A votre service - Episode 4

Ce qu'il faut savoir des épisodes précédents pour comprendre celui-là: Ryan Summers travaille pour les services à domicile "Clean & Co" et ses premiers clients furent la famille Bocquet, dont la maitresse de maison, Jenna Bocquet, lui a fait profiter d'une expérience sexuelle sans précédent. Durant la journée de cours qui s'ensuivit, Ryan découvrit par hasard sa professeur de mathématique entrain de faire une fellation à un élève qu'il ne reconnut pas. Le soir même, Ryan fut invité à aller travailler chez la famille Jereman, ce qu'il fit volontiers pour se changer les idées. Il découvrit deux jumelles métisses qui le torturèrent sexuellement et lui firent une farce en lui faisant croire qu'il allait se faire renvoyer à cause d'une photo compromettante. Dans un accès de rage et pensant qu'il allait perdre son travail, Ryan a baisé les jumelles très violemment avant de quitter rapidement les lieux. En sortant, sa professeur Mlle Reigner l'attendait dehors et semblait bien décidée à lui faire oublier ce qu'il avait vu à l'école.


Episode 4: Réconfort à la méthode Reigner


Michelle Reigner, 34 ans, avait toujours été une bonne élève à l'école. Après avoir brillamment réussi tous ses examens, elle entreprit de reprendre la direction de l'université Reigner, crée par son arrière-grand père et dirigée par les Reigner de pères en fils. On lui attribua rapidement le privilège d'être doyenne en plus d'assurer les cours de mathématique pour les premières années. Après toutes ces années bien dirigées, elle refusait qu'une histoire de sexe avec un élève vienne détruire son rêve. Alors, pourquoi était-elle entrain d'embrasser à pleine bouche Ryan Summers et que sa chatte se faisait démonter par les coups de hanches de son élève? Comment avait-elle pu en une journée coucher avec deux de ses élèves et en redemander? Ou était l'erreur? Elle se rappelait à peine comment elle était arrivée là, dans cette petite chambre d'hôtel sombre et à la décoration plutôt moche.

