferme les yeux et laisse toi faire

Je fermi les yeux. Elle me pris la main et la posa sur un de ses seins. Je rouvris les yeux de surprise et enleva directement ma main de sa poitrine. Je dis:
- Qu'est-ce que tu fais? On n'a pas le droit de faire ça!
- Pourquoi on n'aurait pas le droit et tu as dis que tu voulais que je te montre.
- Mais on n'est cousin
- On peut le faire avec n'importe qui.
- Et si nos grands-parents nous entendent?
- Mais ils dorment à l'étage dans dessous.
- Non, mais on peut pas...
- Chut! Arrête de faire le timide, ferme les yeux, détends toi et laisse toi faire.

Je referma les yeux, tout en continuant de me dire dans ma tête que c'était interdit mais j'était quand même super excité.

Cette fois elle ne pris pas ma main mais elle approcha sa bouche de la mienne et m'embrassa. Et elle dit:
- Ouvre la bouche et fais les mêmes mouvements que moi!

J’ouvris la bouche et elle inséra sa longue dans ma bouche, Je fis de même et je suivis son mouvement de tournage de longue. On s'embrassa pendant encore une à deux minutes puis elle retira sa bouche de la mienne. Elle avait un fil de bave qui coulait de son menton et je lui fis remarqué. Elle ria tout en me disant:
- Je ne t’avais pas donné la permission d'ouvrir les yeux
- Oh, désolé!
- Bon maintenant garde les ouverts.

Après avoir dit cela, elle enleva son haut de pyjama et repris mes mains pour la posé sur ses seins. Je malaxa sa poitrine et elle dis:
- Rapproche ta bouche

J'avança ma bouche jusqu'à touché l'extrémité de ses seins. Je commença à lui lécher ses seins l'un après l'autre, tout en continuant à malaxer l'autre sein avec ma main. Je lécha d'un bon coup de langue ses deux petits tétons.


Après un assez court moment elle me poussa en arrière pour que je sois couché sur le lit. Elle prit ma queue au-dessus du tissu dans ses mains. Elle s'amusait à la malaxer dans tout les sens. Et là, elle me posa la question:
- Tu te masturbes souvent?
- Oui, assez souvent.
- Ah, c'est bien petit cousin.

Elle retira mon boxer et le jeta dans la chambre. Elle repris ma bite dans ses mains et recommença à la masturber. Ca me procurer un bien fou que ce ne soit pas moi qui tienne le bout mais que se soit une toute autre personne. Elle accéléra un peu le mouvement, puis après quelque seconde de remuage elle lécha le bout de ma queue. Elle faisait des tours avec sa langue autour de mon gland. Elle dit:
- Alors ca te plait?
- Oh que oui
- Tu veux toujours que je m'arrête?
- Euh, non non, je crois que mon envie est passée!

Elle repris ses petits coup de langue, mais cette fois, elle la léché sur toute sa longueur. Puis d'un coup brusque, elle avala d'un coup toute ma bite, ce qui me surpris car elle avait du faire un sacré effort pour avaler une queue de 18cm. Elle fit de nombreux va et viens sur ma bite avec sa bouche. Mais dans tout cette excitation, je ne puis plus tout retenir et je lâcha toute ma semence dans sa bouche. Elle resta quelque seconde encore sur ma bite à la léché puis elle se retira on léchant ses lèvres pleine de sperme. Je lui dis:
- Merci Sophie
- Mais de rien cousin, mais ce n'est pas finit!
- Je m'en doutais bien
- En plus ton sperme à un magnifique goût
- Mmh connaisseuse?
- Oui, on peut dire ca!
- Tu en a goûté beaucoup?
- Si j'ai bon souvenir seulement trois
- Parce que tu as eu plus de trois aventures avec des hommes?
- J'ai eu quatre aventures avec des hommes et une avec une fille.
- Avec une fille?
- Oui, c'est ma meilleure amie. Bon finit de discuter c'est à ton tour de me procurer du plaisir.
- Bon allons y, si je suis obligé

Elle retira sa culotte, s'allongea sur le lit et écarta les jambes de manière à ceux que son organe génital soit face à moi. Elle avait pris précaution de le raser quelque jour auparavant. Elle dit:
- Allez, approche toi et surtout amuse toi.

je m'approcha et je posa ma main sur sa chatte qui était toute mouillé. Je la caressa avec mes doigts le long de ses lèvres et de son clitoris. Puis d'un pas décidé j'avança ma tête et commença à la léché. J'allais de haut en bas avec ma langue. Puis j'introduisis ma langue dans son vagin, j'essayais d'aller le plus profond possible pour lui procurer du plaisir. Et elle crié de plaisir en disant:
-Oh oui, c'est trop bon surtout ne t'arrêt pas!

