Petite trav pour vieux pervers part XI

Lucie XI

aventure vécue (Décembre 2011)

Réveil en fanfare.. vengeance de Lucie


La première nuit de notre week-end en amoureux fut pleine de douceur et de tendresse.. Après les affres que j'avais fait subir à mon amante ambiguë, souffrance qu'elle avait accepté avec enthousiasme au vu du résultat. C'était un peu inquiète que Lucie s'était éveillée et subrepticement me pensant endormi elle s'était empressée de filer devant le miroir examiner ses petits seins tout neufs . Elle avait fini par enfiler un soutien-gorge sur mes conseils.. Sa poitrine temporaire est fragile et mieux vaut préserver ce qui était somme toute une réussite. Il était même pas 7h00 et je devais aller quand même au bureau, c'est ce qui était prévu.

Mais quand Lucie vint me réveiller avec un baiser tendre le travail me parut bien pesant, inintéressant... Qui plus est parfaitement à jour et mon équipe capable de gérer en mon absence.. je décidais sans rien dire à Lucie que je passerais un coup de fil pour annoncer que je prenais une paire de jours.. Ainsi je profiterais de ma belle, qui en cette fin d'année avait des congés à prendre et était pour toute la semaine en vacances.

Sa bouche fraîche se posa sur mes lèvres et sa main caressa mon front.

« Amour .. réveille toi.. » dit elle doucement..

J'ouvris.. les yeux et l'enlaçait..

« Alors ils sont toujours beaux tes petits nichons ? » dis-je souriant..

« Tricheur !! tu dormais pas ? » dit elle en me donnant un coup de poing sur le ventre..

« Nan.. je t'ai maté.. ma petite cochonne.. je t'ai vu regarder tes seins.. de face de profil.. et tout.. Tu est belle !!! Crois moi !! » dis-je en lui caressant la joue..

« Vrai ? Moi aussi je trouve que c'est si réussi.. ça fait quand même un peu mal.. mais ça vaut le coup.. je suis contente ils n'ont pas beaucoup diminué et ils sont encore mieux dessinés qu'avant. » dit elle avant d'ajouter..

« Quel dommage qu'ils vont s'en aller.. »

Elle avait un petit trémolo dans la voix.. je me doutais de cette réaction.. Je l'attirais à moi.. elle s'allongea sur moi.. de tout son long.. ses seins contre ma poitrine.. oh je les sentais.. Nez contre nez.. ma main caressait son dos.. sa peau est douce et chaude. Quelle nana !! Je mesure l'étendue de ma chance.. ma vie est ainsi faite.. j'ai toujours eu une sorte de chance insolente en amour.. du moins j'ai toujours rencontré des partenaires dont on peut rêver.. Mais hélas mes histoires d'amour se terminent mal ou vraiment tragiquement (ceux qui lisent régulièrement ma prose en on déjà eu un aperçu..) Et sans vouloir me l'avouer je suis inquiet.. pour l'avenir entre Lucie et moi.. sans raison a priori.. mais inquiet..

« Ma chérie.. tu sais c'est un artifice pour avoir un temps une poitrine.. de jolis petits seins.. ils te vont à ravir.. d'ailleurs.. Mais tu savais aussi que ce n'était qu’éphémère.. Et je t'ai promis quoi ? » expliquais-je doucement

« Que tu m'aiderais tu serais toujours là pour moi.. pour que je deviennent la femme que je veux être.. » elle se reprit.. « que je suis.. grâce à toi » dit elle.
« Oui .. juré.. Je sais tu n'a pas de chance.. je suis vieux, pas terrible, bedonnant.. » commençais-je

Lucie plaqua sa main sur ma bouche

« Arrêtes !!! Je n'aime pas quand tu dit çà !!! Tu est plus agé que moi.. mais pas vieux.. tu est charmeur, charmant quand tu le veux.. moi je le sais.. tu a des yeux superbes.. Oui tu est confortable.. d'accord.. mais j'aime poser ma tête .. sur toi.. Mais tu ne dit pas une chose.. j'ai jamais autant pris mon pied qu'avec toi.. ça n'a jamais été comme çà.. Je te jure » dit elle

« Mai.. » essayait je de dire mais sa main.. me scella les lèvres.