Une heure plus tôt elle avait invité Ryan Summers à boire un verre dans un bar pour discuter et s'excuser de ce qu'il avait vu. Même si la situation était bien plus qu'embarrassante pour elle tant elle se sentait humiliée intérieurement, il fallait absolument et par tous les moyens qu'elle fasse oublier cette histoire au jeune Summers, sans quoi elle perdrait tout. Ils s'étaient posés dans un coin au fond du bar, sur des causeuses, pour discuter tranquillement, mais pendant plusieurs minutes ils ne s'échangèrent aucuns mots. Après la première bière qu'ils burent en silence, Ryan commanda deux gins tonic et brisa la glace:
- Alors, Mlle Reigner, vous aviez quelque chose à me dire, non?
La jeune prof tira une longue latte sur sa cigarette en regardant ses pieds, visiblement sous un stress incroyable. Elle releva son regard vers le garçon et écrasa sa cigarette.
- Bon… je… voulais m'excuser d'une part… et… enfin, pour ce que tu as vu à l'école… je…
Ryan s'en doutait, mais il s'en contre-fichait totalement. Il avait des problèmes bien plus importants que celui de l'image dérangeant de sa prof de math suçant une bite devant lui.
- Ecoutez, répondit-il rapidement, je vais rien dire d'accord! C'est votre vie privée et je la respecte, même si vous avez mis en danger votre job en faisant ça dans l'école avec je ne sais quel élève, ce n'est pas mon problème, mademoiselle.
La jeune femme fut soudain très rassurée. Non seulement Ryan ne comptait pas la dénoncer mais il ne semblait pas savoir non plus que le garçon avec qui elle avait fricoté était son meilleur ami, bien qu'il ait deviné que c'était un élève. Une aubaine.
- Oh, merci Ryan! Lança Mlle Reigner dans un soupir de répit. Si cette affaire s'était faite connaître au grand jour, j'aurai bien pu tout perdre… Mon travail, mes amis…
Cette dernière phrase rappela au jeune homme que c'était bel et bien son cas. Il allait bientôt tout perdre, travail, amis…
- Mademoiselle… souffla doucement Ryan, je comprends votre position plus que quiconque… Je vis la même chose en ce moment…
Interloquée, Mlle Reigner demanda:
- Comment ça?
Ryan sourit tristement.
- Un concours de circonstance et un moment d'égarement vont me faire perdre mon travail et mes amis très bientôt.
- Mais… Dis-moi ce qui ne va pas, Ryan… Je peux faire quelque chose?
Le jeune homme fut content d'entendre ces mots mais il savait bien qu'il était impossible de sauver son job désormais. Avec tout ce qu'il buvait depuis qu'il était assis là, il n'avait plus les idées claires, et il n'avait pas grand chose à perdre. Ryan regarda sa belle prof dans les yeux. Il avait hâte de revoir ses seins sortir de ce chemisier. Il avait devant ses yeux la vision de sa prof entrain de sucer une queue comme une vraie salope.
- Vous pouvez peut-être faire quelque chose, mais il ne s'agit que d'un réconfort physique.
- Pardon? Demanda la prof, comprenant très bien de quoi il s'agissait.
- Ce soir, je ne veux pas finir la nuit seul. J'ai besoin de compagnie.
Il posa sa main sur la jambe nue de sa prof (elle portait une jupe de tailleur noire).
- Et vous êtes une excellente compagnie, termina-t-il.
Soudain terrifiée, Mlle Reigner poussa la main de Ryan de sa jambe et s'écrasa dans son fauteuil. Ryan voyait pour la première fois sa prof comme une femme et non comme son enseignante et elle était vraiment magnifique.
- Tu n'y comptes même pas, Summers. S'indigna la jeune femme.
Ryan sourit un peu machiavelliquement. Il attendit que le tumulte dans le bar augmente un peu pour dire doucement.
- Il me semble que vous n'avez pas le choix Mlle Reigner. Je vous veux et vous avez une dette envers moi et mon silence.
La jeune femme se sentit soudain très tendue et sentit son front suer. Son élève avait un bon moyen de pression, elle ne pouvait pas vraiment fuir, ou alors il lui fallait un échappatoire rapidement.
- Ca suffit, Ryan! Paniqua-t-elle. Je vous dénoncerai pour harcèlement sexuel!
- Ah oui et que se passera-t-il? Hein? Je vous dénoncerai à votre tour pour avoir des relations sexuelles avec des élèves aux seins de l'école.
- Vous n'avez aucune preuve!
- Vous non plus!
Ils se défièrent du regard quelques instants encore et Ryan glissa:
- Mlle Reigner, je vais être viré pour avoir quasi-violé les clientes de mon job. Je me fiche pas mal d'avoir un quelconque problème avec vous… Et d'ailleurs ça n'en est pas un. Je vous veux c'est tout.
Et Ryan approcha ses lèvres de celles de sa pulpeuse professeur de mathématiques et l'embrassa passionnément. Leurs langues glissèrent l'une contre l'autre et leurs bras se mirent à se caresser mutuellement en cadence de ce baiser passionnel. D'abord retissante, il ne fallut qu'une seconde de ce délicieux instant pour transformer la jeune femme en créature docile et sensuelle. Complètement sous le charme de ce jeune homme mystérieux et plein de ressources, Reigner ne put que se laisser entrer dans le monde du garçon et accepter ses avances. Leur baiser se termina dans le silence et la respiration plus courte et chaude des deux amants interdits. Ryan sourit.
- On va éviter de vous mettre dans une position encore plus inconfortable. Allons ailleurs…

