Petite trav pour vieux pervers part VIII

Lucie VIII
(Histoire vécue – Décembre 2011)

Retrouvailles


Maintenant vous commencez à connaître l'histoire de Lucie. Après notre première rencontre et ce week end de folie avec mon amie Dan on c'est revu bien sur et pas qu'une fois. D'ailleurs comme je l'avais pressenti, redouté et espéré.. cette relation n'est pas une énième histoire de fesse sans lendemain. Elle comme moi avons des sentiments partagés même si ce n'est pas évident à vivre. Je suis en couple depuis 25 ans et n'ai pas l'intention de laisser tomber. Lucie est adorable et à aucun moment n'a voulu faire valoir ses sentiments au détriment de ma vie actuelle. Je fais le maximum pour me partager le plus équitablement possible, ma femme ayant de gros problèmes de santé. Mais laissons là ces considérations.

Le fameux week-end c'était autour du 10 décembre et on c'est revu pour un déjeuner coquin vers le 14. Quoi dire sinon que nous n'avons pas pris le temps de manger mais avons passé tout notre temps à faire des galipettes. Lucie maintenant apprécie surtout certes que nous fassions l'amour sous toutes les formes et même surtout en essayant les choses insolites mais son pêché mignon c'est de pouvoir passer la nuit dans mes bras.. même sans parler sexe.. le simple fait de se réveiller auprès de moi c'est un cadeau pour elle... mais aussi pour moi je l'admet. Donc quand j'ai cette possibilité je ne manque pas de la satisfaire.

Au début de la semaine suivante ma femme était absente pour 3 jours, donc j'étais libre pour Lucie. Elle sauta de joie quand je lui annonçais que nous aurions deux nuits complètes à passer tous les deux. Certes je ne pouvais m'absenter du bureau mais au moins nos soirées seraient à nous.

Quand arriva enfin le premier soir, je m'arrangeais pour liquider les affaires courantes au plus vite et je m'éclipsais de bonne heure.
Quelques kilomètres plus tard..parcourus je l'avoue un peu trop vite j'arrivais chez Lucie. Je montais les étages oh non pas en courant c'est plus de mon âge. Mais arrivé au seuil de sa porte je n’eus même pas à frapper. Lucie me guettait m'avait vu arriver et elle me sauta au cou comme une gamine qu'elle est. Bon sang qu'elle est jolie.. son petit minois délicat, ses grands yeux gris cette coupe de cheveux courte qui lui va comme un gant. Et toujours un maquillage de star rehausse ce visage adoré. Sa bouche est vermeille, ses yeux soulignés d'un noir de jais qui prolonge ses yeux, des cils épais.. Elle porte une petit haut noir en satin léger à fines bretelles, une petite jupe bordeaux a fine rayures, jupe très courte qui laisse presque voir le haut de ses bas et son porte jarretelles, des bas noirs soyeux, elle sait que j'adore les bas noirs. Beaucoup de femmes aimeraient avoir ce look.. c'est bien pour çà que malgré la réalité physique je ne me suis jamais surpris à penser à Lucie comme un garçon qui se travesti, mais comme a un petit bout de femme adorable.

Je la prend dans mes bras, la serre contre moi, nos regards se croisent et je vois tout le bonheur qu'elle ressent à cet instant. Lucie est comme éclairée de l'intérieur. Sa bouche entrouverte appelle le baiser et je cède bien sur à cette envie. Nos lèvres se touchent, nos langues se cherchent, je prend sa bouche peut être un peu plus violemment que je ne le voulais. Mais Lucie aime.. ses mains glissées sous ma veste caresse mes flancs, mon dos.. Elle se presse contre moi. Son corps se lovant contre le mien. Mes mains courent de ses reins à ses fesses que je caresse doucement.

