Petite trav pour vieux pervers part X

Lucie X

Essayages et folies..

Après avoir procédé à son augmentation temporaire de poitrine et après avoir connu un plaisir immense devant le miroir (cf Lucie IX). Lucie passa un long moment a essayer de la lingerie devant moi. Moment combien agréable pour moi. On aurait pu croire que c’était Noël et que mademoiselle déballait ses cadeaux. Premier constat l'augmentation avait porté ses fruits car beaucoup de ses soutiens-gorge était trop petits, heureusement elle avait beaucoup de bustiers ou corsets qui ne posaient pas trop de problèmes.

« Et çà ? Tu aimes ? » demandait Lucie
émergeant de derrière la porte de l'armoire où elle se changeait..

Oh oui que j'aime !!! Je suis scotché car je ne pensais pas qu'elle avait ce genre de choses..
Un bustier très serré à la taille, en vinyle noir.. Il supporte tout juste ses seins.. Agrémenté d'une fausse dentelle blanche elle aussi en vinyle.

« Humm j'adore !!! Tu est trop sexy ma belle.. tu fais très..... pute.. et j'adore çà tu le sais.. » dis-je

« Cochon... attend je te fais le grand jeu alors.. ferme les yeux.. tu les ouvre que quand je te dis.. » demande t-elle

« Oui allez je ferme les yeux.. » dis -je

Je fermais les yeux, m'allongeais sur le dos.. j'écoutais les frôlement, les petits bruits anodins de l’habillage de ma si particulière amante.. Je tentais de deviner ce qu'elle enfilait.. ce qui allait m’attendre quand j'ouvrirais les yeux.. Je dois dire que je n'avais pas les sens au repos.. après notre plaisir de tout à l'heure.. j'avais toujours envie d'elle.. envie de plus.. Et cette envie était partagée.. car durant les essayages.. Lucie montrait des signes évidents.. d'une érection de plus en plus robuste au fur et a mesure que montais son désir..

J'entendis Lucie approcher sur des talons, ses mains se posèrent sur mes cuisses.. et sa voix enjôleuse me dit

« Ouvre les yeux mon chéri.. »

J'ouvrais les yeux me redressais.. et je la mangeais des yeux.. Lucie avait sorti le grand jeu en effet.. Son bustier noir m'avait déjà enflammé les sens.. mais maintenant elle avait de longues cuissardes noires brillantes.. un minuscule cache sexe noir qui comprimais sa queue. Elle avait refait son maquillage.. une bouche cramoisie.. du blush agressif rose.. des yeux fardés de noir.. et des faux cils qui lui donnait un regard de biche. Ajoutons les talons.. haut de plus de 10cm qui lui donnait un déhanché a faire péter toutes les braguettes a 10 lieues à la ronde..
Lucie se tenait une main sur la hanche, le buste arrogant.. et avec ses seins tous neufs qui au fil des heures étaient encore plus beaux.. plus ronds plus doux.. mais toujours aussi sensibles.. ses pointes dressées gonflées.. me faisait envie.. poser ma langue sur elle.. les sucer.. mais pas toute de suite..

« Mais ferme la bouche arrête de baver.. bon ça doit te plaire !!! » dit elle en riant..

« Oh oui... tu me plais !! regarde comme je bande !! Tu est Ma Gni Fi Que !! tu est bandante.. je sais plus moi.. reste comme çà.. j'ai envie de toi.. » dis-je

« Attends et si je met çà... » dit elle

Elle venait de se mettre autour du cou un collier de cuir noir clouté.. Cette touche était le must pour moi et elle le savait..

« Je l'ai acheté pour toi... ça te plaît ? » dit elle battant des cils..

« Approche ma chérie je vais te le mettre... tu veux ? » dis-je

J'avais une envie folle de faire ce geste.. combien de fois avais je fermé un collier comme celui là signifiant que je prenais celle qui le portait comme ma soumise.. J'avais expliqué cela à Lucie elle n'avait pas oublié.