«  Ça suffit !! écoute moi !! Depuis que je suis avec toi.. je me sent femme comme jamais je ne m'étais sentie avant.. et je me sent propre.. ce n'était pas le cas avant.. tu sait j'ai eu pas mal de gars.. mais j'ai toujours eu l'impression que j'étais un jouet qu'ils jetaient.. Tu sais j'ai rarement rencontré le même. » dit elle ses yeux dans les miens.. a quelques centimètres.

«  Toi tu m'a toujours vu comme une femme.. tu m'a prise comme une femme.. tu m'a donné du plaisir.. avant de penser à ton plaisir.. Même si tu est sûrement le plus pervers des hommes.. je t'aime comme çà.. j'aime tes idées perverses.. j'ai fait des choses que jamais je n'aurais fantasmé.. et jamais je n'ai eu l'impression d'être dévalorisée, souillée.. Oh tu peux bien me traiter de salope.. de toute façon je sais qu'a tes yeux c'est plus un compliment.. et c'est un jeu.. Tu vois j'ai eu du mal a réaliser a croire que c'était vrai.. mais je sais que tu m'aime.. vraiment.. moi Lucie et pas le petit mec qui voulait être une nana.. lui tu vois il est en train de disparaître.. Tu m'a fait naître je crois.. je suis aussi ta fille.. ne secoue pas la tête.. Sinon tu n'aurais pas tant envie de t'occuper de moi » dit elle les yeux de plus en plus brillants..

Je n'étais pas mieux.. ma gorge se serrait.. les yeux commençaient à me piquer..en vieillissant je ne cache plus mes émotions.. et elles sont d'autant plus fortes.. Mon cœur battait.. écoutant cette déclaration d'amour..

« Non.. pleure pas sinon moi je vais craquer aussi.. » dit elle détournant la tête.. puis..

« J'en reviens pas.. un homme qui pleure pour moi.. oh je t'aime je t'aime je t'aime.. » dit Lucie

enfouissant sa tête dans mon cou.. et je sentis ses larmes chaudes qui coulaient.. Je la cajolais .. caressant sa nuque.

« Mon bébé.. allez.. ne pleure pas.. Tu est forte.. je vais tout faire pour que tu sois épanouie.. que tu sois vraiment comme dans tes rêves les plus délirants.. Je suis à toi. Tu est à moi.. on aura plein de choses a régler.. plein de barrages à lever.. ce n'est que le début.. tu le sait.. mais à nous deux.. on le fera... et dans 2 ans 3 ans je sais pas tu sera la femme que tu a envie d'être. Et je serais là.. » lui dis-je.

Elle se redressa prenant appui sur ses bras de chaque côté de ma tête.. Me surplombant elle me sourit.. versant encore quelques larmes qui gouttèrent sur mes joues..

Ses yeux clairs, se firent sérieux mais ils était également pétillants..

«  A toi pour toujours.. » dit elle

en posant ses lèvres sur les miennes.. dans un baiser qui même s'il était fougueux n'avait rien de sexuel.. autre chose se passait.. Un autre message passait dans ce long baiser.. et franchement.. je ne crois pas avoir jamais été embrassé comme çà. Rien que de revivre cet instant les larmes me montent aux yeux.

Une fois ce baiser achevé.. Lucie se blottit dans mes bras.. Je ne savais plus que dire..C'est ce moment que je choisis pour lui dire

« Tu dirais quoi si je restais avec toi les deux prochains jours ? »

« Vrai ? Tu ne travailles pas ? » dit elle avec un large sourire..

« Non je vais passer un coup de fil.. je reste avec toi ma chérie.. » dis-je

« Tu est un amour... j'ai envie de te manger.. tout cru.. » dit elle rayonnante..

«  Ne te gêne pas.. si tu en a envie.. » répondis-je provocateur.

Lucie.. posa sa bouche sur ma peau.. sa langue se mit a tracer des lignes mouillées sur ma peau me donnant de petits frissons.. Je commençais à bouger mais Lucie me retint et dit

« Ne bouge pas.. ta soumise va te donner du plaisir.. je vais te faire crier mon amour »

Je me laissais aller, la regardant s'occuper de moi. Je recevais avec délice les caresses de ma belle.

Sa bouche parcourais ma poitrine, me bécotant, léchant ma peau malgré ma toison. Lucie me fit gémir quand sa bouche commença a s'occuper de mes tétons.. des lèvres de la langue et des dents. Je sentais monter mon désir, mes tétons sensibles adoraient les caresses.. puis se furent ses doigts qui s’emparèrent de mes pointes. Je bandais.. instantanément comme à chaque fois qu'on me caresses les bouts de sein.

« Tu aimes comme çà » dit Lucie me regardant..

« Oh oui.. ma douce.. j'aime tes lèvres.. sur moi.. »

Elle continua lentement, descendant le long de mon corps, le nez dans mes poils.. qui n'ont jamais semblé la gêner.. je dirais même qu'elle aime çà.. contrairement à beaucoup de femmes. J'adorais ses caresses mais maintenant j'avais envie qu'elle aille à l'essentiel.. mais la coquine avait envie de me faire languir.. M’abreuvant de caresses douces et légères Lucie avait pris soin de ne pas s'approcher de mon sexe qui était dur et tendu. Elle se frottait contre mes cuisses, je sentait la chaleur de sa peau, son sexe aussi.
Je brûlais d'envie de la basculer et de la prendre comme un fou.. Lucie sentait mon impatience et par cercles concentriques approchaient ses caresses du centre de mon désir... Ma Queue !!

Enfin.. sa main me toucha, ses petits doigts se refermèrent sur ma tige..

« Hummmm ouiii. » murmurais je

« Cochon » me répondit elle doucement

Ses doigts glissèrent le long de mon membre..je me cambrais.. Avec une lenteur exaspérante Lucie commença à décalotter mon gland.. Quand enfin elle fini par le découvrir..

« Ohhhh c'est bon.. continue ma chérie.. » dis-je dans un soupir..
Elle approcha alors ses lèvres de ma queue, sa langue se mit à lécher ma tige.. remontant doucement vers le sommet, la langue taquina le frein.. me tirant des soupirs et me faisant naître des frissons.. Mon anus se contractait selon les caresses.. Lucie me léchait comme un cornet de glace.. elle salivait abondamment sr ma queue qui était maintenant luisante.. me tenant fermement décalotté.

«  Tu aimes çà.. mon chéri... tu bande bien.. tu est tout dur.. J'aime ta queue.. tu sais.. » dit Lucie en me regardant.

« Mange moi.. tout petite cochonne.. fais moi exploser.. je vais t'en mettre partout.. » dis-je excité..

« Humm Humm » dit Lucie.. empêchée de parler car elle avait pris ma queue dans sa bouche.. elle avait fait ce bruit en secouant la tête négativement..

Après quelques allez retour dans sa bouche elle laissa ma queue sortir.. et dit.

« Non.. non.. mon cochon... hier j'ai jouis dans ma bouche.. je me suis toute aspergée.. c'est ton tour.. j'ai envie de voir gicler ta queue dans ta bouche.. »

« Hummm.. pourquoi pas.. si ça te plaît.. » dis-je..

« Mais j'ai une petite idée.. avant.. mon chéri » dit elle mystérieuse..

Puis elle se mit a me lécher les couilles.. puis en dessous des couilles.. et l'instant d'après je sentais sa langue contre mon petit trou.. Je frissonnais de plaisir.. sentant sa langue pousser.. tenter d'entrer en moi..

« Ho.. c'est bon.. çà.. je sent bien ta langue.. j'adore çà.. ohhh ouii  mange moi le cul salope !» dis je de plus en plus excité.
Elle me léchais amoureusement la rondelle.. elle aimais ce qu'elle faisait.. ce n'était pas juste pour faire plaisir.. Sa main allant et venant sur ma tige totalement durcie.. les veines commençait à saillir..
Lucie arrêta un instant de me lécher.. et ouvrit le tiroir de sa coiffeuse.. en sortit une brosse a cheveux ronde.. Me regardant elle entreprit de lécher le manche en bois de la brosse.. un manche rond en bois sombre.. au bout arrondi.. Il luisait de salive..
Lucie me fit un clin d’œil.. et dit.. montrant la brosse

« Pour mon chéri.. ça c'est pour toi.. pour ton petit cul... tu verra elle est douce.. je m'en suis servie souvent tu sais. »

« Vicieuse... tu est une petite chienne.. mais je t'adore.. oh oui.. enfile moi ma douce.. encule moi.. j'en ai très envie.. regarde.. » dis-je..

Cette proposition avait fait faire un seul tour à mon sang.. j'avais très envie de me faire défoncer.. et là me faire prendre par ma petite femme.. mon anus palpitait à cette idée..

« Hummm.. oui... cochon tu t'ouvres bien.. je vais te la mettre mon amour.. » dit elle visiblement excitée elle aussi.

Je sentis la brosse contre mon anus.. Lucie était douce.. très douce.. Puis le sentis une pression.. mon cul s'ouvrait.. je sentait le manche progresser dans mon cul..

« Oh que c'est bon.. je la sent bien.. oh oui encore plus loin.. pousse..vas y salope ! » soufflais-je totalement en rut.. maintenant.

Lucie me faisait languir.. elle avait repris sa branlette d'une main et de l'autre.. poussais le manche de la brosse dans mon cul.. Enfin l’arrondi de la broche arriva à mon point G de mec.. ma prostate.. Lucie.. avec doigté.. poussa la brosse vers le bas.. pour que l'arrondi dans mon anus aille agacer ce point miraculeux..
L'effet fut immédiat
« Oh la vache.. oui là !!! oh putain c'est bon !! encore !! » criais je

En même temps les doigts de Lucie furent mouillés par une longue coulée transparente..

« Ouhhhh tu mouilles mon gros cochon.. tu m'en mets plein les doigts.. regarde.. » dit elle..

Une nouvelle fois elle remue un peu le manche et a nouveau je sent monter une nouvelle ondée.. annonciatrice de l'orgasme.. qui coule sur les doigts de Lucie et mon ventre..

« Ho oui.. c'est bon !! prend moi bien ma chérie !! vas y fort.. n'ai pas peur !! » dis-je..

Lucie n'avait pas peur mais voulais faire durer le moment.. Enfin elle me dit

« Allez lève ton cul.. je veux que tu coule dans ta bouche.. »

Je fit de mon mieux pour prendre appui sur mes épaules.. mes mains soutenant mes reins.. remontant mes jambes.. Lucie m'aida.. me retenant.. Maintenant j'avais ma queue au dessus du visage.. hélas je ne suis pas assez souple et ma queue assez longue pour que je puisse me faire une pipe.. j'en rêve.. mais bon je serais jamais plus souple et ma queue ne poussera pas..
J'adore la perversité de la situation.. Lucie me prend le cul.. faisait couler mon sexe.. maintenant les coulées transparentes.. gouttent sur mes lèvres et ma langue.. en abondance. Lucie se frotte contre mon flanc.. je sent sa queue dure et tendue.. et même une humidité certaine quand son gland me touche.. elle mouille aussi..

« Branle toi doucement.. chéri.. » dit elle.

Je lâchais une main.. mais Lucie me tenait.. et je me mis a me branler doucement.. Lucie continuais à m'enculer avec la brosse..
Incroyable comment je mouillais.. sa coulait presque en continu.. maculant mes lèvres.. mon nez.. mes joues.. car viser dans cette position c'est dur !! Parcouru de frissons. Je sentais monter.. mon plaisir.. Sentir Lucie contre moi.. voir son visage qui guettait l'instant on j'allais me gicler dans la bouche.. m'excitais.. plus que tout.. Mes couilles étaient serrées contre ma tige.. ma main allait et venait avec lenteur sur ma queue.. j'étais hypnotisé par les grosses gouttes translucides se formant a la sortie du méat qui était largement ouvert.. Avec en arrière plan les yeux de Lucie attendant le moment magique.. sa bouche entre ouverte sa langue passant sans cesses sur ses lèvres..

Puis je senti bouillonner mon jus.. les gouttes devenaient laiteuses.. du fond de mon ventre je sentis le sperme fondre.. J'ouvrais grand la bouche.. et la première giclée tomba directement sur ma langue.. brûlante.  épaisse.. Lucie fouillais toujours mon cul.. Je giclais a nouveau m'en mettant partout.. car j'avais de plus en plus de mal à tenir dans cette position.. Puis plusieurs autres giclées.. m'emplirent la bouche.. Je mangeais mon foutre.. le dégustait.. je frissonnais comme rarement..
Lucie.. semblait en extase devant le spectacle.. bouche ouverte. Souffle court.. elle semblait aussi à l'ouest.. que moi.. La jouissance m'avait brisé.. l'excitation intense retombait à peine.. Je ne giclais plus mais je continuais à me branler.. Lucie me lâcha et je laissais retomber mes jambes sur le lit.. j'ai plus vingt ans et les cabrioles un peu acrobatiques.. ça devient dur.. Lucie.. approche de moi.. je la trouve vraiment belle totalement excitée.. je comprend.. maintenant.. Je n'ai pas senti tellement l'étais excité.. mais elle a retiré la brosse de mon cul.. et agenouillée à côté de moi.. elle c'est enfilé le god improvisé.. et elle se prend le cul avec entrain.. D'une main tandis que de l'autre elle branle sa queue dure..

Elle gémit.. se cambre.. elle est au bord de l'orgasme.. sa queue mouille et un long fil transparent pend au bout de sa queue.

« Viens.. chérie.. viens dans ma bouche gicle.. moi dedans !! » dis-je

Lucie se pinait et sa queue au dessus de ma bouche.. palpitait.. Soudain elle poussa un petit cri.. et sa queue déversa sur ma langue un sperme épais.. abondant.. elle giclait violemment.. tout en continuant d’agiter son god dans son anus..

J'étais plein de sperme, ma bouche était remplie.. ça me coulait le long du cou.. sur mes joues dans ma barbe.. j'avalais petit à petit l'expression pure de notre plaisir.. Lucie finit de jouir, elle se pencha sur moi nos bouche se soudèrent.. nous échangions notre jus la faisant passer d'une bouche à l'autre.. léchant les joues, les lèvres de l'autre.. Nous avions chaud.. Lucie et moi avions les joues rouges.. notre excitation.. malgré notre jouissance.. semblait de pas vouloir retomber..
J'aimerais avoir une photo de cet instant.. sans doute avions nous l'air totalement fous.. fous d'amour et de désir..

Nous agrémentions nos baisers nos caresses de petits soupirs.. je la traitait de salope.. de chienne.. elle me traitait de cochon.. de salaud même..

Lucie cessa de se masturber.. ayant tout giclé.. mais je ne pouvais m'arrêter.. ma queue me faisait mal.. mon gland hypersensible.. appréciait modérément.. le manque de repos.. mais j'ai souvent joué à çà.. Je bandais toujours comme un fou.. Lucie.. me regardais comme si j'étais un a****l bizarre.. Ma masturbation était violente.. sans concession.. ma main serrait.. étranglait mon sexe..

« Tu va te faire mal.. chéri... arrêtes.. » dit elle

Non lui fis-je de la tête.. accélérant ma branlette diabolique.. Je me tortillais sur le lit.. mes jambes écartées.. mes pieds joints.. je lançais mon ventre en avant.. Il ne me fallut pas 5 mn.. pour obtenir un orgasme violent.. Je criais comme un fou... et je giclais a nouveau de lourdes gouttes de sperme.. que Lucie s'empressa de boire sur ma peau..
J'étais crevé.. cette fois.. bien ..que .. mais la raison repris le dessus.. nous n'étions que le matin.. la journée serait longue..


Je vous raconterais après.





100% (3/0)
 
Categories: AnalShemalesTaboo
Posted by CinquantNERF
2 years ago    Views: 185
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
CinquantN...
retired
2 years ago
A vos commentaires.. merci