Petite trav pour vieux pervers

Petite trav pour vieux pervers


Il n'y a que peu de temps que je narre mes aventures passées sur Xhamster, hé bien pour cette fois ce sera du tout chaud.. tout croustillant.. Si si juré. C'est arrivé pas plus tard qu'il y a 15 jours.

Je ne m'en cache pas je suis bisexuel et aime autant les joutes amoureuses avec les hommes qu'avec les femmes. J'aime également les trav et les transsexuelles.. Il y avait longtemps que je n'avais pas joué avec l'une de ces merveilleuses créatures. Et ce WE j'ai eu de la chance. Je traîne toujours sur internet et parfois il me prend l'envie de voir si j'ai la bonne fortune de contacter un/une partenaire potentiel. Et là j'avais envie de trouver une trav car les trans c'est un peu plus difficile. Pour moi les filles trav et trans sont des filles avec un plus.. Certes certaines sont plus ou moins féminines, plus ou moins crédibles. Et là j'ai eu la chance inouïe de tomber sur une petite jeunette qui se trouvait à quelques km de chez moi.. Oh elle aurait été parisienne ce n'aurait pas été gênant mais elle est de ma région ce qui facilitera les choses pour l'avenir.

Bref je contacte donc Lucie, on bavarde un peu, on passe sur la cam et voilà que je peut la contempler à loisir. Elle m'avait dit en chat qu'elle était jeune ( 18 ans depuis l'été) qu'elle est très féminine, plutôt jolie elle aime être élégante. Et ce discours m'avait interpellé venant d'une petite jeune comme elle. Elle joue franc jeu, elle n'est pas trav occasionnelle, depuis l'age de 14 ans elle se sent femme et vit comme une nana depuis. A priori ses parents ont accepté et elle à son petit appartement. Elle a un job de vendeuse dans un magasin de téléphonie. Totalement libre la demoiselle donc. Elle aime et cherche des hommes plus âgés qu'elle. Elle dit qu'ils sont plus attentionnés et que les messieurs de mon âge sont beaucoup plus respectueux même si ils sont le plus souvent plus coquins que les plus jeunes. Je ne nie pas. Rapidement je la trouve vraiment épatante et à mon goût. Un petit visage ovale, une coupe courte des cheveux blonds, de grands yeux gris, une bouche qui me fait déjà rêver.. Elle sait se mettre en valeur, son maquillage est réussi. Il est impossible de deviner que ce cache un sexe masculin sous sa petite jupe. Sa tenue est très « écolière » cela ne me déplaît pas. Mais je préfère plus encore les tenues très sexy, provocantes.
Elle accroche aussi à mon discours, elle rie, elle aime mes idées ma façon de voir les choses. Je lui dit que c'est un peu bête de perdre du temps. Elle réplique que c'est bien nécessaire de se connaître un peu mieux.. Je suis d'accord mais lui indique que l'on pourrait bavarder en ville dans un café.. de vive voix c'est plus agréable.
Un peu surprise elle à plus l'habitude de mecs qui discutent en chat puis a une rencontre chez elle ou dans un hôtel.. Elle ne m'a jamais caché que la finalité était une partie de jambes en l'air.. Elle dit que sa libido est très très exigeante et qu'elle doit satisfaire ses envies. Elle apprécie que j'ai envie de la rencontrer en public. Moi cela ne me gêne absolument pas, je suis sorti faire la fête avec des trav assez souvent. En couple ou en bande.

Rendez vous donc en ville. A peine plus d'une heure pour aller jusqu'à la belle. Je la retrouve devant le café où l'on c'est donné rendez-vous. Elle est là superbe, perchée sur des talons un peu démesurés qui lui donnent une démarche si suggestive qu'on ne peut s'empêcher de ressentir quelques raideurs. Des bas à couture, une jupe noire très collante et très courte, un petit chemisier ample cache son peu de poitrine. Elle est encore plus jolie qu'a la cam sur le net. Elle est plus grande que moi.. perchées sur ses talons. On s'embrasse et on s'installe à la terrasse, il fait beau.. Lucie prend place face à moi et croise les jambes avec lenteur me laissant apercevoir ses dessous fuchsia.. J'adore.. Je la contemple. Personne ne pourrais dire qu'elle n'est pas femme. Tout en elle est féminin, le moindre geste, le moindre mot est féminin. J'ai côtoyé pas mal de trav mais Lucie est presque la perfection.

Je lui dit combien je la trouve jolie. Elle ne rougit pas mais il semble qu'elle n'est pas habituée à tant de compliments. Elle m'explique et se plaint un peu du bout des lèvres car elle assume sa façon de rencontrer les hommes. Elle trouve dommage de n'avoir que des relations intimes. A priori mon invitation dans un café la comble de plaisir. C'est peu de chose mais elle apprécie beaucoup. Je commence à comprendre. Au début elle draguait les hommes qui lui plaisait dans les bars, les boites ou la vie de tous les jours. Mais arrivait un moment ou elle devait avouer qui elle était vraiment. Et là ça se passait mal. Tant de féminité aboutissait à une déception pour l'homme qui pensait trouver une jeune femme et se trouvait face à une trav. Peu d'hommes se laissent convaincre.
Elle explique donc que c'est plus facile sur internet là au moins elle annonce la couleur dés le début et les hommes savent à quoi s'attendre.. Mais toute la phase séduction est totalement absente. Lucie comme toutes les femmes apprécie qu'on la désire qu'on lui fasse la cour, elle se sent encore plus femme dans ce cas et c'est en grande partie ce qui la satisfait.
Elle semble enchantée d'être en ma compagnie. Justement je profite de ces instants pour la draguer, lui faire sentir que j'ai envie d'elle. Et j'ai vraiment envie d'elle physiquement. Lucie est vraiment jolie, très désirable. De plus elle joue avec moi, croisant décroisant ses jambes elle m'affole. Je joue franc jeu et lui dit que j'ai très envie d'aller lui enlever sa petite culotte avec les dents. Elle pose sa main sur la mienne la caresse doucement, es doigts sont longs et fins. Ongles rouges, manucurés de très jolies menottes. Je suis vraiment en admiration sur la féminité qui émane d'elle. Je ne perçois vraiment aucun traits masculins en elle. Pas le moindre duvet, le moindre poil un peu rude qui trahi si souvent les trav. On se raconte nos histoires, je ne cache rien que je suis franchement branché partouze, sexe un peu extrême .. Elle m'avoue que son trip c'est un peu être prise en main, soumise, utilisée, elle ne déteste pas quelques claques mais n'a aucune expérience de choses plus fortes.
Comme je lui ai narré mes penchants elle dit que peut être une prise en main plus musclée la tenterait. Il ne faut pas brûler les étapes.. et lui avouais-je j'ai envie de choses plus douces..

En parlant nous nous sommes rapprochés, ma main est sur sa cuisse que je caresse doucement. Parfois je caresse sa joue, elle se laisse aller frottant sa peau contre ma paume. Petit à petit elle sent monter l'envie. Et voilà que timidement presque elle approche son visage du mien. Les lèvres entrouvertes et frémissantes. A mi voix elle me susurre « Embrasse moi.. j'en ai envie »

Je ne me fais pas prier, je pose mes lèvres sur les siennes, ma langue part à la conquête de la sienne qui réplique avec ardeur. Les gens à la terrasse nous regardent du coin de l'œil. Hé oui.. elle paraît a peine ses 18 ans.. et moi je fais bien mes 56 ans.. Donc le vieux et la petite jeunette.. croyez moi ça choque encore!!
On se roule une gamelle comme il y avait bien longtemps que je n'avais connu. Inutile de vous dire que je me sent à l'étroit.. ma queue est dure.. la coquine me fait bander.. Et pour ne rien arranger je sent sa main qui se pose subrepticement sur la bosse et s'en empare. Ma main est bien haut sur sa cuisse et je sent maintenant sa peau nue.. J'aimerais aller plus haut mais à la terrasse un gros baiser passe mais la sauter là sur le trottoir.. ça va pas le faire.. pourtant j'aimerais çà.
Lucie est aux anges, s'afficher ainsi fait partie de ses envies, en fait elle obtient le statut de femme qu'elle convoite plus que tout. Elle apprécie énormément mon attitude et je sent que entre elle et moi le courant va passer de mieux en mieux. Elle me sourit, non pas un sourire convenu et simplement gentil. C'est un sourire tendre. Et je dois dire que déjà je la regarde avec beaucoup de tendresse également mais aussi beaucoup d'envie. Plus passent les minutes plus j'ai envie d'elle.

Tu sais j'ai très envie me dit elle doucement en me serrant le bout des doigts.
Oh mais tu n'est pas la seule ma belle.. J'ai beaucoup de mal à rés****r à l'envie de te violer tout de suite. Dis-je en riant.
Promis tu n'aura pas besoin de me violer..moi aussi j'ai très envie de toi.
Tu est trop mignonne.. Tu te rends compte que je suis un vieux type avec de la bedaine?
C'est pas vrai, toi au moins tu me regarde comme une femme et pas comme un mec en femme. Et çà tu doit savoir que ça me fait beaucoup de bien.
Elle m'a dit cette dernière phrase en me regardant dans les yeux.. Et je vois nettement les larmes qu'elle contient.
Mais ma chérie, tu permet que je t'appelle ma chérie?
Elle hoche la tête pour acquiescer.
Tu est une très jolie fille, j'ai envie de toi ce n'est pas plus compliqué que çà.. Et tu l'a bien senti. Je bande pour toi. Dis-je
Oh oui j'ai même senti que c'était bien dur.. Allez on y va viens chez moi.

On se lève je paye les consommations. Elle est venue à pied, moi je suis en voiture je l'invite donc à monter dans ma voiture. Lucie est impressionnée. J'avoue que j'ai craqué pour une berline haut de gamme. Et ma belle est enchantée de sentir le cuir moelleux contre sa peau.
Ouahhh quelle belle voiture.. on pourrait faire des choses dans ce luxe!!
Oui oui.. mais tu sais à mon âge un lit c'est quand même mieux.
Tu as raison me dit Lucie en caressant ma nuque.

Je suis enchanté de la tournure des événements. Je profite du trajet pour poser ma main sur sa cuisse. Elle se laisse aller dans le siège. Et je peut remonter jusqu'à sa petite culotte. Je sent la rondeur de son sexe. Elle ferme les yeux. Moi je bande comme un fou. Lucie est vraiment trop jolie. J'ai une chance de dingue j'en suis conscient. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu une aventure en extra. Du coin de l'œil je regarde ma conquête, une gamine.. à la peau douce.. et avec un petit plus que j'adore.

Nous voici arrivés. Un petit immeuble ancien, un escalier de bois. Lucie monte devant moi.. sa jupe courte me laisse voir ses petites fesses fermes et musclées. J'ai hâte de la voir nue.. hâte de la sentir chaude et palpitante dans mes bras.
Elle me fait entre dans son petit appartement. Un délicieux petit coin très féminin, arrangé avec goût. Elle jette son sac à main. Ôte sa veste et la jette sur le dossier d'une chaise. Lucie se retourne et s'approche de moi. Elle me regarde avec un sourire carnassier, elle me fait la totale, elle marche lentement vers moi avec une déhanché qui me fait bander encore plus. Qu'elle est belle, personne ne pourrais deviner qui elle est vraiment. Elle est maintenant contre moi, sa bouche à quelques centimètres de la mienne. Comme elle je viens de jeter ma veste sur la chaise. Ses mains sont autour de mon visage, caressant mes joues. Elle entrouvre les lèvres, je tente de m'approcher pour un baiser, elle retient mon mouvement doucement. Sa langue pointe entre ses lèvres et elle se pose doucement sur les miennes, dessinant le contour de ma bouche. Elle promène sa langue sur mon visage, rarement je n'ai ressenti une telle sensualité. Lucie déboutonne ma chemise, et laisse promener sa langue sur mon cou, descend sur ma poitrine. Que je sois plutôt velu ne semble pas la gêner. Elle frotte son nez dans ma toison, sa langue agace ma peau. Elle passe sa langue autour d'un téton et là je frissonne. Elle lève les yeux vers moi, nos regards se croisent. Lucie vient de trouver un de mes points sensibles. Elle se met à sucer mon téton droit tandis que sa main monte et ses doigts s'emparent du gauche. Là .. je ne suis pas loin de perdre pied..C'est une délicieuse torture. J'adore qu'on me caresse, pince, voir pire ces petits bouts de chair si sensibles. Elle a les yeux rieurs, elle s'amuse de mon émoi. Elle sait que cette caresse donnera des résultats, en effet elle doit sentir les tressaillements de ma queue quand elle me travaille les tétons. Elle descend promenant sa bouche sur ma bedaine. Mes mains posées sur sa tête , mes doigts enfouis dans sa chevelure soyeuse. Elle déboucle mas ceinture, dégrafe mon pantalon qu'elle laisse tomber au sol. Ma queue est à peine contenue par mon slip. Je suis bandé à mort, mais elle est pliée retenue par le tissu.