« Oui j'allais te demander de le faire... je sais que ça compte pour toi... et tu sais pour moi aussi.. ça veut dire beaucoup de choses maintenant.. et je les accepte.. » dit elle d'une voix douce un peu émue..

« Viens ma belle, approche.. » dis-je tendant la main.

Lucie approcha d'une démarche chaloupée.. me fixant de ses yeux clairs elle s'agenouilla devant moi..toujours sans me quitter des yeux.. Elle tenait le collier posé sur ses deux mains comme sur un plateau qu’elle me présenta.
Je lui caressai la joue doucement, puis posait mes doigts sur sa bouche rouge, dessinant le contour de ses lèvres. Elle entrouvrit sa bouche, pointant le bout de sa langue, je posait mes doigts sur cette pointe de chair humide, puis je poussais deux doigts dans sa bouche. Elle se mit à les sucer avec autant d'application que si c'était ma queue. Sans qu'une seule fois elle cille ou baisse ses jolis quinquets. Mes doigts trempés mouillèrent ses lèvres les faisant luire encore plus.
Puis je pris le collier, elle avança légèrement la tête, je posais le cuir rêche sur son cou.. bouclais le collier assez serré.. Puis me penchait en avant pour poser mes lèvres sur les siennes..
Dans un murmure elle me dit tout bas .. les lèvres frémissantes..

« Je suis à toi... je suis ton jouet.. c'est ce que je désire.. »

« Et moi je t'aime.. je te désire.. tu est ma soumise.. puisque tu le veux.. » dis-je

Et je prenais sa bouche dans un baiser plus qu'enflammé.. j'aime ces baisers qui durent, qui nous laissent sans souffle.. ces baisers ou chacun s'abandonne.. Mon excitation montait en flèche la sienne aussi.. mais moi étant nu c'était visible à l’œil nu..
Je ne réussis pas à me retenir, je posais mes mains sur ses seins.. ils était chauds.. doux.. mes pouces effleurèrent ses tétons gonflés.. ce qui lui tira un petit cri de douleur, petit cri qu'elle réitéra quand je recommençais.

« Tu me fais mal.. tu sais ? » dit elle

Je lui fit signe de la tête que je savais.. Pour toute réponse elle croisa ses mains sur sa nuque et dit

« Alors continue mon amour.. »

J'effleurais a nouveau ses pointes tout en regardant son visage se crisper.. Je n'avais pas envie qu'elle souffre.. j'avais certes envie qu'elle soit mon jouet.. mais je ne voulais pas lui faire vraiment mal.. Un peu d'agaceries mais pas plus.

« Tu est vraiment une petite salope.. tu sais çà ? » dis-je

Mettant son index entre ses lèvres.. Lucie hocha la tête comme une petite fille.. Mon dieu qu'elle est excitante.. J'ai pourtant connu un grand nombre de bonnes aventures.. mais je n'ai que rarement rencontré une nana qui me faisait bouillir le sang comme elle sait le faire.. J'ai envie de la voir jouir.. envie de la voir se faire jouir.. allez savoir pourquoi je voulais la voir m'offrir son plaisir.. un plaisir qu'elle se donnerait.. pour mon bon plaisir..

« Caresse toi petite salope.. montre moi.. comment tu fais.. fais toi jouir pour moi petite chienne.. fais moi bander.. j'ai envie de te voir.. » dis-je

Lucie me sourit, puis elle se mit au pied du lit.. commença à passer ses mains le long de ses jambes remontant le long de son bustier.. elle se caressa même les seins puis les pointes se tirant un petit cri de douleur. Ses mains descendirent pour se rejoindre sur son sexe avant de caresser l'intérieur des cuisses. Sa culotte de latex était tendue, elle dégagea son sexe en écartant la culotte. Sa queue dressée déjà toute décalottée. Lucie me fixait.. elle guettait le moindre signe sur mon visage, elle cherchait l'approbation, un signe de mon excitation. Sa main jouais à éviter son sexe tandis qu'elle se caressait. Elle retira sa culotte, me tournant le dos elle s'agenouilla au pied du lit.. La croupe en l'air, les reins biens creusés.. cambrée comme pour accepter le mâle elle se caressais les fesses.. écartant les globes rebondis pour dévoiler son petit trou foncé.. Elle s’écartelait de façon impudique, son œillet palpitant s'ouvrait et se fermait comme pour appeler ma queue à le prendre.

« Oui caresse toi ma pute.. fais plaisir à ton petit trou.. » dis-je

Elle glissa sa main jusqu'à sa bouche lécha ses doigts et revint contre sa pastille brune qu'elle humidifia avant d'y glisser un doigt.. puis deux.. elle se doigtait bien.. et poussait de petits gémissements.. Inutile de dire qu'à cet instant je fut tenté de la prendre.. mais j'avais une autre idée en tête..

D'une main je me caressais moi aussi.. je bandais comme un malade.. la voir jouer avec son corps pour mon plaisir me donnait des frissons. Ses doigts prenaient son petit cul avec ardeur.. Lucie donnait de petits coups de reins..mimant les assauts que je lui faisait subir seulement avec mes yeux.. à ce moment.. sorte de baise virtuelle.. a distance..
Le plaisir était au rendez vous, car je vis sa queue toute dure avec une petite goutte transparente qui perlait au bout du gland.. Tout comme l'humidité que je sentais sur mes doigts alors que je me branlais doucement en battant mon amante perverse et soumise.

Elle s'installa sur le dos, sa main s’agitant sur sa queue.. Lucie commençais à gémir.. sa queue était plus qu'humide .. c'était génial.. ma petite chérie.. tout comme moi.. mouille bien quand elles est excitée. Et j'ai toujours adoré .. les queues ou les chattes humides.. Je suis maintenant a genoux a mon tour.. m'astiquant le chibre.. tandis que Lucie se branle doucement sa petite queue.. Je suis presque au dessus de son visage..

« Chérie donne moi tes jambes.. » lui demandais je.

Lucie compris et lança ses jambes en arrière et s’agrippa avec ses chevilles a mon cou. La tête de Lucie était presque entre mes genoux.. Maintenant Appuyée sur les épaules Lucie avait le cul en l'air et pouvait comme je le voulais se branler au dessus de son visage.. de sa bouche. J'avais envie de voir Lucie se jouir dans la bouche.. et tout était prêt pour cette apothéose. Lucie se branlait avec f***e.. mouillant de plus en plus.. sa main décalottait avec f***e son gland.. moi je me branlais au dessus d'elle..

« Aide moi.. » murmura t-elle... « enfile moi.. »

pas besoin de me faire un dessin.. je compris.. Mes doigts étaient humides à f***e de me branler.. je posait mes doigts sur sa pastille qui frétilla et avec facilité j'enfonçais deux doigts dans son cul.. Lucie poussa un petit grondement.. mes doigts la fouillaient rapidement je trouvais le bon endroit.. elle se raidit, serra son petit cul.. Sa queue coulais doucement au fil de mes explorations.. les longs fils transparents tombaient sur son visage.. j'étais de plus en plus excité..
Je lui prenait le cul avec application.. je sentais presque ce qu'elle ressentait.. j'avais l'impression que.....
Ce n 'était pas une impression.. Lucie avait glissé deux doigts dans mon cul.. me massant la prostate..
Nous avions construit un château.. branlant ( sans jeu de mot ) nous ne tenions je ne sait comment..

Parcouru de frissons.. la queue gonflée ruisselante.. je me branlais.. Lucie tremblait comme une feuille.. l'orgasme était proche.. j’accentuais la pression de mes doigts..

« Oh.. je viens !!! je viens !!! je jouis !!! » cria Lucie

« Jouis toi dans la gueule salope !! Ouvre la bouche.. allez putain jouis toi sur la langue » criais-je

Lucie jouissait lâchant de long jets de foutre qui coulaient directement sur sa langue , sur ses joues ses yeux..