Michelle Reigner, 34 ans, avait beau avoir toujours été une bonne élève, il lui avait toujours manqué quelque chose dans sa vie. Son père était décédé très vite et elle n'avait jamais connu la chaleur masculine mais l'avait contemplé grâce à sa mère un peu folle et ses nombreuses conquêtes. Ce manque, elle l'avait comblée très jeune, à partir de 12 ans, avec des hommes. Elle aimait se sentir utilisée, soumise, incontrôlable. Elle ne résistait pas à l'envie de passer un bon moment avec un homme. Etait-ce pour ça qu'elle n'avait pas su se défendre face à John Salamyan et qu'elle se dirigeait vers une chambre d'hôtel avec Ryan Summers? Etait-elle nymphomane à un tel point qu'elle ne pouvait rés****r aux avances de deux jeunes hommes de sa classe? Ryan tourna la clé dans la serrure de leur chambre et poussa la porte. Reigner s'approcha de Ryan et se plaqua contre lui en glissant sa langue dans sa bouche. Ryan passa immédiatement ses doigts sur sa poitrine et détacha les premiers boutons de son chemisier blanc. La jeune femme porta ses mains sur l'entrejambe gonflé du jeune homme et le caressa à travers son jean en fermant rapidement la porte avec son pied. La porte claqua et Ryan enleva rapidement sa chemise à la jeune femme en la lançant par terre et porta sa bouche sur la clavicule de sa professeur. Il détacha rapidement le soutien-gorge de celle-ci avec des doigts expert et attrapa le mamelon gauche de la jeune femme entièrement dans sa bouche. Mll Reigner se laissait complètement aller à son désir en laissant le jeune homme la dévorer, seins nus, dans cette petite chambre sombre. Elle n'avait plus peur, elle avait juste envie de lui. Peu importe son statut d'élève ou son jeune âge, le temps d'une nuit il était son homme, son fantasme. Reigner tomba à genoux et détacha le pantalon de Ryan à une vitesse folle. Le sexe du jeune homme s'éjecta et la jeune prof l'enfourna dans sa bouche immédiatement. Ryan râla de plaisir et laissa sa tête partir en arrière. Pour lui, jamais il n'aurait vu sa prof d'un tel oeil si ces jumelles ne lui avaient pas fait ce plan foireux. Mlle Reigner était un peu son moyen de se décharger de ses problème, son ultime aventure avant de tomber dans le noir. C'est pourquoi il voulait vraiment profiter de cette aventure avec elle pour se laisser aller à tous ses fantasmes.

Il posa sa main sur les cheveux de sa prof et accompagna ses mouvements de va-et-vient.
- Ooooh… Oh putain c'est boon…
Mlle Reigner suçait si bien, aspirant, léchant et jouant avec sa verge comme une professionnelle. Ryan n'avait jamais expérimenté de fellation si bonne. Elle avait vraiment un don pour sucer un mec. Ryan dut arrêter rapidement d'ailleurs, car il sentait déjà son excitation atteindre des sommets. Il tira les cheveux de sa prof vers le haut et l'embrassa à nouveau.
- Cochonne va! Lui lança-t-il en lui claquant les fesses.
Ryan poussa sa prof prêt du petit lit double et remonta rapidement la jupe noire de celle-ci au dessus des ses hanches. Ryan rit doucement en s'apercevant qu'elle ne portait pas de culotte.
- Rien en dessous?
- Ah… j'ai du l'enlever après que… enfin cet aprèm…
En effet, Ryan n'avait vu qu'une fellation mais ça n'incluait aucunement que sa prof s'en était arrêté là. Imaginant sa prof se faire baiser dans la bibliothèque, l'excitation du jeune homme doubla. Il appuya une main dans le dos de la jeune femme et tint sa queue en direction de la chatte de celle-ci.
- A.. Attends je n'ai même pas enlevé mes talons! S'exclama Mlle Reigner.
- Vous êtes encore plus sexy avec. Répondit simplement Ryan.
Et il s'enfonça en elle. La chatte toute chaude et serrée de sa prof l'accueillit d'une traite en glissant bien en elle. Les coups de hanches se firent rapidement plus intense et Mlle Reigner se laissa tomber aplatie contre le lit. Le sexe de la jeune femme était encore un peu irrité par les coups de boutoirs de John reçus un peu plus tôt mais le membre de Ryan était plus modeste, ce qui lui convenait parfaitement et lui permettait de profiter pleinement du moment. Ryan retourna la jeune prof, cala ses jambes contre ses épaule et la prit par devant en lui caressant ses seins qui rebondissaient à chaque coups de hanches.
- Raaaah… grognait Ryan. Vous êtes trop bonne.
- T'es génial toi aussi Ryan! C'est… han… trop bon!
Ryan plia les jambes de sa prof et l'embrassa à pleine bouche en continuant de la casser en deux à coups de queue. Mlle Reigner lui mordit la lèvre et agrippa les draps pour calmer ses spasmes de plaisir. Ryan s'éjecta de la chatte détrempée et glissa son gland sur le trou de dessous.
- N… non… Ryan… j'ai mal en bas là…
Ryan aurait bien voulut s'arrêter, mais il savait qu'il n'aurait pas d'autre occasion d'enculer sa prof. Il poussa sa verge dans la corolle brune et la jeune femme hurla de douleur.
- Fermez-la, mademoiselle! Ordonna Ryan. Vous allez réveiller tout l'hôtel!
- Mais tu me démontes le cul, Ryan!! J'ai mal je t'ai dit!!
- Désolé mais je profiterai de vous à fond cette nuit!
Et Ryan redoubla d'aller et retours dans le cul de sa prof qui gémissait de douleur et de plaisir. Il grognait et hurlait des insultes à la pauvre femme:
- Salope!! Vous n'êtes qu'une salope!! Vous aimez la prendre dans le cul hein?! Comme toute salope qui se respecte!
- Raaaaaah!!! Hurlait également Mlle Reigner. Tu me détruis le cuuuul!! AAAAAH!!
Ryan s'apprêtait à jouir et Reigner le remarqua.
- Ryan!! Jouis-moi dans la bouche! Je veux boire tout ton sperme!!
Surexcité par ces derniers, Ryan se retira d'une traite du trou béant de sa prof et retint un maximum son éjaculation. Mlle Reigner se redressa très rapidement et plaça son visage juste sous le gland de son élève. Ryan ferma les yeux quelques secondes et laissa toute sa semence gicler sur le visage de sa prof qui ouvrit volontiers la bouche pour en accueillir des giclées qu'elle avalait immédiatement.
- Oooooh… gémit Ryan en secouant son sexe et en tapotant le visage de Mlle Reigner.
Le jeune homme se laissa tomber à plat ventre sur le matelas et la jeune prof fit de même en riant doucement, le visage couvert de sperme chaud. Ryan ricana en voyant son visage plein de taches blanche et lui essuya une joue en reprenant son souffle.