Humm tu bandes bien mon chéri dit Lucie brisant le silence religieux des dernières minutes.
Oui pour toi ma belle c'est tout pour toi dis-je
Elle glisse ses doigts sous l'élastique et me libère du carcan de tissu. Ma queue jaillis comme un diable de sa boite. C'est un soulagement, j'étais si comprimé que c'était douloureux. Je suis maintenant bien à l'aise.
Agenouillée devant moi Lucie, contemple mon sexe.
Elle est belle et dure dit elle en posant sa main sur ma tige.
Je ne peux répondre, tant les sensations que sa main à fait naître en moi en se posant sur ma chair. Même si c'est faux, j'ai l'impression que si elle bouge encore je vais gicler. Mais je sais que cela n'arrivera pas. Je goutte la sensation des doigts qui se ferment sur mon sexe. Elle est douce et ferme, Lucie malgré son jeune âge semble savoir comment manipuler une queue. Elle ne me quitte pas des yeux. Lentement elle fait coulisser la peau. Le gland, déjà humide, apparaît. Une secousse me traverse quand elle me décalotte enfin. Elle à un petit soupir de plaisir. Sa main se serre un peu plus à la base de ma queue, faisant saillir les veines qui parcourent ma tige. Elle approche sa bouche, sa langue pointe et se pose juste sous le gland. Un long frisson me parcours, décidément elle sait s'y prendre. Quand elle m'a touché mes genoux se son dérobés j'ai fermé les yeux. Maintenant je sent son souffle chaud sur mon gland. Elle arrondit la bouche et commence à me prendre dans cette caverne brûlante et humide. Doucement presque imperceptiblement elle avale ma queue. Et elle l'avale vraiment, ses lèvres glissent lentement sur ma peau. Mon gland se fraye un chemin contre sa langue je sent l'étau se serrer. Lucie me prend a fond. Je suis dans sa gorge. Ses lèvres sont à la base de ma queue. Elle m'a totalement englouti. Ainsi enserré mon sexe se met à palpiter à tressauter. Ce qui ne rend pas la chose facile à Lucie. Aussi lentement elle remonte. Je vois ses yeux pleins de larmes tant elle à forcé pour m'avaler. Je suis maintenant parcouru de frissons.
Lucie me pompe comme rarement on l'a fait. Elle est vraiment experte. Ma femme qui est sans doute l'une des meilleurs suceuses que j'ai connu ne fait pas mieux.. Elle font jeu égal.. petit avantage à Lucie à cause du petit plus qu'elle à entre les jambes.. D'ailleurs je suis impatient de m'occuper à mon tour de son gros clito de travesti. J'ai hâte de la sucer à mon tour.
Lucie monte et descend sur ma queue qui est luisante de salive, car la belle cochonne me bave sur la queue pour la lubrifier au maximum. A ce rythme elle va me faire partir dans les minutes qui suivent. Sa main c'est emparé de mes couilles qu'elle malaxe avec art et fermeté. J'adore être manipulé de cette façon. Tout en me suçant elle m'étire, me presse le paquet, parfois même elle presse fort me faisant un peu mal.. mais j'adore çà. Soudain je sent son doit qui glisse le long de mes bourses.. cherchant mon anus qu'elle trouve et sans hésitation pénètre, c'est comme un coup de fouet.. aussitôt je me tend comme un arc. En fait ce sont deux doigts qu'elle vient de glisser dans mon cul. La coquine est vraiment une fieffée salope.. Je comprend vite ou elle veut en venir. Ses doigts fouillent cherchent.. furètent dans mon trou du cul. Elle ne me suce pas mais tient ma queue décalottée, fermement à sa base. Soudain c'est comme une explosion dans mon ventre.. les doigts de Lucie on trouvé ce qu'elle cherchait. La réponse est immédiate. Elle touche et masse ma prostate. Je sent monter quelques gouttes le long de ma tige, elle naissent au sommet de mon gland, grosses gouttes de plaisir translucides. Lucie me regarde et dit
Cochon.. tu mouilles bien... tu aimes çà hein...
Oui continue ma salope.. fais mois couler.. dis-je secoué de frissons..
Elle insiste, avec amour et art elle me manipule doucement.. la queue pressant en remontant pour faire couler la liqueur que fait naître dans mon ventre ses doigts qui affolent ma prostate. Je sent monter des ondes liquides qui coulent doucement au sommet de mon gland. Lucie avec gourmandise se met à lécher ses grosses perles, du bout de la langue. Elle semble ne pas vouloir s'arrêter.. Ses doigts continue à me fouiller et à susciter ses montées de plus en plus fortes. Je me demande un instant si elle ne cherche pas à me faire gicler dans sa bouche.. Elle m'amène presque au bord de l'orgasme puis elle arrête se relève, se colle contre moi en m'enlaçant et pose ses lèvres sur ma bouche. Je goutte avec plaisir les saveurs de mon sexe. Perverse Lucie me tend les doigts qui ont fouillé mon cul, je les prends dans ma bouche et me met à lécher les doigts odorants de la belle.
Gros cochon... j'adore tu est un vicieux.. et j'aime çà!! me dit elle
Et toi tu est une bonne petite salope.. une petite pute et j'aime çà..