C'est en nous embrassant que nous pénétrons dans son appartement. Je claque la porte du pied. Lèvres soudées Lucie recule et bascule sur le dossier du fauteuil. Ses mains ont commencé à ouvrir ma chemise, ma main c'est glissée sous sa jupe et je caresse sa cuisse.
Les reins cassés appuyés sur le fauteuil, Lucie est troussée, me laissant voir maintenant que notre baiser c'est arrêté, des dessous rouges à dentelle noire.. aussi bien sa culotte que son porte-jarretelles et je devine sous le petit haut son bustier coordonné. Nous n'avons pas encore échangé un mot.. Mais pourquoi se parler ? Nos actions sont la preuve de ce que nous ressentons. Lucie c'est laissée glisser dans le fauteuil, le dos sur le siège les jambes en l'air. Ses mains on dégrafé ma ceinture, laissant tomber mon pantalon elle m'attire vers elle.. Ses mains on maintenant attrapé ma queue et la sorte de mon slip.. Elle me fait comprendre ce qu'elle veut.. Je me laisse faire.. et je glisse ma queue déjà dure dans sa bouche.. Elle me suce avec ardeur.. Sa bouche brûlante m'aspire la queue. Mes genoux appuyés de chaque côté de sa tête la position sinon confortable est bien indiquée pour ce que nous entreprenons.

Sa jupe retroussée me laisse admirer ses dessous.. et la bosse de sa culotte me laisse deviner que son petit sexe durci. J'écarte la jolie culotte rouge, et trouve sa petite queue coincée entre ses fesses. Je pose mes lèvres sur sa queue, lovée au creux de son entrejambe. JE dépose quelques baisers et de ma langue je lèche cette bosse comme je le ferais pour une chatte. La sensation est agréable, je sent la langue de Lucie qui s'affole autour de mon gland. Doucement sa petite queue se dresse, elle ne peut rester ainsi cachée. Enfin son sexe est à moi. Fin et palpitant, je joue avec ce petit sexe, son gland pointu est caché, doucement avec deux doigts je dégage le coquin, tournant ma langue autour de lui. Lucie frissonne, se cambre. Quand je prend son sexe dans ma bouche elle cesse de me sucer et pousse un petit feulement de chatte. Je l'aspire, voue avec cette petite queue qui durcit de seconde en seconde.. Mes doigts enserre la base de son sexe et de mon autre main je caresse les couilles, les malaxe. Puis mes doigts glissent entre ses fesses lui caressant la raie, puis mon doigt s'attarde autour de sa rondelle. A peine ai-je posé le bout du doigt sur son anus que je le sent s'écarquiller, s'ouvrir.

Délaissant sa queue, je lèche son cul, son anus palpitant. Alors que je pénètre ma langue dans son petit trou, Lucie me pompe plus fort, plus loin. Sa queue est maintenant dure dressée, j'ai décalotté le gland, maintenant elle frotte contre ma joue alors que je lui mange le cul. Je sent la tige parcourue de frissons.
Je donne de petits coups de reins, je baise la bouche de ma petite salope. Elle se laisse faire avec délice. Ouvrant grande sa bouche je vais et viens dans l'orifice dégoulinant de salive..

Il est temps de passer à autre chose.

« Viens ma chérie j'ai envie de toi.. » dis-je à Lucie

« Oh oui prend moi j'ai tellement envie de te sentir en moi » me dit-elle avec des flammes dans les yeux.

Lucie s'installe sur le fauteuil, a quatre pattes, la croupe levée, la jupe troussée sa culotte est écartée pour dégager le passage. Je me débarrasse de mon pantalon, de ma veste et ma chemise. Je m'agenouille derrière Lucie. Ma langue va et viens dans son entre fesse, j'adore la lécher comme çà. J'aime quand sa raie est luisante de salive.. c'est si excitant. Elle ondule des hanches la petite salope

« Humm c'est bon mange moi bien, oh oui ta langue » gémit elle

Je lui mange le cul avec délice..

« Viens chéri, viens prend moi vite.. encule moi fort.. j'ai envie !! » gémit Lucie.

Je bande comme un fou.. Je pose mon gland contre sa rosette luisante.. Mes mains posées sur ses hanches de donne un coup de rein et elle m'avale plus de la moitié de la queue..

« Ohhh ouiii ouiii je te sens bien !!  Encore vas y » dit Lucie

Elle est tournée vers moi me regarde par dessus son épaule, elle mord sa lèvre inférieure.. Ses yeux gris me plongent dans un émoi intense.. la flamme qui brille dans ses yeux me dit.. je suis a toi.. fait de moi ce que tu veux.

D'un nouveau coup de rein je la pénètre jusqu'à la gard. Ma queue est enserrée par son petit anus palpitant , mes couilles claquent contre les siennes.

