A votre service - Episode 3

Ce qu'il faut savoir des épisodes précédents pour comprendre celui-là: Ryan Summers travaille pour les services à domicile "Clean & Co" et ses premiers clients furent la famille Bocquet, dont la maitresse de maison, Jenna Bocquet, lui a fait profiter d'une expérience sexuelle sans précédent. Durant la journée de cours qui s'ensuivit, Ryan découvrit par hasard sa professeur de mathématique entrain de faire une fellation à un élève qu'il ne reconnut pas. Le soir même, Ryan fut invité à aller travailler chez la famille Jereman, ce qu'il fit volontiers pour se changer les idées...


Episode 3: La torture dédoublée


La rue de l'Armure 19 était bien cachée au centre ville. Ryan avait tourné un moment avec le GPS allumé sur son téléphone pour trouver son chemin et il finit par découvrir l'allée du numéro 19 par chance au détour de la rue adjacente. Les Jereman habitaient au quatrième étage et ne possédaient évidemment pas d'ascenseur, il dut donc monter à pied. Arrivé au quatrième, essoufflé, il sonna à la porte des Jeremans. Il avait en tête le corps magnifique de son employeuse précédente, Jenna Bocquet: ses beaux cheveux blonds, ses yeux bleu si sexy, ses seins si parfaits… Il espérait de tout coeur que ses prochains employeurs vaudrait sa beauté. La porte s'ouvrit lentement et une tête fatiguée de jeune femme métissée sortit de l'ouverture. Ryan la scanna rapidement et discrètement. Elle était donc couleur café et avait les cheveux longs et bruns, surement passés au fer à lisser. Elle portait un petit top moulant bleu clair qui lui compressait son énorme poitrine et un petit boxer noir moulant son beau boule. Pas gênée quoi! Ses yeux bleus clairs se plantèrent dans les siens et Ryan se racla la gorge doucement, surpris une nouvelle fois par la beauté de son hôte.
- Vous êtes le type de Clean & Co? Lui demanda la jeune femme d'une manière peu respectueuse.
- Oui, c'est moi, je m'appelle Ryan Summers.
La jeune femme devait avoir une vingtaine d'année, elle semblait très jeune et plutôt énervée actuellement. Elle ouvrit grand la porte et Ryan découvrit un petit couloir débouchant sur un petit salon et entrecoupé de portes donnant probablement sur des chambres. La métisse soupira.
- Bon, commença-t-elle, on a besoin de vous dans la chambre là à droite, suivez-moi.
Ryan la suivit en découvrant l'endroit et ferma doucement la porte d'entrée derrière eux. Ils entrèrent dans une chambre remplie de meubles, à un tel point qu'on ne pouvait pas être à plus de quatre personnes entre ces murs.
- C'est simple, lui dit la jeune femme, il faut me démonter les trois étagères ici et les remonter dans la chambre d'à côté.
Ryan regarda les fameuses étagères, elles semblaient posées là depuis des années, poussiéreuses et surtout remplies de livres et autres babioles.
- Il faut donc que je les vide entièrement, que je démonte chaque étagères parce que je doute que ça passe dans le couloir et que je remonte le tout dans la pièce d'à côté, c'est ça?
La jeune métisse le dévisagea et lui fit un sourire forcé.
- Bravo, tu sais utiliser ton cerveau.
Ryan se sentait insulté mais ne dit rien.
- Mais euh… Vous avez demandé un service de 2 heures, je ne pense pas que ce sera suffisant vous savez, Mlle Jereman.
- Ca suffira, la coupa la femme, si vous bossez bien, vous aurez le temps et en serez récompensé à la fin. Maintenant au boulot.

Bien qu'énervé au fond de lui et un peu obligé, Ryan se mit à remplir un carton des livres et des choses posées sur la première étagère. Au bout de longues minutes elle fut enfin vide et Ryan attaqua le dévissage des étages. Soudain, la jeune métisse entra en trombe dans la pièce, nue et enroulée dans un linge de bain, les cheveux détrempé.
Ryan haussa les sourcils de surprise et elle sembla en faire pareil.
- Ah mais c'est vraaaiiii, s'exclama la belle métisse, vous êtes là ce soir…
Elle l'avait déjà oublié, "merci" se dit-il tout bas.
