Tente-action

Voici une petite histoire qui date de l'été dernier (vu le froid polaire de ces derniers jours j'espère réussir à vous réchauffer). Cela fait trois ans que nous allons au camping avec des amis pour les vacances. Cette année est un peu particulière, je suis la seule de la bande à être célibataire, la seule à dormir avec un sex toy pour seul compagnon, je t'aime mon petit canard !

Je m'ennui souvent, mes amis vivent leur idylle... Je vais souvent à la piscine, j'adore mettre mon plus petit bikini qui cache tout juste mes tétons... Les hommes au bord de la piscine semble l'aimer aussi, c'est très agréable de voir les queues se tendre dans les maillots, les maris gênés devant leur femmes. D'ailleurs, je me pose sur une chaise longue et demande au monsieur à côté de moi s'il peut me passer de la crème dans le dos. Sa femme lui dit "ben vas-y, t'en meurt d'envie". Ses mains glissent le long de mon dos, je dégraffe mon haut pour lui faciliter la tâche, voila que ses mains sont sur mes fesses, il les caresse timidement à chaque mouvement de bas en haut. Sa femme le remarque et l'engueule... Il est déja 18h, si lui ne me rejoins pas dans ma tente ce soir je vais encore dormir seule...

Le lendemain je retente ma chance et aborde un jeune homme, il semble gêné quand je lui parle et... Oh mais il bande ! son short de bain est tendu, voyant que je l'avais surpris il se jette dans la piscine. Je le rejoins, tout en rêvant qu'il allait me prendre là, dans la piscine au milieu de tout le monde. Trop timide, il nage jusqu'à l'autre bout de la piscine à la moindre caresse de som membre.

Décidemment, ce n'est pas facile de trouver un homme cet été ! Résignée, je retourne bronzer sur une chaise longue. Je m'endors. Une femme me réveille, je me suis retournée pendant mon sommeil et offre aux passants une vue sur mes seins nus. Un homme, la vingtaine, viens me voir lorsqu'il me voit remettre mon haut de bikini et me dit: "c'est dommage de cacher de si belles choses.
-Vous trouvez ?
-Et bien oui, dit-il en riant, si vous aimez les montrer je ne vois pas pourquoi vous ne le faites pas, c'est loin de déranger !
-Et vous ?
-Quoi moi ? Je vois pas, j'ai pas de seins...
-Non, mais vous les hommes vous aimez voir la marchandise avant de la toucher... Nous les femmes aussi !
-Je vais pas me trimbaler à poil ici si c'est ça que vous voulez dire.
-Ici non, mais dans ma tente, après tout, vous vous avez pu me voir seins nus, on n'est pas à égalité."
Le bel homme a vite compris ce que je voulais, et n'a pas hésité une minute à me suivre.

Je n'ai qu'une petite tente deux places dans laquelle il est impossible de se tenir debout. Arrivés dans celle-ci, Yoann, c'est son nom, ne tarde pas à enlever son short, ce qui me donne une vue des plus intéressantes sur sa belle bite. Elle est déja à moitié tendue et se raidie à chaque morceau de bikini que j'enlève, doucement... Il me couche sur le dos, m'embrasse en descendant le long de mon corps. Il s'arrête quelque seconde sur mes petits seins et me mordille les tétons. Il continu à descendre, m'embrasse gentillement ma petite chatte rasée. C'est le bon ! J'écarte mes jambes, ce qui lui permet de glisser sa langue entre mes lèvres... Hmmm mon clito danse sur le bout de sa langue, je ne peux retenir ni mes cris de plaisirs, ni ma jouissance... Yoann s'en prend une giclée en pleine face, ce qui ne semble pas le déranger.