Le petit couple interdit prof et élève se blottirent l'un contre l'autre en respirant fort. Ryan déposa un baiser affectueux sur la tête de Mlle Reigner. Sa prof lui rendit ce baiser en embrassant son bras sur lequel sa tête reposait. Après un soupir, la prof brisa le silence:
- On ne peut pas dormir là Ryan, nous courons vers des problèmes toujours plus grands.
Ryan se retourna et attrapa son caleçon.
- Je sais bien, répondit-il simplement.
- C'était un excellent moment Ryan… J'ai vraiment aimé coucher avec toi… Mais je pense que tu sais que l'on ne peut pas recommencer hein?
Ryan sourit tristement et respira fort.
- Oui je sais… De toute manière dans peu de temps, plus rien n'ira bien donc… Merci Mlle Reigner… C'était génial… Vous êtes une bombe sexuelle!
La prof rit aux éclats.
- Hahaha! Toi aussi, Ryan Summers! Tu es un très bon élève et un très bon coup!
Ryan rit à son tour puis redevint assez vite sombre.
- Quand je vais rentrer chez moi, commença-t-il avec un air triste sur le visage, je serai probablement renvoyé… Et lorsque ma mère le saura, elle me virera de la maison…
Mlle Reigner se tut et caressa le bras de son élève. Ryan continua:
- Si ça arrive… Il est probable que je doive quitter l'université pour me trouver un job à plein temps… Si c'est le cas…
Il caressa le bras de sa prof.
- Sachez que je vous aime beaucoup, vous êtes une personne formidable. Et dîtes à Mélanie Trigerman que…
Il se rendit compte que ce n'était pas très réglo de parler d'une autre fille devant une femme avec laquelle il venait de coucher et se tut.
- Non, ne dîtes rien. Bon… Nous devrions rentrer.
Le jeune homme se leva pour s'habiller mais Reigner le tira à nouveau sur le lit.
- Nous rentrerons…
Elle attrapa le sexe mou de Ryan et commença à le masturber.
- … Lorsque tu m'auras baisée encore une fois!
87% (6/1)
 
Categories: AnalHardcore
Posted by DarKei
2 years ago    Views: 519
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments