La secrétaire (2)

C'était il y a 2 ans. Tina n'était encore qu'une simple employée de Baygue Tel&Com. Ses collègues l'appréciaient et elle le leur rendait bien. Ils aimaient bien la taquiner sur son léger accent allemand qu'elle doit de ses origines. Tina avait vécu à Leipzig jusqu'à ses 21 ans. Elle partit vivre à Paris dès la fin de ses études pour rejoindre Paris, un rêve depuis qu'elle était toute petite.

Son travail d'une rigueur exemplaire permit à Tina de passer d'employée à adjointe du Directeur Commercial de la boîte. Seulement, elle n'eut à peine le temps de le connaître que celui-ci disparu subitement, sans que personne ne sache vraiment pourquoi. Il se disait dans les bureaux qu'il avait démissionné pour une reconversion professionnel.

Il fut donc remplacé par un nouveau Directeur Commercial. Il s'agissait du fils du fondateur du groupe Baygue: Charles. À peine plus âgé qu'elle, c'était l'homme tout ce qu'il y a de plus normal. Une barbe et des cheveux bruns mi-longs le différenciait de ses collègues.

Les premières semaines se déroulèrent sans problèmes. Novice en la matière, il se faisait aider par son adjointe. Une certaine complicité s'installa au fil du temps. De petits surnoms commençaient à s'entendre, des sous-entendus, des gestes tactiles devenant des mains baladeuses … Le problème dans cette histoire, c'est que Charles prenait de plus en plus d'initiative envers Tina qui n'était pas vraiment attirée par lui. Le Charles sympathique qu'elle avait connu changeait peu à peu et montrait une image assez glauque.

Tina devait l'arrêter dans ses intentions qui devenaient de plus en plus perverses. Elle essaya de faire comprendre à Charles qu'il commençait à être désagréable et qu'elle préférait ne se tenir qu'aux relations professionnels qu'ils entretenaient. Tina évita donc un maximum son patron et coupa court à toute conversation quand elle était obligée de le voir. Mais lui ne semblait pas vouloir l'entendre de cette oreille.

Un jour, alors qu'il ne restait qu'eux deux les bureaux, Charles demanda à avoir une conversation sérieuse avec Tina.

"- Faites vite, je n'ai pas le temps …
- J'aimerais savoir pourquoi vous essayez de m'éviter depuis plusieurs jours.
- Écoutez Monsieur Baygue, vous m'êtes sympathique et je vous aime bien, mais il faut que vous compreniez que je ne suis pas attirée par vous et que vos allusions sexuelles me dérangent fortement.
- C'est dommage, parce que vous, vous m'attirez beaucoup. Et, ne me mentez pas, je sais que c'est réciproque.
- Je … euh, désolée, mais vous vous trompez.
- Arrête, tu tortilles du cul comme une salope en manque toute la journée dans ta jupe droite. Tu le sais que ça m'excite, mais tu continues ton petit jeu parce que tu espères te faire prendre hein ? Tu aimes exciter les hommes !
- Je crois qu'il vaut mieux que l'on en reste là, Monsieur Baygue !"

Tina ne reconnaissait plus le Charles qu'elle avait l'habitude de voir. Sa façon de lui parler avait changé. Elle en eut peur, tourna des talons et se dépêcha de sortir du bureau.

"- Sors d'ici et je m'arrange pour que tu ne retrouves plus jamais du travail !"

Tina s'arrêta à la porte. Ne sachant pas quoi faire. Elle se retourna et vit Charles sortir son sexe.

"- Je vais faire bref. Soit tu restes ici et tu deviens ma salope, soit je te dénonce pour les quelques dizaines de millions que tu as détourné ces 3 dernières années. La seule issue qui te sera proposée pour éponger ta dette sera de "travailler" pour moi.
- Mais je … C'est faux ! Je n'ai rien fait de mal !
- Je sais. Mais à ton avis, qui croira-t-on ? Le fils du fondateur ou sa pute de secrétaire ?"

Tina était prise au piège. Dans les deux cas, elle servirait de pute au service de Charles. Sans un mot, le regard haineux, elle se dirigea vers Charles qui affichait un grand sourire.

"- C'est bien, tu comprends vite. Maintenant, suce !"

Tina resta plantée devant lui. Charles dû la pousser vers le bas. Tina s'accroupit et commença à le branler. Elle sourit intérieurement à la vue du sexe de son bourreau. Il devait faire à peine plus de 10 cm en érection. Une fois bandé, elle se mit à sucer le gland.

"- Et tu me regardes pendant que tu me suces. Je veux voir le plaisir que tu ressens."

Tina lui lança un nouveau regard emplit de haine, ce qui fit sourire Charles. Il avait réussi à avoir ce qu'il voulait. Il rêvait depuis son arrivée de la soumettre à lui. Il venait de toucher au but et prit un pied énorme en la voyant à genoux devant lui, son sexe en bouche ... Mais il ne voulait pas s'en tenir à de simples fellations …

"- Dorénavant tu es à moi. Au jour d'aujourd'hui, tu feras tout ce que je te dirai de faire. Tu viendras me vider les couilles tous les matins à 8h tapantes dans mon bureau et tu resteras disponible lorsque j'aurai envie de t'utiliser. Dans le cas où tu refuserais mes avances, tu seras condamnée à éponger ta dette comme bonniche. Tu entends ? Tu seras la salope du patron !"

Tina se retint d'enfoncer ses dents dans la petite colonne de chair de son bourreau. Une larme coulait le long de sa joue. Elle rageait à l'intérieur d'elle-même après ce que Charles venait de lui dire. Elle était coincée, obligée de devenir "la salope du patron".

Fort heureusement, l'excitation de l'homme eut raison de lui et déchargea dans la gorge de la belle blonde. Elle ne put qu'avaler le flot de sperme qui s'écoula avec un dégoût certain. Elle se releva rapidement et voulu partir quand Charles la retint.

"- Ma petite Tina, vous n'allez pas partir comme ça.
- Ah, oui c'est vrai, j'oubliais …"

Suivit une claque magistrale qui atterrit sur la joue de Charles. Elle lui tourna le dos et partit. Charles se mit à rire.

"- Je vous attendrai à 8h tapante demain. N'oubliez pas, vous savez ce qu'il vous attend !"

Tina quitta le bureau en claquant la porte, jurant de se venger de ce monstre.

100% (7/0)
 
Categories: BDSMHardcore
Posted by JenniScandal
6 months ago    Views: 2,439
Comments (7)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 month ago
Hum magnifique histoire ! J'ai failli décharger aussi ;)
3 months ago
Malheureusement, je manque un peu de temps pour faire poursuivre les aventures de Tina. :/
Mais je rassure mes lecteurs, la troisième partie est bien prévue. Cependant, il faudra être encore un peu patient.
Promis, elle arrivera avant 2015. :)
4 months ago
bientôt la suite? va t elle partir en c**** et avoir une révélation : devenir videuse de couille attitré du patron?
5 months ago
Très excitant ! ;)
6 months ago
Une suite est prévue, bien évidemment. :)
6 months ago
Je confirme que l'histoire promet beaucoup et s'achève rapidement.
Une suite serait elle prévue ?
6 months ago
Superbe histoire mais juste un peux courte