A mon tour je veux lui faire plaisir, j'engloutis son gros organe dans ma bouche, du moins ce que je peux, il est si grand ! On se met en soixante neuf, ses pieds sont en dehors de la tente, mais euh comment ? Oups on a oublié de fermer la tente... tampis ! Je glisse sur son corps et viens m'empaller sur son gros dard. Hmmm je voudrais qu'il aille plus profond, encore, encore et encore ! Je suis ultra excitée en voyant les gens passer devant la tente sans se douter de se qui se passe. Il agrippe mes fesses pour me faire sauter plus vite sur sa queue... Je ne tiens plus et jouie encore ! Il me pose à côté de lui pour venir lêcher le jus chaud qui s'écoulle encore de moi. Ses doigts glissent facilement dans ma petite moule toute écartée. Sa langue viens titiller mon anus, oulah, dois-je l'arrêter ? Je, euh, j'ai toujours un peu peur... Sa langue me rassure, elle est vite remplacée par un doigt qui me fait frémir. Un second rejoins le premier... Après quelques instants je semble prête. Son gros gland f***e le passage, aïe ! Je m'agrippe au matelas. Son gland passé, son sexe semble comme aspirer en moi. Le moindre milimètre de mouvement me fait de l'effet. Ma petite chatte laisse s'échapper quelques bruits de jalousie. Yoann a rentré sa queue entière dans mon anus, et les sensations de plaisirs rendent mes tétons encore plus raides.

Après de nombreuses minutes de pillonage anal, et pour me combler complètement il alterne les orifices. Mes "OHHHH" et mes "AHHHHH" de plaisirs s'alternent également. Je jouie encore et encore, ma mouille coule sur le matelas gonflable. Voila qu'il va éjaculer, déja ? me dis-je, je vais pour lui enlever la capote et là... Oups il n'en avait pas, c'est pour ça que c'était douloureux au début... Il s'allonge et je le suce. Le sperme viens me remplir la bouche. J'avale ce que j'ai en bouche, mais dans cette position quelques gouttes m'échappent, je le récupère vite, il ne faut pas gâcher les bonnes choses ! Il refuse de m'embrasser, intrigué par tant de gourmandise. Il enfille son short et sort de la tente en me promettant qu'il repasserais me voir (ce qu'il a fait le lendemain d'ailleurs). J'enfille vite fait une tenue descente. Je rejoins mes amis, l'une d'eux me dit "Ben alors où t'étais passée ?" Cela fait prèt de deux heures que nous baisions comme des sauvages...

Les amourettes d'été sont souvent éphémères mais si intenses... Je vais au ski pendant mes prochaines vacances, il me reste à savoir si les amourettes d'hiver sont assez chaudes pour faire fondre la neige !

PS : Bisou à tous mes lecteurs et lectrices, merci pour les commentaires sur mes autres histoires, celle-ci est un peu plus classique (et oui, on ne peut pas toujours vivre des histoires extraordinaires...) j'espère qu'elle vous plaira !

100% (16/0)
 
Categories: AnalHardcore
Posted by Funkybitch
2 years ago    Views: 1,454
Comments (13)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
belle(s) histoire(s)!!!
2 years ago
Quelle coquine pleine de vie, c'est sublime
2 years ago
Toi t'as compris à quoi servent les vacances!!!
Félicitations!!
2 years ago
J'adore tes histoire !!
2 years ago
mmmm belle histoire!!
2 years ago
Cette histoire me rappelle mes vacances au Camping ... Très excitant
2 years ago
Sexy. Ce garçon a bien du mérite a pouvoir baiser 2 heures non stop, dont ton cul, sans cracher avant. Quel performer.
2 years ago
belle histoire ..classique mais qui montre ta gourmandise
2 years ago
jolie histoire , dans quel caming tu vas? lol
LoupSauvage
retired
2 years ago
J'aurai bien etre dans ton anus aussi ;) histoire sexy! le premier que j'ai lu ici sur ca site enfaite! Bisous
2 years ago
J'aurais aimé etre ce chanceux garçon!
2 years ago
Très sympa l'histoire mais risqué le no capote!
2 years ago
Une bien belle histoire, j'aurais bien aimé faire du camping sous ses conditions ;)