C'est hurlement de plaisir m’excitèrent ce qui fit mettre mon pénis de nouveau en érection. J'inséra d'abord un doigt puis deux et enfin trois progressivement. Elle recommença ses gémissements de joie. Je continua à jouer avec son vagin un court instant et elle me dit:
- Pénètre-moi cousin

Je me redressa et me présenta à l'entrée de son vagin et j'enfonça une petite partie de mon pénis mais je resta figé car je n'osez pas aller plus loin, et elle me dit:
- Tu n'oses pas?
- Euh, c'est que...
- Bon couche toi, je vais te montrer.

Je me coucha et elle vint se mettre sur moi. Elle positionna ma bite à l'entrée et en un coup, elle enveloppa ma queue jusqu'au bout de son vagin, elle fit quelque saut sur moi tout en prenant son pied. Puis elle s'enleva et dit:
- Voilà, je t'ai montré, c'est à ton tour.

On se remit dans la position que l'on avait avant et cette fois j'osa rentrer entièrement dedans. Je commença à faire des va et viens de plus en plus vite. En même temps que je la prenais, je caressais ces seins. Elle était à un taux de jouissance tellement élevé que j'avais l'impression qu'elle allait tomber dans les vapes. Je fis les va et viens les plus rapides que je pouvais et elle, à court de souffle, me dit:
- Maintenant, tu vas me sodomiser à sec.
- A sec? Mais tu es malade!
- C'est douloureux, mais ça procure énormément de plaisir
- Non je ne veux pas, je ne veux pas te faire souffrir
- Mais si c'est moi qui te demande?
- Mais non...
- Allez s'il te plait!!!

Sans que je puisse lui répondre, elle se retourna et me présenta son postérieur. Et je dis:
- A sec? Tu es sûr?
- Oui, vas-y!

Je positionna mon pénis devant son anus. Je pris mon souffle et entra une petite partie de ma queue. Elle envoya un cri de douleurs qui me fit stopper. Puis quelque seconde plus tard, je repris de léger mouvement de va et viens pour qu'elle ne souffre pas trop. Puis d'un coup décidé je rentra entièrement, elle hurla de douleurs. Je refis une pause. Elle était à bout de souffle mais elle parvient à me dire d'une petite voix:
- Bon tu continu?

Alors, suivant ses ordres, je repris le mouvement en faisant des va et viens dans son cul de plus en plus rapide. Et ses cris de douleurs furent remplacé par des gémissements de plaisir. J'accéléra le mouvement pour atteindre une bonne vitesse. Elle n'avait enfin plus mal et prenait son pied. En même temps que je l'enculais, Je caressais sa chatte tout mouillée et ses seins. Dès que je sentis qu'elle était entièrement décontractée par la sodomie, j'accéléra le mouvement en y mettant toute mes f***es. Elle fit de longs râles de jouissance.

Puis sentant la semence monté je me retira et elle me pris la queue dans sa bouche pour pouvoir ne pas perdre une goutte de mon sperme. Elle continua à me sucer et à jouer avec mes testicules jusqu'au moment où elle était épuisée et elle se posa à côté de moi. Et je dis:
- Merci cousine pour cette petite leçon d'apprentissage
- Je t'en pris Nathan, c'est tout naturel

Et on ria sur ses dernier mot. Tout les deux très fatigué, on ferma les yeux chacun l'un contre l'autre.
Le lendemain matin lorsqu'on se réveilla, on alla voir mes grands parents qui s'était déjà debout depuis un bon moment et heureusement, il n'avait rien entendu durant la nuit. Moi et ma cousine, nous rentrâmes chacun de son côté comme si de rien était.
94% (22/1)
 
Categories: First TimeTaboo
Posted by John711
1 year ago    Views: 2,989
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Oh merci encor pour ceele la ;-)
1 year ago
J'aurai aimer le faire avec ma cousine