- Oh nooon, pleurnicha-t-elle, ma brosse était sur cette étagère là!
Ryan sourit.
- Ah, eh bien, attendez je vais la remonter dans l'autre pièce dans peu de temps.
- Non! Coupa-t-elle sèchement. Sortez ma brosse du carton, j'en ai besoin maintenant.
- Mais, Mlle Jereman, je viens de…
- Maintenant j'ai dit!
Ryan ronchonna et se mit à fouiller le grand carton rempli d'objets.
- Eh, m'en veux pas, chuis une fille, j'ai besoin d'me coiffer!
Ryan remonta son regard et la vit lui sourire à pleine dents. Elle avait complètement changé de caractère, cette douche avait du la détendre. Il lui rendit son sourire en lui tendant la fameuse brosse enfin trouvée.
- Merci! Lança-t-elle avec un clin d'oeil, puis elle sortit de la pièce en sautillant.
Abasourdi, Ryan se releva et continua son travail en silence. Lorsqu'il eu terminé de démonter l'étagère (il devait bien avouer que ça allait plus vite qu'il pensait), il transporta le carton dans la pièce voisine. En passant dans le couloir il vu de loin les fesses nues de la jeune métisse au fond du salon. Ne cherchant pas d'ennui, il ne se rinça pas l'oeil trop longtemps et entra dans la fameuse pièce voisine. C'était une belle pièce, il y'avait un grand lit double et de la moquette sur le sol. Il posa la caisse sur le lit.
- Pas sur le lit, espèce d'idiot! Cria une voix juste derrière son oreille et il sursauta comme jamais.
Il se retourna une main sur la poitrine et la jeune métisse le dévisagea. Elle s'était déjà rhabillée et semblait à nouveau irritable.
- Désolé, s'excusa-t-il platement.
- J'en ai déjà marre de vous, lui balança-t-elle. Vous êtes un vrai boulet. Amy, ramène ton cul!
Soudain Ryan comprit ce rapide changement d'humeur et de tenue lorsqu'il remarqua que les cheveux de la jeune femme étaient déjà secs, et quelques seconde après sa théorie fut confirmée: la soeur jumelle de la jeune femme, toujours enroulée dans son linge venait d'apparaitre dans la pièce.
- Mais quoi? Demanda-t-elle, inquiète.
Elle étaient deux répliques parfaites l'une de l'autre, sans aucune différence visible.
- Amy, lança celle en top et en boxer, c'est toi qui a demandé ce pauvre type chez Clean & Co?!
Amy, celle en linge, dévisagea le pauvre garçon.
- Mais non! Je les ai appelés c'est tout. Ils envoient qui ils veulent après, tant qu'il bosse.
- Sauf qu'il bosse n'importe comment!
- Oh tu exagères, merde! Il est chou comme tout et toi tu lui gueule dessus depuis tout à l'heure.
Ryan se sentit un peu réconforté par ces gentils mots d'Amy. Mais pas longtemps. Celle qu'il prenait pour sa sauveuse s'avança rapidement vers lui et le plaqua contre le mur en faisant tomber son linge. Ses deux obus clairs aux mamelons bruns vinrent s'aplatir contre le torse de Bryan qui ne pouvait plus reculer, dos au mur. Le garçon ne comprenait pas ce qu'il se passait et tandis qu'il essayait de repousser doucement le corps de la jeune femme à une distance raisonnable en balbutiant quelques brides de phrases, un "clic" se fit entendre.
- C'est bon? Demanda Amy en tournant la tête vers sa soeur.
Sa soeur acquiesça, un sourire au coin des lèvres et un petit appareil photo en main. Ryan n'arrivait pas à suivre ce qui se passait mais il n'allait pas tarder à comprendre.
- Très bien, assieds-toi, Ryan Summers. Demanda gentiment Amy.
Il s'exécuta. Les deux soeurs se mirent cote à cote en face du pauvre garçon.
- Ma soeur Lucy, commença Amy, possède maintenant une photo très compromettante de toi et moi qui je pense, devrait avoir son petit effet sur tes supérieurs s'ils la voyaient.
Les yeux du garçon commencèrent à se remplir de peur, qu'est-ce que ça signifiait?