Lucie minaude, me sourit et acquiesce..
Oui je suis une salope et je vais être très salope avec toi.. Prend moi j'ai envie de te sentir dans mon cul. Baise moi vite..
Disant cela elle s'agenouille sur le canapé, sa jupe troussée jusqu'à la taille elle dévoile son magnifique petit cul. Je me débarrasse des vêtements qui m'entravent encore. Cambrée, agenouillée Lucie me regarde par dessus son épaule.. Elle ondule de la croupe. Mes mains se posent sur ses fesses. Sa peau est douce, son cul rebondi est ferme une croupe que pas mal de femme peuvent envier à mon amie équivoque. Son string, ne masque rien je fais glisser la ficelle sur ses rondeurs. Son œillet est un peu plus foncé que sa peau, il est évident pour un œil exercé qu'il a subit déjà par mal d'assaut. Je fais glisser le string.. Son sexe est libéré.. Il est assez petit et fin. La belle est vraiment excitée.. elle bande et son gland est trempé.. Il laisse même couler un fin filet transparent.
Tu mouilles ma petite pute.. dis-je
Oh oui chéri c'est pour toi.. Vas y prend moi.. encule moi vite.. j'ai envie.
L'envie est évidente car je vois son anus palpiter.. s'ouvrir comme une fleur.. Mes mains caresse ses rondeurs, sa peau frémit d'impatience. Je pose mes lèvres sur ce cul magnifique. Je passe ma langue entre les globes charnus. Je darde ma langue sur son petit trou qui palpite. Je le lèche avidement, je pousse ma langue dans l'œillet qui se laisse fléchir facilement. Je lui prend la rondelle avec ma langue, Lucie gémis de plaisir. Ma queue est impatiente et palpite elle aussi. Je me relève et pose mon gland contre l'anus trempé de Lucie. Je pousse doucement.. elle s'ouvre avec une facilité déconcertante. Son petit trou est bouillant.. soyeux.. je glisse sans problème jusqu'à la garde. Mes mains sur ses hanches.. Lucie me regarde par dessus son épaule.. ses yeux chavirent quand je commence à la besogner.. bouche entre ouverte elle est en pâmoison. Je la prend fermement sans v******e excessive. Je me retiens de la prendre fort .. Je veux prendre un plaisir calme et lui donner aussi du plaisir. Et je crois que c'est réussi pour le moment. Elle ondule, se cambre, tortille son petit cul. Je dois dire que peu de femmes sont capables d'autant de sensualité exprimée.. Lucie est femme et plus encore.. son état équivoque exacerbe cette féminité elle en joue.. elle est plus femelle que la plus femme des femmes. Cette nana est de la dynamite. Son cul me serre me relâche au fil des instants qui passent. Je suis si bien dans ce cul.. et je m'aperçois que ni elle ni moi n'avons pensé à nous protéger.. Il est trop tard.. je suis trop bien en elle.. Je glisse ma main sous son ventre et je trouve son petit sexe dressé.. il est contre son ventre.. mes doigts le parcoure. Le gland est trempé, elle mouille comme une petite folle. Je prend sa queue entre mes doigts elle gémit avec f***e. Je serrer et décalotte son joli petit sexe qui frémit.. elle est aussitôt agitée de petit spasmes.. je crois un instant qu'elle est en train de jouir.
Oh c'est bon me dit elle.
Oui ma chérie.. je suis si bien en toi. Attend mets toi sur le dos..
Elle me laisse sortir a regret . Avec un énorme frisson quand je sors de son anus qui reste bien ouvert.. elle est d'un rouge foncé.. son anus est magnifique, bien écarquillé palpitant, trempé elle coule entre ses fesses. Lucie s'installe sur le canapé les cuisses relevées elle m'offre son cul. Je reviens en elle. Elle pousse un petit cri et se mords le dos de la main quand je plonge en elle d'un seul coup. Je vais et je viens doucement, lentement. Ma main caresse son sexe, il est dur comme de l'acier. Tendu a l'extrême .. fin et pointu ce sexe est joli mais c'est plutôt celui d'un garçonnet que celui d'un homme.. Lucie est une fille avec un gros clito en fait.. Et c'est ce qu'elle veut être. Je la regarde, yeux mis clos elle goûte le plaisir de la pénétration et maintenant elle sursaute à mes caresse sur sa petite queue. Je vais et viens dans son cul brûlant et palpitant. Elle n'est pas trop serrée et elle est surtout de plus en plus humide. Sa queue tressaille sous mes doigts, le gland est humide les couilles remontées enfouies dans son ventre même.. La tige est fine et nerveuse. Chaque mouvement de mes doigts fait naître un frisson de plaisir qui se propage en elle. Chaque fois elle se contracte serre ma queue dans son petit cul. A ce jeu, elle m'use et je ne suis plus loin de jouir. Mais Lucie également est au bord de la jouissance. Elle râle, se tortille, mes doigts de touchent presque plus son petit sexe qui s'agite de spasmes à chacune de mes poussées. Je prend un plaisir immense à pousser plus loin mon sexe. Mes couilles battent sur ses fesses. Lucie à agrippé mes poignets.

Je vais jouir.. je vais jouir gémis la belle .. Doucement..

Je la prend maintenant avec une cadence lente, mais en donnant à chaque fois un coup puissant. Sa petite queue se tend à chaque pénétration. Je ne la touche plus. Le gland laisse échapper un filet de mouille luisante qui coule sur son ventre. Chaque coup que je donne fait sourdre un peu plus de liqueur. Sa queue se dresse comme tétanisée à chaque fois. Lucie crie, se mords les lèvres. Moi aussi je sent que je ne tarderais pas à jouir. Mais je veux la voir partir avant moi.. je veux être sur qu'elle prenne son pied.. Je la dévore des yeux.. si je ne me retenais pas je me jetterais sur sa queue pour la pomper et la faire gicler dans ma bouche. Mais je la vois tellement perdre pied à jouer doucement comme nous le faisons que je veux aller au bout. C'est dur.. mes couilles ont envie de tout lâcher.. Je me retiens.. malgré le spectacle qui m'émoustille au plus haut point. Maintenant ce n'est plus seulement la petite queue de Lucie qui tremble, c'est elle toute entière. Nos mains se sont liées, doigts entrelacés.. Je la soutiens, elle quémande.. Je fais durer le plaisir.. Elle demande grâce.. Je la prend au ralenti.. poussant doucement mon sexe dans un corps qui tressaille de la pointe des pieds à la racine des cheveux. Ses yeux me contemplent j'y vois le plaisir qui la chavire.. Lucie est vraiment en train de perdre pied.. Elle est absente, elle est loin.. elle est au seuil de l'orgasme je le vois dans ses prunelles dilatées.
Soudain elle se tétanise totalement.. sa queue s'agite tressaute et commence à lâcher de grosses gouttes translucides a peine laiteuses qui pleuvent sur son ventre, gicle un peu sur sa poitrine.

Oh c'est bon !! C'est bon!!! je jouis!!! crie ma belle trav
Jouis salope!! jouis bien.. je vais partir aussi!!! cette fois je perds pied a mon tour.
Jouis sur moi chéri!! met moi en partout!!!

Un dernier aller retour dans son cul trempé.. et je pose ma queue luisante et gonflée contre la sienne.. Cette fois.. je ne peux me retenir plus longtemps.. une longue giclée macule son ventre, suivi d'une autre.. qui monte jusqu'à son cou.. la suivante .. va lui lécher le visage suivi d'une autre qui lui macule le nez et les joues.. Lucie passe sa langue récupère le sperme du bout des doigts le porte à sa bouche.. Puis elle m'agrippe m'attire.. Je comprend.. je l'enfourche et la laisse prendre les dernières gouttes qui jaillissent sur sa langue.. Lucie me pompe.. extrayant les dernières gouttes de sperme du fin fond de mes burnes..
Elle est superbe, la mine un peu défaite, les joues, les lèvres luisantes de foutre. Elle me gratifie d'un sourire coquin.. et m'attire vers elle. Je me laisse faire..

Embrasse moi... tu veux? Dit elle
Tu veux que je te nettoies la frimousse? C'est çà? Dis-je

Elle hoche la tête.. la coquine me teste.. Elle est vraiment pleine de foutre.. je lèche les traces de mon sperme sur son front, ses joues.. par endroit il y a vraiment de longues coulures.. je récupère du bout de la langue.. Puis je pose mes lèvres sur les siennes et nous échangeons un long baiser.. Nous dégustons tous les deux mon foutre. J'aime particulièrement çà, pas le goût du sperme qui n'est pas forcément d'un goût fort agréable .. mais l'échange ce partage .. ça me met en forme.. pour un second round.. Je caresse Lucie avec douceur.. j'aime sa peau, j'aime sa façon de se donner, j'aime la voir jouir.. Là elle se blottit contre moi comme pour rechercher une protection.. Je la couvre de baisers.. je suis bien.. elle aussi.. nous avons pris tous deux un immense plaisir...

A suivre...

Avec Lucie.. c'est un début de partie. On c'est revus.. je vous raconterais..






100% (29/0)
 
Posted by CinquantNERF
3 years ago    Views: 1,315
Comments (9)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
10 months ago
superbe, bel erotisme
10 months ago
Mais ton récit est purement merveilleux, magnifique et tellement sensuel !!!!
J'ai réellement adoré
Merci, merci mille fois !
1 year ago
suffit de franchir les pas parrait que c est genial
1 year ago
Jolie histoire, très érotique & bien ecrite...
La suite peut-être ???
2 years ago
je suis toute chose .... Je ressens un plaisir en sentant mon sexe grossir au travers de mon slip en lisant cette histoire ... je suis très bien monté (20*6) et je sens la mouille contre mon gland au travers de mon jean à la simple lecture de vos ébats !
2 years ago
Une belle histoire:)
LucieTrave
retired
2 years ago
Tu m'avais fait lire des extraits cela me fait tout drôle de lire mon histoire. drôle d'impression mais vraiment c'est tellement bien écris
Ça me donne la chair de poule et mes yeux sont mouillés maintenant.
Je t'aime mon nounours tu me rend heureuse
CinquantN...
retired
3 years ago
Promis ma belle la suite est pour bientôt.. et elle est encore plus hot que la premiere

bises
3 years ago
très sensuelle histoire ! ! vivement la suite ! !