«  Oh oui comme çà.. prend moi fort.. vas y encore c'est bon » geint ma petite salope

« Ah tu aimes ca te faire prendre petite chienne !!! » Dis-je

« Oui défonce moi le cul.. ouiiiiiiiiiii comme çà.. oh chéri .. oh chéri » dit elle dans un souffle.

Ma queue va et viens avec facilité tant son cul est mouillé maintenant. Lucie est si excitée qu'elle mouille bien de la pastille.. Ma queue commence même a avoir un anneau légèrement laiteux qui se forme..

Je glisse ma main sous son ventre, j'atteins sa queue et m'en empare.. sous mes doigts je sent instantanément que son gland est suintant.. Décidément Lucie est excitée.. Je sent que sa tige est déjà mouillée ..

« Non chéri.. me touche pas.. ohhh non. Je veux jouir sans que tu me touche là.. prend moi fort !! » dit elle de plus en plus essoufflée..

« Petite salope.. tu veux jouir du cul uniquement.. c'est çà ? » demandais-je

« Oh oui.. c'est bon sans les mains.. oh fort oui plus loin enfile moi plus.. » ahane t-elle.

Je tente de pousser ma queue vers son point sensible.. Et je lime plus fort.

« Ohhhhhhhhhh oui.... là.... c'est bon.. encore chéri !! encore !! » crie t-elle.

Mais la levrette n'est pas la position la plus pratique pour vraiment bien stimuler ma belle. Je me retire à regret de son cul bouillant.. Je m'allonge sur le tapis, et la fait venir me chevaucher de face.. Lucie me regarde avec amour.. s'accroupit au dessus de moi.. c'est sa main qui guide ma queue et elle se laisse glisser, s'empale que mon sexe gonflé.

« Ohhhh ouiiiiiiiiiiii oh Là je te sens bien... » gémit elle en me matant.

Lucie donne des coups de reins, je me synchronise avec elle. Ma queue la ramone bien et je vois à ses réactions que je suis au bon endroit.. ma queue frotte bien sa prostate. D'ailleurs sa queue dressée laisse échapper un long fil sur mon ventre, qui se macule de gouttelettes transparentes et épaisses.
Nos mains se sont jointes.. Lucie rejette sa tête en arrière, son ventre se creuse par instant. Elle est parcourue de frissons..

« C'est bon ma petite salope.. tu prend ton pied.. » dis-je

« Oui baise moi... baise moi bien .. mon chéri... mon homme » dit elle les yeux déjà un peu dans le vague..

Comme moi Lucie à passé les quelques jours depuis notre week end dans l'attente de caresses de pouvoir faire l'amour. Et nous sommes brûlants.. nous avons envie de jouir l'un et l'autre.. assouvir pour le moment cette envie de jouir ensemble.. sans chercher des jeux compliqués.. Non on a envie de baiser c'est tout.. Que c'est bon... habituellement je peux faire l'amour longtemps sans ressentir le besoin de gicler.. mais avec Lucie.. et surtout à cet instant je dois me contenir, me retenir pour ne pas inonder son petit cul de suite.

« Oh chéri c'est bon.. c'est bon.. regarde je coule !! » dit elle la vois rauque

En effet sa queue tendue coulais abondamment sur mon ventre.. Quand elle se frottait a moi et se relevait de longs fils se formaient entre mon ventre et sa queue. Elle avait ralenti le rythme et je sentais son cul me serrer la tige avec de plus en plus de f***e.

« Oh.. ouiii doucement.. tu me fais couler.. bouge encore.. oui.. comme çà.. oh c'est bon !!! » Lucie avait posé ses paumes sur ma poitrine et ses ongles griffait ma peau.

Ma queue était dure et mon gland frottait juste au bon endroit.. Chaque mouvement de quelques centimètres la stimulait.. sa queue se tendait et lâchais un peu de liqueur.. Tout son corps commençais à frissonner.. trembler au gré de mes mouvements lents et mesurés. Je serrais les dents.. j'étais au bord de la jouissance moi aussi.

Qu'elle est belle.. ses yeux ont du mal a rester ouverts, et ils se lèvent au ciel par instants.. sa bouche entrouverte exhale un souffle court.. ses lèvres rouges et humides tressaillent. Sa tête dodeline.. de gauche a droite au rythme du plaisir.

