Samira et l'heure de conduite

Nouvelle semaine de travail ! Ce lundi commença comme tous les autres, interventions sur interventions, pas le temps de souffler…
Vers 10h30, mon téléphone sonna… c’est ma belle-sœur qui m’appelle, elle vient de recevoir le courrier qui lui indique qu’elle a obtenu son permis de conduire !
Elle est excitée comme une folle !

Ma belle-sœur s’appelle Samira, le teint mate, fine mais avec des formes bien ferme ! On a déjà eu quelques aventures sympathiques et dès qu’elle est en manque, elle sait très bien qui contactée…

En m’informant qu’elle vient d’avoir le permis, elle me demande si je peux la faire rouler dès ce soir pour qu’elle ne perde pas la main. Je lui dis qu’il n’y a aucun problème et que je la chercherais aux alentours de 20h00.

La journée est finie, je passe me doucher et je vais directement chercher ma petite Samira. Je l’appelle pour lui dire que je suis en bas de chez elle pour qu’elle descende. Au bout de 5 min, elle passe la porte de l’immeuble. Elle porte un jolie pantalon de tailleur bien moulant ainsi qu'une chemise blanche avec une petite veste, en passant devant la voiture pour se mettre directement côté conducteur, elle fais un tour sur elle-même, mes yeux remarque directement la non-trace de culotte… Hummm, je pense que ce petit tour risque d’être sympa !

La voilà qui s’installe face au volant. Du fait que je suis bien plus grand qu’elle, mon regard s’arrête sur sa chemise déboutonné de manière à voir directement le début de sa poitrine ! Ce petit tour risque vraiment d’être super sympa…

Elle démarre et me demande ou peut ’on allez. Je lui donne la direction et c’est partie. Au bout de quelques kilomètres, je remarque qu’elle est un peu brute avec les vitesses ; mes idées perverses étant bien présentent, je lui indique qu’il faut manier le manche avec plus de souplesse… Elle me sourit…

Je pense qu’à partir de ce moment on s’est réglé sur la même longueur d’onde…
Elle me demande alors si ces habits me conviennent ?
Je lui réponds : Oui bien sûr, j’aime particulièrement bien la non présence de culotte ;)
Tu as remarqué me dit ’elle, mais j’ai tout de même mis un petit objet à la place de mon string habituel !
Sympa, lui répondis-je, tout en commençant à caresser sa cuisse.
Tout en roulant, elle déboutonna encore un plus sa chemise, ne laissant pratiquement qu’un seul bouton fermé !

Je lui demandai alors de se diriger vers l’ouverture d’une petite forêt et de s’arrêter !
Sans attendre qu’elle sorte la clef de contact, je mis ma bouche sur sa petite poitrine et suça son téton droit avec bonheur ! Ma main continuait à caresser sa cuisse !
Quant à Samira, elle plongea assez rapidement ses petits doigts sous l’élastique de mon pantalon de survêt et commença à faire des petits va et vient sur ma queue ! Son autre main déboutonnait son pantalon, je pu alors y glissait une main et me rendre compte que mes yeux avaient bien raison, elle ne portait aucun sous-vêtements ! Je lui caressais les fesses et tout en descendant, je me rendis compte qu’elle s’était enfoncé un plug anal dans son petit trou ! Quelle petite chienne cette Samira !

Je descendis entièrement mon bas de survêt, ma queue était bien dressée et mon gland était déjà collé aux lèvres de ma petite beurette ! Elle me suçait avec délectation et moi je lui caressais sa petite chatte et je m’amusais avec son plug, je lui sortais pour mieux lui enfoncé !

Comme elle était bien légère, je l’attrapai pour nous mettre en position 69, je pu me régaler du jus de sa chatte, j’en profité même pour bien lécher son anus une fois son plug retirait ! Ce n’était qu’un pur régal !

Au bout de plusieurs minutes de léchage intense, il fallait évidemment passer à l’autre étape ! Comme elle se devait de rester vierge, la seule solution était bien sûr de l’enculer, son anus bien ouvert par l’insertion de son plug et de mes doigts était tout disposer à recevoir mon chibre !

Elle se mit à califourchon sur moi, j’insérais doucement ma queue dans son nid douillet, et les allers retours commencèrent. Samira adorait la sodomie, ça pouvait la faire jouir très rapidement, et il est vrai que son petit cul avait tendance à se refermer assez vite, ce qui avait pour conséquence de bien serrer ma queue dans son trou !

Sentant la jouissance venir, elle m’indiqua que je pouvais tout lâcher dans son cul ! Je ne me dérangeai pas pour me décharger en elle, alors que pour la première fois elle laissa une fontaine de mouille sortir de sa chatte et inonder ma queue !

Sacré heure de conduite ! Samira me laissa rouler pour le retour mais ça ne l’empêcha pas de me sucer tout le chemin. Alors que l’on arriver à destination, je m’arrêtai sur le bas-côté pour je puisse éjaculer avec fermeté sur son jolie visage de beurette assoiffé ! Quelle image j'avais devant les yeux, une petite chienne de beurette arrosait de sperme à coté de moi, en plus elle ne laissa aucune trace et avala ma semence !

Il était temps de la déposer, elle s’apprêta à sortir de la voiture quand je me rendis compte que son plug était encore sur le siège de la voiture, je la rappelai, lui montra du doigt son petit cul. Elle comprit de suite, baissa son pantalon pour que je puisse lui remettre ce petit jouet bien au chaud ! Avec un peu d'insistance mais il finit par bien rentré aidé encore par le sperme qui coulai encore à l'intérieur d'elle!
100% (11/0)
 
Categories: Lesbian Sex
Posted by Chaud_lapin
12 months ago    Views: 2,735
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
samlovebe...
retired
11 months ago
Hummm de la bonne chienne