- Tu vas donc devoir nous obéir maintenant à ma soeur et moi si tu ne veux pas que nous envoyions cette photo à Clean & Co!
- Quoi?! Eclata Ryan.
- T'as bien entendu, répondit Lucy en rangeant l'appareil photo dans une petite boite sur une table de nuit, tu suis nos règles et tout se passe bien, tu triches et on te grille!
- Mais je n'ai rien fais qui…
- Assez! Cria Amy. Tu es notre chose maintenant!

Quelques minutes plus tard et sans comprendre comment il en était arrivé là, Ryan était attaché en croix bras et jambes sur une planche qui ressemblait à un instrument de torture du Moyen-Age dans une pièce au fond de l'appartement. En face de lui, un lit sur lequel se prélassaient les deux jumelles en gloussant. Il les avaient suivies dans la pièce et accepté de se faire attaché à contrecoeur car c'était sa seule chance de continuer à travailler chez Clean & Co et de revoir Jenna Bocquet un jour. Il ne comprenait pas trop ce qu'il se passait, il n'avait pas vu venir ce changement radical de caractère chez ces deux jeunes femmes. Maintenant il était retenu prisonnier d'un chantage qu'il ne pouvait pas contrer. Amy et Lucy Jereman se regardèrent satisfaites et Amy (il les reconnaissait toujours à leur tenue -Amy était en linge de bain et Lucy en boxer) lui dit en souriant:
- Voilà les règles, Ryan… Ma soeur Lucy et moi, on adore la bite!
Ryan sentit son sang ne faire qu'un tour et son excitation monter au galop, il déglutit difficilement.
- Mais on aime pas le sperme, continua Lucy.
- Du coup, voilà le marché, reprit Amy, si tu veux partir avec la thune et qu'on efface la photo compromettante…
- Il faudra que tu nous laisse jouer aux salopes avec toi…
- Mais interdiction de jouir!
- Ni de toucher, mais remarque ce sera dur pour toi vu que t'es attaché.
Ryan sentait déjà son sexe gonfler dans son pantalon.
- Ce n'est que ça? Demanda-t-il en sentant sa peur tomber.
Les jumelles gloussèrent.
- Oui que ça, répondit Amy, mais ne te réjouis pas trop vite…
- Si tu jouis, continua Lucy, nous enverrons la photo à tes supérieurs.
- Et on te fous dehors à poil!
- On se débrouillera pour t'humilier.
- Ou te faire regretter d'être venu chez nous.
Ryan sentit une nouvelle crampe de terreur le prendre au bide, il n'était pas très fort à ce petit jeu-là. Il jouissait même assez rapidement. Les jumelles ne le rassurèrent pas du tout.
- Tu devrais te préparer, lança Lucy, aucun homme n'a encore réussi à passer cette épreuve.
- Faut dire qu'on est super bonnes nous! Reprit sa soeur.
- On peut te faire monter dans les étages en moins de temps qu'il ne faut pour en dire.
- Ma bouche de salope va t'achever…
- Ma chatte est déjà trempée d'impatience… mmmh…
- Tu vois, ricana Amy, je suis sûre que tu es déjà excité comme pas possible là-dedans.
Elle avait évidemment raison, rien que d'entendre ces deux soeurs jumelles jouer les salopes à l'unisson avait déjà provoqué une belle érection dans le caleçon du pauvre garçon qui commençait à se demander comment il avait fait pour se retrouver dans une situation pareille. Les deux filles se regardèrent, échangèrent un clin d'oeil et tombèrent d'un même mouvement sur leurs genoux avant de ramper vers Ryan. Le jeune homme commença à paniquer un peu, malgré son envie dévorante de voir les deux jeunes femmes lui ronger la queue.
- A… Attendez, balbutia-t-il, je… je n'ai pas mérité un tel traitement… je… je… Même si j'ai très envie de vous voir faire ça, je… je veux pas jouer à ce jeu-là… je…
Amy agrippa la ceinture du jeune homme brutalement et Lucy porta son index devant sa bouche.
- Chuuuut… Tu n'as pas le choix! Tente ta chance, jouet.
Et son pantalon tomba en laissant le caleçon tendu de désir de Ryan à la vue des deux soeurs sadique. Amy se lécha les lèvres et Lucy s'émerveilla devant la bosse.
- Ooooh, s'exclama-t-elle, tu as une grosse queue dis voir!
Ryan leva les yeux au ciel pour tenter de se contrôler un peu, mais son excitation était bien trop grande et il redescendit ses yeux sur les deux jeunes répliques métisse.
- Ca tombe bien, sussura Amy, j'ai une grosse faim aujourd'hui…

Amy laissa tomber le linge à terre pour se retrouver nue à nouveau et prit la bosse de tissu en bouche. La sensation de sa bouche si chaude à travers le tissu était intense et la coquine n'y allait pas de main morte. Elle tournait la tête, gémissait, s'excitait et voulait évidemment exciter Ryan. Lucy commença elle aussi à jouer le jeu. Elle harcelait Ryan de mots cochons:
- Alors Ryan? Comment est la bouche de ma salope de soeur? Hein? Tu aimerais bien pouvoir enfoncer ta queue jusqu'au fond de sa gorge hein?
Amy regardait Ryan dans les yeux et Lucy léchait de temps en temps le visage de sa soeur.
- Mmmh… Tu veux pas qu'on passe aux choses sérieuses, Ryan? Gémit Amy.
Et elle fit descendre d'un coup sec le caleçon du garçon jusqu'au sol avec le pantalon tombé plus tôt. Ryan était tendu comme un taureau, ses mains étaient crispées. Il aurait bien voulu se défouler sur quelque chose mais attaché comme ça, il ne pouvait que serrer les dents pour se défouler, du coup il avait l'impression que sa mâchoire allait exploser. Il essayait de penser à autre chose pour éviter l'excitation de monter plus, mais la seule image qu'il arrivait à faire apparaître devant ses yeux était celle de Jenna Bocquet et de la femme de ménage masquée, leur chattes ouverte devant lui tandis qu'il passait d'une chatte à l'autre. Du coup il revint vite à la réalité. Lucy attrapa le sexe dur comme du fer et Amy plaça ses deux gros seins de chaque côté de la verge. La branlette commença et Ryan commença à râler de plaisir.
- Aaaah… Raaaah… Grognait-il entre les dents.
Amy secouait ses énormes seins autour de la queue du garçon et Lucy la léchait de temps en temps, en continuant à jouer avec l'esprit de Ryan.
- Alors comment sont les seins de ma soeur, petit salaud? Hein? Tu aimes qu'elle te masse la queue avec? Ils sont doux et chaud mmh? Et tu sais quoi?
Lucy retira son top bleu, elle était seins nus en dessous.
- J'ai presque exactement les même, étant sa jumelle.
Lucy colla ses deux obus contre ceux de sa soeur, le sexe de Ryan se retrouva coincé entre les quatre masses graisseuse, Ryan voyait réellement double!

Les jumelles commencèrent à jouer avec le sexe du pauvre chanceux en le branlant à quatre seins, ajoutant leur langues baveuse sur le gland qui s'éjectait de cette branlette bouillante. Ryan allait jouir, il n'en pouvait plus.
- Aaaah… gémissa-t-il, je n'en peux pluuus… Arrêtez les filles… je sens que ça vient…
Lucy ricana et Amy le fixa d'un regard noir.
- Je te l'interdit hein?! Tu connais les risques hein?!
Ryan serra les dents encore plus fort.
- Raaaah… oui je connais les risques mais je peux pas… je…
Il n'eut pas le temps d'en dire plus, le fait de ne pas pouvoir utiliser bras et jambes l'acheva dans son ultime tentative de retenir sa jouissance. Son sexe se tendit et une énorme giclée de sperme chaud éclata et vint se coller sur le visage et la poitrine des deux jumelles qui en furent largement recouverte. La semence chaude coula sur la bouche de Lucy qui semblait vraiment surprise, tandis qu'Amy lâcha un cri de surprise. Lorsque le pauvre garçon eut terminé de râler et que son sexe fit un dernier rebond, les jumelles se regardèrent l'une l'autre et tournèrent leur regard froid sur Ryan. Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il vu les visages visqueux de ses deux tortionnaires. Mais elles lui montrèrent rapidement qu'elles n'étaient pas d'humeur à rire. Amy se leva et tira une gifle énorme sur la joue droite du garçon tandis que Lucy attrapa son téléphone. Sonné par la gifle mais terrifié à l'idée de perdre son travail, Ryan se ressaisit et supplia Lucy:
- A… Arrête! Je suis désolé! Je vous ai dit que j'en pouvais plus bordel!