« Ouiiiiiiiiii chéri.. oh oui lentement comme çà.. oui là.. je te sent.. tu me fais mourir !!! » dit Lucie

Son sexe semble ne plus se tarir.. elle coule sur mon ventre, cette liqueur est maintenant laiteuse et coule sur mon côté. Je ne peux m'empêcher d'y plonger mes doigts pour ensuite barbouiller les lèvres de Lucie avec son propre plaisir. Et une fois qu'elle a les lèvres maculées. Lucie se penche sur moi pour partager dans un baiser.. J'aime le goût de sa liqueur, j'aime le goût de son sexe.. le goût de sa peau.. de sa sueur.. j'aime tout en elle..

Nous devons paraître immobiles ou presque, mais son ventre est agité de spasmes, son anus se contracte sur ma queue. Elle et moi sommes au bord de l'explosion..

« Ohhhh ouiiii comme çà doucement.. doucement.. je vais venir chéri.. je le sens » me dit Lucie évanescente..

« Oui mon ange.. prend bien.. je te sent.. tu va jouir chérie.. tu va gicler sur moi.. donnes moi tout petite pute !! donne moi ton jus salope !! » dis je de plus en plus excité.

Soudain.. de son gland coule une longue coulée de sperme qui glisse le long de sa tige puis de ses couilles pour venir mourir sur mon ventre.

« Ohhhhhhhhhhhhhhh je viens !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! je jouis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! » hurle Lucie

Et cette fois elle m'asperge de longues giclées.. ma poitrine, mon visage.. sont couvert de foutre.. il glisse dans ma bouche.. j'en ai dans le nez et les yeux.. j'adore la sentir se vider sur moi.
Elle crie.. hurle son plaisir sans frein.. elle se libère..

« Encore.. c'est bon.. je jouis !!! ah je coule pour toi !!! prend tout !! »
Lucie à les yeux fermés, elle est agitée de frissons.. de moments de tétanie.. son corps exulte... Moi coincé dans son cul.. je suis maintenant libre de me laisser aller.. et je jouis violemment.. Lâchant mon foutre a gros bouillons dans son cul serré.

« Tiens salope !!! prend tout !! tu me sent dans ton cul petite chienne !! je me vide !!! » criais-je a mon tour..

« Oh mon salaud !!! tu m'en met partout !! tu me remplis Je te sent bien .. oh donne moi tout.. je suis ta pute !!! gicle dans mon cul !! je suis a toi !! » crie t-elle..

Je jouis si violemment que mes reins m'en font mal.. Elle et moi avons jouis longtemps.. plus longtemps qu'a l'accoutumé.. du moins c'est l'impression que j'ai.. Moi qui trouve toujours que le moment de l'orgasme est trop court (surtout pour les mâles) là je suis comblé.

Puis Lucie se dégage... ma queue sort à regret de ce cul brûlant.. Lucie la coquine se met en position de 69..

«  Je vais nettoyer ta queue... mon chéri.. tu veux nettoyer mon petit cul ? » dit elle en me jetant un regard

«  Oui viens la ma cochonne.. je vais te nettoyer ton petit trou... » dis-je

Elle m'enjambe et j'ai sous le nez ce petit cul.. il déborde de mon sperme.. Lucie est encore bien ouverte.. et je vois mon jus ruisseler le long de ses couilles J' écarte ses fesse, et sans la moindre hésitation je vais goûter mon foutre dans son anus.. J’aime ces jeux humides.. que certains trouveront sales.. Moi j'aime me repaître de la jouissance de l'autre.. ou de la mienne.. Tout est beau tout est bon si on aime.. Son anus est ouvert.. j'y pousse ma langue qui s'embourbe dans les flots de foutre que j'ai lâché en elle..

De son côté Lucie me lèche la queue.. me nettoyant de tout ce qui la maculait.

Pendant un bon moment nous nous léchons doucement. Quand enfin nous basculons sur le côté le cul de Lucie est propre comme un sous neuf.. et ma queue aussi !!


La soirée... commençais bien..

A suivre












100% (7/0)
 
Categories: AnalShemalesTaboo
Posted by CinquantNERF
3 years ago    Views: 823
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
CinquantN...
retired
3 years ago
A vos commentaires..
En attendant la suite..