« Oh c'est bon.. encore.. c'est bon.. a toi chéri.. donne moi tout !! » criait elle

Elle avait laissé ses jambes retomber.. fatiguée.. ses doigts dans mon cul me fouillaient si bien que je me mis à jouir.. Lucie agrippa ma queue et la prit entre ses lèvres.. sans cesser de me travailler l'anus elle me pompais comme une petite folle.. Je poussais des cris rauques en lâchant mon sperme dans sa bouche.. je donnais des coups de reins.. lui baisant la bouche..

Un dernier coup de rein et je me laissais aller .. A côté de Lucie.. elle avait la bouche pleine de sperme, du sien et du mien.. elle était belle.. comme le jour.. malgré ou plutôt à cause de ce visage maculé de notre plaisir.. Nous nous sommes alors longuement embrassés.. nous pourléchant de notre plaisir.. Goûtant nos sucs à même notre peau.. nos lèvres.. Certains seront peut être dégoûtés de cette orgie de fluides.. Mais je ne me lasse pas de ces moments humides.. et Lucie est comme moi.. nous avons tous deux cette attirance pour la jouissance de l'autre.. envie de la boire de la déguster..

Quand nos lèvres se mangent il faut voir nos yeux brillants, pétillants de désir.. On se parle sans un mot.. on se comprend sans rien dire.. En un mot on s'aime.. d'un amour fusionnel.. dévastateur.. Lucie et moi sommes emportés par ce sentiment.. nous nous sommes trouvés.. comme les 2 pièces perdues d'un tout immémorial.
J'ai du mal a décrire ce que je ressent pour cette gamine.. du mal a faire comprendre que malgré tout ce qui pourrais nous séparer.. mon âge.. mon physique.. conforme a mon age.. et elle resplendissante de jeunesse de vivacité.. si belle.. Rien ne devrait nous lier.. et pourtant.. Lucie c'est une part de moi.. et je suis une part d'elle..

Récemment un commentaire sur ce que j'écris, commentaire sympathique disait qu'on ressentait bien l'amour qui me lie à ma petite maîtresse ambiguë.. J'avoue.. que si j'ai souvent aimé vraiment par le passé.. je retrouve avec Lucie les sensations que j'avais déjà connues.. mais cette fois je crois qu'il y a un petit plus.. un petit truc indéfinissable.. Je pense que je mesure.. la chance que j'ai d'avoir touché le cœur de cette femme qui j'aime.. peu m'importe si son état civil ne correspond pas tout à fait.. Moi je l'aime ma petite femme.. mon petit bout d'amour.. Et je souhaite a tous de recevoir autant d’amour sincère que j'en reçois.. Je vous parle souvent de fesse.. un peu de sentiment.. mais certaines choses.. qui se passent entre nous.. restent notre petit jardin à nous deux.. vous ne saurez pas tout.. Mais rassurez vous pour ce qui est de nos ébats.. je ne vous cache rien... Qui sait même si un jour .. quelques photos.. mais c'est pas encore le moment..


Ce soir là avec Lucie.. après nos folies.. nous avons passé un long moment.. à nous dorloter.. a nous câliner.. croyez moi ce n'est pas le moins agréable..
Et puis comme tous les mecs.. j'ai un ego.. et franchement quand je nous regardait dans le miroir de la chambre.. quel belle fille dans mes bras.. je voyais son dos.. sa croupe .. ses longues jambes.. et ma main sur ses reins.. Je me suis endormi.. avec cette vision.. et fut réveillé par un tendre baiser... mais çà .. c'est pour plus tard.

A suivre



100% (5/0)
 
Posted by CinquantNERF
2 years ago    Views: 504
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
toujours aussi merveilleux j'aime
CinquantN...
retired
2 years ago
Merci de commenter ou de poser des questions