Amy lui fit un petit sourire triste.
- Ooh, mais enfin Ryan, on t'avais prévenue! En plus on t'avais même pas entamé avec la bouche là!
- Ouais, t'as pas fais fort du tout! D'autre auraient tenu au moins jusqu'à la pipe.
- Tu t'es ridiculisé.
- Tu NOUS a ridiculisé, on t'a dit qu'on détestait le sperme.
- Tu vas donc le payer.
Et Lucy montra son portable avec la photo compromettante de lui et Amy prête à être envoyée, avec pour destinataire du mail Clean & Co.
- Noooon! Hurla Ryan. Je m'excuse!!
Les jumelles ricanèrent et dirent à l'unisson, d'une seul et même voix:
- Trop tard!
Lucy appuya et le mail partit. Ryan sentit son désespoir l'envahir en même temps que sa colère gronder en lui. Mais il était impuissant, son job était anéanti, sa vie sociale allait en pâtir car il savait que ça se saurait. La pression de cette touche, de façon si sadique, venait de lui ruiner sa vie pour les 2 prochaines années au moins, et il n'avait rien pu faire. Sa colère n'avait jamais été aussi grande, au point qu'il allait péter un câble bien comme il faut.
- Hahaha! Ricana Amy. Maintenant dehors, tu nous es inutile une fois vidé.

Lucy lui détacha le bras droit et Ryan le laissa tomber sur ses flancs platement, les fourmis pleins l'avant-bras. Le deuxième bras tomba ensuite et se désengourdit à son tour. Ryan patientait en réfléchissant. Sa première jambe fut relâchée, Ryan se dit qu'il n'avait plus rien à perdre. Ces deux femmes n'étaient même plus ses clientes, vu qu'il allait être viré. Autant leur donner une bonne leçon. Lorsque Lucy détacha sa deuxième jambe, soudain Ryan attrapa ses longs cheveux bruns et la plaqua violemment contre le mur.
- Maintenant ça suffit! Hurla-t-il. C'est à moi de jouer!
Amy porta ses mains devant sa bouche tant elle fut choquée de la scène.
- Aaaïe!! Lâche-moi! Supplia Lucy, le visage aplatit contre le mur.
Ryan lui souffla à l'oreille:
- Pas question!
D'un coup sec, il tendit son bras droit et l'envoya s'exploser contre les grosses fesses rebondies de la pauvre femme.
*CLAC*
- Aaaaïe!!
La fesse frappée sembla se rougir un peu malgré sa teinte foncée naturelle. Ryan tourna un oeil malsain sur la jumelle posée sur le lit, les mains toujours devant la bouche.
- Toi aussi, salope!
Ryan attrapa le bras d'Amy et la tira à son tour contre le mur où elle vint se coller à côté de sa soeur.
- Ah… gémit-elle, nooon… Pardooon…
N'écoutant plus que sa fureur, Ryan leva à nouveau son bras et fessa violemment Amy cette fois-ci.
*CLAC*
- Ouiiiille!! Cria-t-elle. Pardoon… Ryan désoléée… Pardonne-nous…
- Vos gueules maintenant les jumelles, vous êtes mes petites chiennes désobéissantes et je vais vous faire payer d'avoir joué à ce jeu avec moi!
Ryan se mit alors à claquer tour à tour chacune des jumelle en n'y allant pas de main morte, frappant méthodiquement et bien violemment les fesses de ses deux pauvres victimes.
*CLAC*
- Aaaah…
*CLAC*
- Ooooh…
*CLAC*
- Oh… mon dieeeeuuu…
*CLAC*
- Raaaah…
Sans leur laisser de répit, lorsqu'il vu que ses deux victimes n'en pouvaient plus ils les jeta tour à tour sur le lit. Ryan avait donc les deux culs identiques des jumelles en face de sa queue redevenue dure comme fer.
- Levez vos culs de putes! On va voir jusqu'à quel point vous "aimez la bite"!
Prises au piège et un peu au jeu, les jumelles levèrent leur croupe à l'unisson. Sans attendre, Ryan attrapa son sexe et l'enfonça dans la chatte bouillante et détrempée de la première des jumelles, Lucy. Il entra d'une traite et tapa au fond du vagin de la pauvre métisse avec v******e. Il entreprit de ne pas freiner son va-et-vient tandis qu'il fessait Amy de la main droite, s'agrippant au cul d'une jumelle et démontant l'autre de son sexe: une vengeance au poil. Dans sa fureur, Ryan se retira rapidement de Lucy pour venir s'enfoncer dans sa réplique quasi-parfaite à côté et baiser Amy. La chatte d'Amy était encore plus mouillée et chaude que celle de sa salope de soeur et Ryan leva les yeux au ciel de plaisir en râlant.
- Aaaaah…
Le jeune homme ne s'arrêta pas là dans son délire. Il tira le bras de Lucy et la fit venir se mettre à côté du cul en ébullition de sa soeur dans lequel sa queue faisait des ravages. Ryan s'éjecta de la fente humide et présenta sa verge devant la bouche de Lucy.
- Suce!! Ordonna-t-il.
Lucy ouvrit grand sa bouche et Ryan y glissa sa verge d'une traite. Il boucha le nez de sa victime et lui tapota la joue.
- Alors?! Tu l'aimes cette bite?!
Lucy devenait toute rouge de ne plus pouvoir respirer, l'énorme sexe du garçon dans la gorge. Elle reçut une grosse claque sur la joue gauche.
- Réponds sale pute!!
Lucy soupira un "mmh-hmm" signifiant l'acquiesciation. Ryan retira son sexe et la jeune femme s'étouffa en salive et en air qu'elle tentait de récupérer en grande bouffées. Elle leva vers Ryan des yeux désolés.
- O..ouii… soupira-t-elle, je l'adore…
Amy qui avait regardé la scène attentivement sentait bien qu'elle allait elle aussi en prendre plein la figure d'ici peu. Elle avait tout à fait raison, sauf que ce n'était pas de sa figure qu'il allait s'agir pour elle. Ryan cracha sur son petit trou et Amy comprit immédiatement.
- Ah… Nooon… Pas là, Ryan, je… Aaaaaaah!
Le jeune homme au sourire satisfait venait d'enfoncer son gland dans le cul de la pauvre jumelle sans écouter une once de ce qu'elle tentait de dire. Il n'arrêta pas le mouvement et entra d'une longue traite dans son trou du cul. Amy agrippa les draps en serrant les dents et en râlant de douleur. Son cul était si serré que Ryan dut tout de même ralentir un peu son rythme pour éviter de jouir immédiatement. Il commença donc de venir et aller dans son cul sous les yeux ébahis de sa soeur jumelle.
-Aaaaaaah! AAAAH! Hurlait Amy en prenant le sexe dans son petit trou.
Après quelques va-et-vient Ryan s'éjecta de l'anus et le laissa se dilater dans le vide puis entra à nouveau d'une traite jusqu'à ses couilles. C'était géant! Il sortit à nouveau du cul d'Amy et pivota ses hanches pour pointer sa queue sur Lucy qui en fut dégoutée.
- Suce! Ordonna le garçon.
- Ca va pas?! S'exclama Lucy. Ca sort de son cul, j'vais pas y mettre dans…
- SUCE CETTE PUTAIN DE BITE, SALOPE!!!
A contrecoeur, Lucy ouvrit sa bouche et prit le sexe gluant de Ryan au fond de sa gorge. Elle se força à sucer la verge collante dont le goût évoquait clairement le cul de sa soeur.
- T'aimes ça hein, Lucy? Les bites qui sortent du cul de ta soeur hein? Ca fait partie de vos plan à trois que vous devez faire régulièrement hein?! Tu sais ce que tu vas faire maintenant, Lucy?
Ryan perdait clairement les pédales mais il s'en tapait.
- Tu vas bouffer la chatte de ta salope de jumelle!
Lucy regarda la croupe de sa soeur.
- Ah… nooon… pas ça Ryan, ça va trop loin là!
Ryan attrapa les cheveux de Lucy et lui plaqua le visage contre la fente mouillée de sa jumelle.
- BOUFFE SA CHATTE ET FAIS PAS CHIER!!
Lucy ne put rien faire d'autre que se plier aux règles de son tortionnaire et se mit à lécher goulûment le sexe de sa soeur en y faisant glisser sa langue mouillée.
- Lèche, vas-y lèche! Commentait Ryan.
Le jeune homme se branlait à pleine vitesse en regardant la scène très particulière qu'il avait en face de lui. On aurait dit la même personne qui se léchait sa propre chatte tant les deux jumelles se ressemblaient. La langue de Lucy glissait de haut en bas de la chatte d'Amy et Ryan était de nouveau sur le point de jouir. Lucy mordilla les grandes lèvres de sa soeur et se fut le coup de grâce pour Ryan. En accélérant le rythme sur sa queue il hurla:
- Tu n'aimes pas le sperme Lucy? Hein?! Ouvre ta bouche!!
Lucy lâcha la chatte de sa soeur et ouvrit grand sa bouche en tirant sa langue pleine de mouille.
- Raaaaah!!
Dans un dernier râle de plaisir, Ryan laissa éclater une giclée de sperme monumentale sur le visage de Lucy et en rempli la bouche de moitié. Sa queue sautilla tandis que les dernières giclées se posèrent sur le menton de la pauvre jeune femme, sous le regard amusé de sa soeur, dont le petit trou lui faisait souffrir tant le jeune homme s'y était amusé fort. Lucy était couverte de sperme et un filet de semence chaude coulait de sa bouche. Au regard de Ryan elle comprit qu'elle devait avaler et le fit à contrecoeur.
- Bieeeen… Dit doucement le garçon.
Sans tarder, Ryan rassembla ses habits, les enfila rapidement et se dirigea vers la porte de la chambre. Il lança un dernier regard noir et satisfait sur les deux femmes.
- J'ai terminé mon service, mesdemoiselles. Dit-il en souriant.
Humiliées, brutalisées, dominées, les jumelles Jereman n'avaient plus aucune fierté propre et elles venaient de recevoir la leçon de leur vie. Ryan quitta la pièce en ricanant devant la scène et sortit de l'appartement en claquant la porte derrière lui. En crachant par terre, Lucy se laissa tomber sur le lit aux côtés de sa soeur qui ne pouvait pas se retenir de sourire en se foutant clairement de la gueule de celle-ci. Lucy tourna un regard noir sur sa soeur.
- Il n'y a rien de drôle! Dit-elle entre ses dents.
Amy pouffa de rire.
- Pfaha, mais tu devrais voir ta tronche!
Et Amy éclata de rire.
- Tss… répondit Lucy. En tout cas la prochaine fois c'est toi qui fais semblant d'envoyer la photo!
Amy s'arrêta de rire.
- Eh non! Pourquoi?
- Tu as vu comme il était énervé contre moi?! J'ai tout pris!
- C'est ça ouais! Tu l'as pas eu dans le cul toi!
- J'aurai préféré!!
Elles se chamaillèrent encore quelques instants puis se remirent gentiment de leurs émotions.
- N'empêche, dit Amy, aucun homme ne m'avait autant impressionné avant lui.
- C'est clair… répondit vaguement Lucy.
Elles étaient entièrement sous le charme de celui qu'elles considéraient désormais comme leur nouvel idéal masculin.

En sortant de l'allée dans la fraicheur de la fin de journée, Ryan était perdu dans ses pensées et se demandait comment il avait pu péter une durite à ce point. Avant même, de n'avoir pu se calmer, une grande silhouette fine qu'il connaissait bien se présentait devant lui. Elle tortillait une longue mèche de ses cheveux bouclés patientait une cigarette dans la bouche. Lorsqu'elle aperçut Ryan, elle lui fit un petit signe et écrasa sa cigarette par terre. Le jeune homme, effaré de voir sa prof là, lui demanda:
- Mlle Reigner, mais qu'est-ce que vous faîtes là?!
- Ta soeur m'a dit que tu serais là, répondit la jeune prof, il faut que je te parle Ryan Summers.
100% (7/0)
 
Categories: AnalGroup SexHardcore
Posted by DarKei
2 years ago    Views: 351
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
vivement la suite
bi49
retired
2 years ago
trop bonnard